AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions Philippe Picquier

Les Éditions Philippe Picquier sont une maison d`édition créée en 1986 et spécialisée dans la publication des livres venant d`Extrême-Orient, c`est-à-dire des livres traduits venant de la Chine, la Corée, le Japon, le Vietnam, l`Inde et le Pakistan.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Editions Philippe Picquier



Dernières parutions chez Editions Philippe Picquier


Dernières critiques
ericbo
  20 janvier 2019
Park Life de Shuichi Yoshida
Sortir pour se poser, dans un grand parc de Tokyo. Sentiment d'arrêter le temps. Faire des rencontres superficielles. Contempler l'environnement. Pas d'intrigues dans ce non-roman. Juste saisir l'instant présent et l'apprécier pleinement. Suivre parfois des inconnu(e)s lors d'accompagnements improbables. Ce livre, c'est le déroulement incertain de le vie, d'instants fugitifs. Ça m'a parfois fait penser au film de Sophia Coppola « Lost in translation ». Ne rien attendre et tout arrive !

Attention, être prêt pour cette non-lecture !
Commenter  J’apprécie          40
ericbo
  20 janvier 2019
Les Années douces de Hiromi Kawakami
Une jeune femme rencontre par hasard son ancien professeur de japonais. Entre eux va se lier un amitié qui va se tisser au fil de leurs sorties champêtres, forestières… C'est un roman que je qualifierai d' « évaporé ». Il ne se passe pas grand-chose. Mais on sent le lien qui se renforce peu à peu entre les deux protagonistes. L'esprit du « Ma », peut-être ? Ce qu'on ne voit pas, sorte de vide invisible mais qui lie les gens et les choses entre eux. Toujours très difficile, avec ce genre d'intrigue de savoir si l'auteur abuse de ce lien, comme parfois Haruki Murakami qui en fait parfois un usage immodéré pour tromper le lecteur (c'est ce que je pense), ou si ce « Ma » constitue véritablement le fil conducteur du récit. Je pense qu'il s'agit ici de la deuxième option. En effet, ça tient la route et le lecteur est d'abord intrigué, puis happé par cette non-intrigue. J'adore le Japon et sa littérature ! Comment faire ressentir cette force invisible dans notre Occident si cartésien ?
Commenter  J’apprécie          80
Taraxacum
  20 janvier 2019
La papeterie Tsubaki de Ogawa Ito
Un délicieux roman délicatement ciselé, La papeterie Tsubaki se décline au fil des saisons, tandis que la narratrice, revenue de l'étranger, reprend la papeterie de sa grand-mère, et le rôle d'écrivain public qui va avec. Au fil de l'année, elle va écrire pour les autres, se glisser dans leurs lettres, offrant ses mots pour apaiser les douleurs, réparer les coeurs, ou au contraire officialiser ce qui est brisé pour offrir un nouveau départ.

C'est plein de douceur et de délicatesse, un peu nostalgique parfois car grand-mère et petit-fille n'ont su se retrouver à temps, et tout simplement charmant. Un de ces livres qui fait du bien au coeur.
Commenter  J’apprécie          160