AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Le Bélial'


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Le Bélial'


Dernières critiques
Joualvert
  17 octobre 2017
Nous allons tous très bien, merci de Daryl Gregory
Amadoué par une couverture en errant sur Babelio (celle de l'édition Le Bélial, pas la version poche), puis alléché par le pitch sous-jacent, et enfin conforté par la faible épaisseur de l'objet, je me suis payé une petite (et relative) nouveauté, chose que je fais somme toute assez peu, ayant malencontreusement trop chômé par le passé et étant réduit à faire du rattrapage plus souvent qu'autrement avec des auteurs déjà actifs au siècle dernier et souvent même actuellement sous forme d'ossements ou de poussière impalpable.



Un auteur assez récemment dévoilé donc, spécialement dans la francophonie, nous offre ici une poignée d'inadaptés qui vont apprendre à se connaître et former des liens dans le cadre d'une thérapie de groupe. Tous ont vécu des expériences hautement traumatisantes et peinent à mener une vie normale, balançant sur le seuil de la folie. Chacun, à son rythme, va nous dévoiler sa fascinante et horrifique histoire, et Dieu seul sait ce qui résultera de cette démarche.



Peut-on, dans les années 2010, écrire une histoire de monstres efficace qui renouvelle et actualise le genre ? Ce livre prouve que oui. L'escapade valait le coup et je garderai un oeil sur le responsable. Très charmant petit roman (quoique foncièrement morbide et sanguinolent).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Xapur
  17 octobre 2017
Faire de la science avec Star Wars de Roland Lehoucq
Faire des sciences avec Star Wars, c’est discuter de façon scientifique mais ludique, et avec une bonne dose d’humour, des thèmes scientifiques principaux abordés ou esquissés dans la saga. En vrac et par exemple :



La Force, sa vie, son oeuvre, ceux qui y croient (ou pas)

Les talonnettes de l’Empereur Palpatine

Pourquoi Elessar est un maître jedi

De la mauvaise idée d’avoir créé ces foutus midichloriens

Le sabre-laser ou combien de mégawatts faut-il pour percer la porte d’un vaisseau de la Fédération du Commerce ?

L’Étoile de la mort fonctionne-t’elle avec l’énergie de milliers de centrales nucléaires ou d’un trou noir ?

Lorhkan et les trekkies sont-ils du côté obscur ?

L’hyperespace, c’est bien mais c’est quoi ?

Le quadripode AT-AT ou plus « c’est gros plus ça tombe de haut »

Attention aux coups des soleils de Tatooine ? La vraie planète des sables qui supplante Dune chez les fans de S.F.

Les banthas de Hoth mangent-ils de la glace ?

Les stormtroopers ont-ils eu des cours de tir au blaster ?

Mustafar, la planète des barbecues réussis



Et bien d’autres thèmes, dans ce petit livre de 84 pages plutôt accessible même aux non-scientifiques et qui aurait tendance à nous faire croire que ce que l’on voit dans les films Star Wars n’est pas vraiment plausible scientifiquement – au moins à court terme. Ma théorie (que je partage avec moi-même) est plutôt de croire que tout ces savoirs se sont perdus au cours des âges. Après tout, la saga relate ce qui s’est passé « Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… » 😉



A lire aussi sur mon blog !
Lien : https://bibliosff.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Aelinel
  17 octobre 2017
Faire de la science avec Star Wars de Roland Lehoucq
C'est en me promenant sur le site du Bélial pour repérer les dernières nouveautés que j'ai vu le livre Faire des sciences avec Star Wars, disponible en ebook gratuitement.

En réalité, il s'agit d'une réédition car la première parution date de 2005, à l'occasion de l'Exposition Star Wars qui s'était tenue à la Cités des Sciences et de l'Industrie, à Paris, en 2005-2006.



Roland Lehoucq, astrophysicien au Commissariat d'Energie Atomique (CEA) de Saclay mais aussi Chroniqueur dans la revue Bifrost et Président des Utopiales depuis 2012, mène ainsi une réflexion sur la relation entre Science-Fiction et Sciences.



En faisant appel à l'astrophysique et à la planétologie, à la physique et à la mécanique quantique, l'auteur applique une méthode d'analyse scientifique sur les thèmes représentatifs de la saga Star Wars, à savoir : la Force, l'Étoile de la Mort, les vaisseaux spatiaux ou les planètes. Ainsi, il s'interroge sur ces sujets : sont-ils crédibles au regard des lois qui régissent notre univers ? Peut-on les expliquer ? Ou les appliquer dans notre civilisation ?



Étudier l'univers de Star Wars à l'aune de nos connaissances scientifiques est une démarche des plus intéressantes. En effet, je la verrai bien s'inscrire dans un processus pédagogique comme un cours de science dispensé au lycée ou à l'université. Il y aurait de quoi susciter la curiosité de ses élèves. Les seules conditions, néanmoins, seraient de posséder une solide culture scientifique et être capable de l'adapter à un public néophyte. Car pour ma part, si je connais bien l'univers de Star Wars, je suis en revanche peu versée dans l'art de maîtriser les Sciences. Et j'ai très rapidement ressenti quelques difficultés à la lecture de certains chapitres. J'ai même parfois été obligée de survoler quelques paragraphes tant le niveau était clairement trop haut pour moi. J'ai tout de même retenu quelques petits détails au cours de ma lecture comme par exemple si une planète possède une forte gravité, elle ne pourra abriter des animaux trop gros, etc…



En conclusion, je trouve le principe de ce livre très intéressant. Et, il semblerait d'ailleurs que l'auteur n'en soit pas à son premier coup d'essai car il aurait aussi étudié d'autres personnages fictionnels tels que Tintin ou Superman et les aurait soumis au regard de la science. Mais, je conseille cette lecture à des personnes déjà formées dans les domaines scientifiques pré-cités ou possédant déjà une certaine culture scientifique. La littéraire que je suis, est certainement un peu passée à côté!
Lien : https://labibliothequedaelin..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100