AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.91 /5 (sur 2232 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Yamagata (Préfecture de Yamagata) , 1973
Biographie :

Née en 1973, Ito Ogawa est une écrivaine japonaise connue pour ses rédactions de chansons, notamment pour le groupe Fairlife, et ses livres illustrés pour les enfants.

Avec "Le restaurant de l'amour retrouvé", son premier roman, elle a obtenu un grand succès auprès des critiques et du public. Le roman a remporté le Prix Étalage de la Cuisine 2011 et une version cinématographique est sortie sur les écrans japonais en 2010, sous le titre "Rinco's Restaurant".

En 2016 est édité "Le ruban", son second roman, qui raconte l'histoire d'une grand-mère passionnée d’oiseaux et de son nouveau compagnon à plumes, Ruban. La même année, Ito Ogawa revient avec "Le jardin arc-en-ciel".

Source : http://www.neripozza.it/autori.php?lett=O&id_aut=335
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Guide de survie gastronomique à l'usage des obsédés de la bouffe de Stéphane Rose aux éditions J'ai lu https://www.lagriffenoire.com/1056733-article_recherche-guide-de-survie-gastronomique-a-l-usage-des-obsedes-de-la-bouffe.html • le tailleur de Relizane de Olivia Elkaim aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1054504-romans--le-tailleur-de-relizane.html • Je suis Jeanne Hébuterne de Olivia Elkaim aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/109376-divers-litterature-je-suis-jeanne-hebuterne.html • Miarka de Antoine de Meaux aux éditions Phébus https://www.lagriffenoire.com/1055464-divers-histoire-miarka.html • Je suis née à Bergen Belsen de Yvonne Salamon aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/1052761-divers-litterature-je-suis-nee-a-bergen-belsen.html • Erika Sattler de Hervé Belaux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1053915-divers-litterature-erika-sattler.html • le Restaurant de l'amour retrouvé de Ito Ogawa, Myriam Dartois-Ako aux éditions Picquier https://www.lagriffenoire.com/17143-litterature-erotique-japonaise--le-restaurant-de-l-amour-retrouve.html • La papeterie Tsubaki de Ito Ogawa et Myriam Dartois-Ako aux éditions Picquier https://www.lagriffenoire.com/121813-divers-litterature-la-papeterie-tsubaki.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsjailu #editionsstock #editionspoints #editionsphebus #editionsplon #editionspicquier

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (718) Voir plus Ajouter une citation
le_Bison   26 août 2015
Le restaurant de l'amour retrouvé de Ito Ogawa
L’amour n’a pas besoin d’artifices, alors j’ai simplement ajouté une pincée de sel.
Commenter  J’apprécie          601
Ito Ogawa
Jmlyr   08 janvier 2019
Ito Ogawa
L'Aînée interdisait qu'on décachette une lettre à la main, en la déchirant. Moi aussi, désormais, quand j'ouvrais mon courrier, j'utilisais toujours un coupe-papier.
Commenter  J’apprécie          534
Bookycooky   02 septembre 2018
La papeterie Tsubaki de Ito Ogawa
Quand on y pense, on ne se voit pas en entier. On voit sans peine ses mains ou ses orteils, mais pour regarder son dos ou ses fesses, on a besoin d’un miroir. Les autres nous voient beaucoup mieux. Du coup, on a beau se visualiser de telle ou telle façon, les autres ont peut-être une autre vision de nous.
Commenter  J’apprécie          490
fanfanouche24   19 septembre 2018
La papeterie Tsubaki de Ito Ogawa
Une belle écriture ne tient pas à une graphie régulière, mais à la chaleur, la lumière, la quiétude ou la sérénité qui en émanent. J'aimais ces écritures-là. (p. 168)
Commenter  J’apprécie          490
Bookycooky   02 septembre 2018
La papeterie Tsubaki de Ito Ogawa
-Je vais te confier quelque chose qui va t’aider, Poppo.

-Comment ça ? ai-je demandé.

-C’est la formule secrète du bonheur, que j’ai appliquée toute ma vie, a-t-elle dit en riant.

-Apprenez-la-moi !

-Eh bien, il faut se dire à l’intérieur : « Brille, brille. » Tu fermes les yeux et tu répètes « Brille, brille », c’est tout. Et alors, des étoiles se mettent à briller les unes après les autres dans les ténèbres qui t’habitent, et un beau ciel étoilé se déploie.

-Il suffit de répéter « Brille, brille » ?

-Oui, c’est simple, hein ? Et ça fonctionne n’importe où. Quand tu fais ça, les problèmes, les chagrins, tout s’efface sous un joli ciel plein d’étoiles. Vas-y, essaie. Puisqu’elle m’y invitait, j’ai continué à avancer lentement, appuyée sur son bras, les yeux fermés. Brille brille, brille brille, brille brille, ai-je répété en moi-même. Et en effet, dans le néant de ténèbres qui régnait en moi se sont invitées des étoiles ; à la fin, c’en était même éblouissant.

-C’est magique.

-N’est-ce pas ? Cette formule secrète est très efficace, alors sers-t’en. Je te la donne, a-t-elle murmuré. La tête dans les étoiles, je l’ai remerciée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
Jmlyr   04 mai 2019
Le Ruban de Ito Ogawa
La peinture m'a appris le désir. Quand je peins, j'atteins l'extase. Parfois j'en oublierais presque de respirer. En peignant, j'ai découvert le moyen de parvenir à l'oubli de moi-même.
Commenter  J’apprécie          471
Eric76   23 mars 2016
Le restaurant de l'amour retrouvé de Ito Ogawa
J'étais heureuse.

Heureuse à en avoir le souffle coupé, comme si j'allais mourir étouffée par le bonheur.
Commenter  J’apprécie          430
Bookycooky   16 septembre 2020
La République du bonheur de Ito Ogawa
Pendant que les haricots azuki cuisaient dans une marmite en terre, j’ai blanchi l’armoise sur l’autre feu. L’eau se teintait d’un vert profond à vue d’œil. Un parfum frais enflait, comme un concentré de printemps. J’avais l’impression d’être en forêt.
Commenter  J’apprécie          422
ladyoga   12 septembre 2014
Le restaurant de l'amour retrouvé de Ito Ogawa
Si tu cuisines en étant triste ou énervée, le goût ou la présentation en pâtissent forcément. Quand tu prépares à manger, pense toujours à quelque chose d'agréable, il faut cuisiner dans la joie et la sérénité.
Commenter  J’apprécie          400
Eric76   15 mars 2016
Le restaurant de l'amour retrouvé de Ito Ogawa
Les lumières de la ville défilaient derrière la vitre.

Adieu !

Dans mon cœur, j'ai agité la main.

J'ai fermé les yeux et tout ce qui m'était arrivé depuis ce jour-là s'est bousculé dans ma tête, comme des feuilles mortes balayées par le vent d'hiver.
Commenter  J’apprécie          390

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur