AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions Philippe Picquier

Les Éditions Philippe Picquier sont une maison d`édition créée en 1986 et spécialisée dans la publication des livres venant d`Extrême-Orient, c`est-à-dire des livres traduits venant de la Chine, la Corée, le Japon, le Vietnam, l`Inde et le Pakistan.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Editions Philippe Picquier



Dernières critiques
Errant
  23 octobre 2018
Raffles hôtel de Ryu Murakami ()
Un homme, supposément photographe, qui finit par se demander s'il existe vraiment, a une aventure, ou croit en avoir une, avec une actrice aux mille artifices pour qui la seule réalité est le jeu; tel est la trame de ce récit déroutant qui laisse le lecteur quelque peu décontenancé. Car le monde imaginaire de Moeko n'est-il qu'un refuge? Quel est la véritable signification de la photo du cadavre en lambeau du Vietcong? Le guide Takao et sa charmante amie Matt ne sont-ils que des faire valoir ou assoient-ils la véracité de l'histoire? Le doute reste dans mon esprit après cette singulière lecture qui baigne dans un flou savamment entretenu. L'alternance des points de vues sur les mêmes faits donne un air espiègle au tout sans toutefois trancher entre réalité et fiction. Chose certaine cette lecture a retenu mon attention. Et je récidiverai auprès de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          30
ChaK_
  23 octobre 2018
Le Loup bleu de Yasushi Inoué
Seulement 300 pages pour narrer cet épopée gigantesque, c’est relativement peu et l’exercice par conséquent compliqué, pourtant Inoue s’en sort remarquablement bien, réussissant même à donner vie à son Gengis-Khan, notamment grâce à un point de vue habile qui ne le lâche que très rarement.



Etant néophyte sur ce personnage je ne me permettrai pas de juger la véracité historique du livre (qui semble à peut près coller cependant), mais forcément en si peu de page il faut que les choses avancent, et vite. Ce sera de là que découle mon principal regret, certains passages franchement excellents côtoyant d’autres bien plus rébarbatifs.



Les morceaux de vies, pensées, discussions sont géniaux, prenants, enfin tout ce que vous voulez de positif... mais les enchaînements de mouvements de troupes, lieux, fleuves, généraux sont parfois soporifiques, mal localisés sur une carte minuscule et incomplète. Rajoutons des noms propre forcément spéciaux pour un occidental non initié (bon, ça c'est pas de la faute du bouquin), des énumérations un peu sèches et on se retrouve avec des passages qui donnent envie de tourner une ou deux pages plus rapidement que prévu.



Rien d’insurmontable, le très bon revient bien vite, mais j’avoue m’être un peu ennuyé sur certains passages militaires confus. L’ensemble reste cependant positif, et le livre aura eu le mérite de me faire un peu mieux connaitre cet homme d’exception en proposant une belle vue globale de son “oeuvre”, sanglante comme rarement. C’est donc volontiers que je lirai quelque chose de plus conséquent qui prendra un peu plus son temps pour narrer ses multiples conquêtes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fklevesque
  23 octobre 2018
Le temps qui va, le temps qui vient de Kawakami Hiromi
Un livre au ton intimiste qui ressemble au Japon. Une multitude de personnages qui se croisent, dont les destins qui se croisent. Des fourmis très actives, respectueuses des usages et règles imposées par la société ancrée dans la tradition. Mais des êtres également très seuls intérieurement. Hommes et femmes. En souffrance, et pour lesquels le temps est une contingence qui va et qui vient. Sans parfois les affecter si ce n'est dans la dimension matérielle de leur existence.

J'ai beaucoup aimé cet ouvrage assis sur le quotidien des membres d'un quartier et de générations différentes qui croient ou font semblant de croire à la vie dans ce qu'elle a de trépidant mais également de déshumanisant. Ancrant leur être dans sa non-expression.

A lire et à savourer comme une des plus subtiles tasses de thé.
Commenter  J’apprécie          50