AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.69 /5 (sur 116 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : West Chapel, Londres , le 27/05/1966
Biographie :

Nina Allan est une auteure de fantastique.

Brillante étudiante, d’abord à Exeter puis à Oxford, elle se spécialise dans la littérature russe. "Madness, Death and Disease in the Fiction of Vladimir Nabokov" ("Folie, mort et maladie dans les romans de Vladimir Nabokov"), sa thèse, sera publiée en 1993.

Son admiration se porte aussi depuis des années sur l’œuvre de Christopher Priest (1943), un des grands écrivains de SF britannique, un maître de la fiction spéculative. La rencontre, en 2004, déborde le cadre littéraire.

En 2011, elle démissionne de la librairie de Charing Cross Road où elle travaille depuis six ans pour s’installer chez lui, en bord de mer, à Hastings.

Son premier livre, A Thread of Truth, a été publié en 2007.

Complications (2013) est le premier livre de Nina Allan traduit en français.
+ Voir plus
Source : http://www.liberation.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

[PENSEZ A ACTIVER LES SOUS-TITRES] En quête de bons livres à lire ? Découvrez l'actualité de Babelio et les livres du moment en vidéo. Ah, les fêtes de fin d'année ! le moment idéal pour replonger en enfance. Ca tombe bien, ce mois-ci on vous emmène à la rencontre de Jeff Kinney, l'auteur jeunesse américain traduit dans plus de 60 langues, qui a vendu près de 250 millions d'exemplaires de son ‘Journal d'un dégonflé' (Seuil Jeunesse). Nous avons pu le rencontrer et lui poser quelques questions à l'occasion de son passage à Paris, où il a donné un spectacle devant des centaines d'ados surexcités. On en aussi profité, bien sûr, pour demander leur avis à quelques collégiens invités. C'est aussi l'heure des bilans de 2019, avec non seulement le classement des 19 livres les plus populaires sur Babelio, mais aussi le top des coups de coeur de l'équipe ! On vous laisse découvrir tout ça dans cette longue vidéo… 0:15 Reportage lors du spectacle de Jeff Kinney au théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris, le lundi 9 décembre Jeff Kinney sur Babelio : https://www.babelio.com/auteur/Jeff-Kinney/57630 6:05 Les 19 livres les plus populaires de 2019 L'article avec le classement à retrouver sur le blog : https://babelio.wordpress.com/2019/12/19/ou-lon-vous-presente-les-19-livres-les-plus-populaires-de-lannee-2019/ 9:04 Les coups de coeur 2019 de l'équipe de Babelio Pierre Krause : ‘George Orwell' de Pierre Christin et Sébastien Verdier (Dargaud) https://www.babelio.com/livres/Christin-George-Orwell/1057360 Maïlys : ‘La Fracture' de Nina Allan (Tristram) https://www.babelio.com/livres/Allan-La-fracture/1153808 Nathan : ‘Cent ans' de Heike Faller et Valerio Vidali (Seuil Jeunesse et éditions du Sous-sol) https://www.babelio.com/livres/Faller-100-ans-Tout-ce-que-tu-apprendras-dans-la-vie/1162523 Nicolas : ‘Borgo Vecchio' de Giosuè Calaciura (Notabilia) https://www.babelio.com/livres/Calaciura-Borgo-Vecchio/1149501 Octavia : ‘Ceux que je suis' d'Olivier Dorchamps (Finitude) https://www.babelio.com/livres/Dorchamps-Ceux-que-je-suis/1156209 Charlotte : ‘Le Bateau de Thésée' de Toshiya Higashimoto (Vega) https://www.babelio.com/livres/Higashimoto-Le-Bateau-de-Thesee-tome-1/1143568 ‘BL Métamorphose' de Kaori Tsurutani (Ki-Oon) https://www.babelio.com/livres/Tsurutani-BL-Metamorphose-tome-1/1148072 Guillaume : ‘Number 5' de Taiyou Matsumoto (Kana) https://www.babelio.com/livres/Matsumoto-Number-5-Integrale-tome-1/1117557 Pierre Fremaux : ‘Montagnes d'une vie' de Walter Bonatti (J'ai Lu) https://www.babelio.com/livres/Bonatti-Montagnes-dune-vie/55567 Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : Babelio, le site : https://www.babelio.com/ Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
fertiti65   04 juillet 2020
La fracture de Nina Allan
Les montres et les bijoux exposés étaient tous dépourvus d'étiquette, et Selena se rappela ce que sa tante Miriam lui avait dit un jour : si tu as besoin de demander le prix, c'est probablement trop cher pour toi.
Commenter  J’apprécie          200
fertiti65   05 juillet 2020
La fracture de Nina Allan
Je sentais que je piquais un fard, et que ça ne s'arrangeait pas, un vrai feu rouge, quoi, alors j'ai carrément continué de la serrer dans mes bras en espérant que la rougeur diminue et qu'elle ne remarque rien.
Commenter  J’apprécie          140
fertiti65   05 juillet 2020
La fracture de Nina Allan
Elle ferma les yeux et imagina sa colère se déployant au-dessus d'elle comme un parachute, comme une grosse corolle rouge, comme le pavillon d'un vieux gramophone, mais en beaucoup, beaucoup plus gros.

