AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Tristram


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
ibon
  07 août 2020
L'Ile au trésor de Robert-Louis Stevenson
C'est le roman d'aventures. Celui qui, à la porte de l'adolescence, il y a longtemps, m'a donné envie de lire des livres en dehors des albums de Tintin (aussi une référence pour moi).

Il y eut aussi "Bari chien loup" de James Oliver Curwood et puis ce fut tout. L'élan se brisa avec "20 000 lieues sous les mers" et ses descriptions fastidieuses qui ont eu raison de ma patience et de ma confiance, car je ne comprenais pas grand chose, et puis la bibliothèque familiale étant modeste, il n'y eut plus rien pendant des années.

"L'île au trésor" c'est donc le mètre étalon, ma référence. Dumas aussi m'a fourni ces frissons mais il est venu bien après.



Un classique pour moi, avant que je ne découvre qu'il l'était aussi pour bien d'autres. Ce qu'il m'en reste aujourd'hui ce sont des images - car le roman était illustré - des personnages forts et des mots.

C'est grâce à ce livre que j'ai appris ce que signifiait "destitué", ce petit mot écrit sur un bout de papier par le terrible Long John Silver. Signal du basculement, du désordre, de la mise en cause de l'ordre établi à bord: un choc!



L'arrivée sur l'île m'avait aussi impressionné plus que tout autre passage sans que je ne sache pourquoi, peut-être des coups de feu dans la forêt tropicale, signaux d'affrontements fratricides.



Evidemment, aucun film inspiré de ce livre et aucun livre d'aventures n'arriveront à sa cheville. Ce que la mémoire est tenace parfois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
sweetie
  06 août 2020
La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentilhomme de Laurence Sterne
La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentleman : neuf volumes reliés en un seul ouvrage, classique célèbre mais d’un abord plutôt revêche. Et c’est grâce à la préface et aux notes compilées à la fin de l’ouvrage que j’ai pu persévérer et terminer ce pavé.

Le narrateur, originellement prénommé par son père Trismegistus, fut baptisé Tristram à la suite d’une étourderie de la femme de chambre et de la mauvaise foi du curé. Tristram raconte ainsi sa venue au monde et les caractères de ceux qui forment sa famille immédiate : son père, Walter Shandy, sa mère Elizabeth, son oncle Toby, sans oublier les valets et servante, Trim, Obadiah et Susannah. Il s’adresse aux lecteurs en les nommant Vos Révérences, vos Honneurs, ça donne le ton.

Il faut savourer ces saynètes racontées avec un humour aux tournures vieillottes comme celle où trois hommes au salon (Walter Shandy, oncle Toby et le docteur Slop) discourent des diverses manières d’accoucher une femme pendant que la parturiente (la mère de Tristram) souffre mille douleurs à l’étage, encouragée par la sage-femme et Susannah. Les conversations improbables entre Walter et Toby sont également du plus bel effet, que l’on discute de l’importance et de la prédestination des prénoms donnés aux enfants, de l’éloge des jurements (jurons), de l’architecture des nez ou des ouvrages défensifs en temps de guerre. Celles entre Toby et Trim, aux différents niveaux de lecture, sont aussi dignes de mention, culminant dans une apothéose de démarches sentimentales entre oncle Toby, cette « digne âme », et la veuve Wadman, et entre Trim le valet et Bridget, la servante de la veuve.

Tout au long du récit, Laurence Sterne avance tranquillement sa plume sur le papier, n’hésitant pas à user de digressions pour faire patienter son lecteur, continuellement laissé sur sa faim en fin de chapitre. Une lecture parfois astreignante mais dont j’ai fini par prendre le rythme au fil des pages, emportée par les pensées des plus grands philosophes et humanistes des temps anciens.





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
ophe_livres
  06 août 2020
L'Ile au trésor de Robert-Louis Stevenson
La lecture fus très longue ;l’auteur m’a perdu plusieurs fois. Je comprends que les fan de pirates aime. En fait moi même j’aime l’histoire mais je l’ai trouvé bien trop longue bien trop décrite ;peu être qu’une version abrégé m’aurait plus happé...
Commenter  J’apprécie          00