Comme une tonitruante corne de brume.
Commenter  J’apprécie          120
Alice_   13 septembre 2017
La Course de Nina Allan
Alex s'assit dans le fauteuil, mais une fois que Christy eut quitté la pièce, il se leva à nouveau pour aller examiner la bibliothèque. Il s'attendait obscurément à ce qu'elle contienne des exemplaires des propres livres de Christy. En fait, elle était remplie d'ouvrages écrits par des auteurs dont il avait entendu parler mais qu'il n'avait jamais trouvé le temps de lire : Alice Munro, Ingeborg Bachmann, Flannery O'Connor, John Cheever et Raymond Carver, eux, ils les avait lus, car il les avait étudiées au lycée. Il se rappela avoir lu la nouvelle de Cheever "Le nageur", en croyant qu'il allait la détester parce que la couverture grise et verte du recueil donnait l'impression que Cheever était ennuyeux. Le récit se révéla être fascinant, presque magique, et Alex finit par lire toutes les nouvelles du livre. Elles étaient bizarres, mais il adora.
Commenter  J’apprécie          80
Alice_   10 septembre 2017
La Course de Nina Allan
Il y a des gens qui condamnent le désir des possessions matérielles comme de la cupidité pure et simple, mais parfois c'est plus que cela - c'est moins vil en tout cas. Parfois c'est le seul moyen qui nous permette de nous persuader que nous pourrions peut-être vivre éternellement.
Commenter  J’apprécie          80
Alice_   04 décembre 2015
Complications de Nina Allan
La rue principale est un ruban de macadam luisant, étrangement vide, et les voilà bientôt sur la route à quatre voies, direction Newhaven. Ses yeux enregistrent les panneaux Cédez le passage, Gare maritime et Sortie. Dans la lumière de l'aube, ils se lisent comme des messages s'adressant à elle en particulier, comme un code personnel pour la liberté ou l'évasion. Elle a commencé à apprendre que les mots sont des outils magiques, qu'elle peut s'en servir non seulement pour décrire le monde, mais aussi pour y faire entrer des choses.
Commenter  J’apprécie          70
Alice_   08 février 2016
Spin de Nina Allan
Je me suis toujours sentie plus en sécurité avec des images, des couleurs, dit-elle. Quand vous faites une image, c'est ça, rien de plus: une image, et une image est seulement ce que vous en faites. Les gens peuvent en dire ce qu'ils veulent, mais ils ne peuvent pas vraiment vous accuser de quoi que ce soit. Les mots sont différents. Les mots sont tellement définitifs, pour ainsi dire. Une fois que vous les avez prononcés, vous ne pouvez pas les reprendre. Vous ne pouvez plus jamais vous en débarrasser. Et les gens peuvent s'en servir contre vous quand ils veulent.
Commenter  J’apprécie          60
MarianneL   20 mars 2015
Stardust : Légendes de Ruby Castle de Nina Allan
Personne ne vit arriver le garçon. C’était un beau soir, chaud et rempli des odeurs de fumée de bois et d’herbe sèche. Morrey et Vaska disputaient une partie de palets et je me rappelle avoir entendu l’accordéon des jumeaux Treacher. Le cri de Léonie fut entendu comme un coup de tonnerre dans le ciel serein. Un son affreux, aigu et perçant. Je crus au début qu’il s’agissait d’un des chevaux.

Il était maigre comme un faucheux, son menton étroit et pointu était luisant d’acné, le fond de son jean avait de grosses taches de ce qui ressemblait à de l’huile de machine. Sur sa joue droite, horriblement balafrée, le tissu cicatriciel durci émergeait de sa face comme une sorte d’excroissance cancéreuse. J’avais déjà vu une fois dans ma vie une blessure similaire, chez un dompteur qui avait été mordu par un de ses lions.
Commenter  J’apprécie          50
Alice_   09 septembre 2017
La Course de Nina Allan
Loomi était étonnante, en fait. Je n'ai jamais été particulièrement branchée sur les enfants, mais Loomi m'a attirée dès le début. Elle n'était pas seulement mignonne, elle était intelligente, aussi. C'est vrai qu'elle ne disait pas grand-chose, mais il était évident qu'elle comprenait ce qui signifiaient les mots, ça se voyait rien qu'à la manière dont elle commençait à s'intéresser quand vous prononciez son nom. Et puis, des fois, quant elle entendait un mot nouveau, elle tendait la main vers la bouche de la personne qui l'avait dit, comme si pour elle les mots étaient des objets concrets - des poissons auditifs vivants et agiles qu'elle pourrait attraper avec ses mains si seulement elle était assez rapide.
Commenter  J’apprécie          50
fertiti65   05 juillet 2020
La fracture de Nina Allan
La folie était une maladie, après tout, une chose qu'on pouvait traiter avec des médicaments et surveiller dans un hôpital. Le chagrin, ça ne se guérissait jamais, alors autant ne pas en parler.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Acrostiche de Sphinx (13).... 💂 📂

"Death on the Nile" :

Le train bleu
Mort sur le nil

8 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : acrostiches , pseudo , littérature anglaise , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur