AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions Les Escales


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Editions Les Escales


Dernières critiques
Gaoulette
  24 mai 2018
La mélodie du passé de Hans Meyer zu Düttingdorf
C'est un grand argrrrrrrrr! grrrr!Zut et 10 fois zut!

Comment adoré et dévoré un roman et se sentir floué aux deux derniers chapitres! Je déteste cette sensation de me dire qu'il me manque des pages, et tourner et retourner à chercher d'autres pages.



La mélodie du passé est le roman parfait pour un scénario de film. La superbe saga familiale du dimanche où l'on voit deux héroïnes évoluer à deux époques différentes mais qui sont liées.

Christina a perdu sa maman et lors d'un vidage d'appartement elle trouve une vielle carte postale avec un groupe de Tango et une phrase énigmatique. Elle décide de faire des recherches sur son passé encore mystérieux et cette carte va la propulser aux année 10, chez son arrière grand-mère Emma qui a vécu en Argentine.

Une longue quête pour Christina qui va lui permettre de faire une introspection personnelle.

La petite prouesse de l'auteur, c'est d'en faire un roman historique en deux temps parallèles. Pendant que Christina cherche et on obtient les réponses par le défilé de la vie en apparence parfaite d'Emma. Grâce à cette jeune allemande, nous découvrons l'Argentine des années 10 jusqu'à nos jours. J'ai découvert les liens étroits entre ces deux pays surtout lors de la Seconde Guerre Mondiale. On en apprend un peu plus sur la période noire lors de la Dictature. Tous les événements historiques y passent et ils auront un impact sur la vie d'Emma.

Mais Emma en plus d'être une femme sensible et intelligente, va devenir à ses dépens une femme passionnée et amoureuse. Amoureuse du bandonéon et de son artiste Eduardo, un argentin pur souche, un passionné de Tango. Une passion interdite qui va conditionner cette jeune femme de la haute bourgeoisie.

Un énorme plongeon dans la passé où l'amour va engendrer un chaos sur plusieurs décennies.

Un roman passionnant où deux femmes sont liées.



Mais voilà. L'auteur répond au destin tragique d'Emma, d'ailleurs j'en ressort déçue par le "happy end" d'Oscar et Raoul. Mais où le bas blesse, que devient Christina et sa quête personnelle.? L'énigme Emma est résolue mais il est où le parallèle avec Christina? En tout cas l'auteur le soulève plus d'une fois cette quête mais n'y répondra jamais....

C'est bien dommage car 99% du roman était parfait....

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
alainfabre
  24 mai 2018
Courir dans la neige de Tassel Fabrice
Très beau roman qui relate l'état d'esprit d'un homme qui, privé d'emploi, est contraint de revenir chez sa mère et qui montre ce que peut ressentir cette dernière. L'auteur a réussi, et ce n'est guère facile, à se mettre dans la peau et l'esprit de ses personnages et à nous faire ressentir leurs plaisirs, leurs doutes et leurs émotions.

Un roman, très bien écrit, qui ne peut pas laisser indifférent.
Commenter  J’apprécie          10
MAPATOU
  23 mai 2018
Les enfants du fleuve de Lisa Wingate
Basé sur des faits réels, ce roman met en parallèle deux histoires.



La première est celle de Rill Foss, adolescente de douze ans, qui vit avec ses quatre frères et soeurs sur la péniche familiale L’Arcadie, amarrée sur les bords du Mississipi. En 1939, alors que leurs parents sont absents, les enfants sont enlevés en pleine nuit et « vendus » à un orphelinat : la Société des foyers d’accueil du Tennessee qui fournit, à un tarif très élevé, des enfants aux couples de la bonne société qui ne peuvent procréer.



Rill comprend très vite qu’ils ont basculé dans l’enfer et va tenter de protéger ses petites soeurs ainsi que son frère Gabbio qui n’est encore qu’un bambin. Elle garde pendant quelques mois l’espoir que leurs parents viendront les récupérer, mais la réalité sera tout autre et terriblement cruelle.



L’autre histoire est celle d’Avery Stafford, issue de la bonne société d’une ville de Caroline du Sud. Elle exerce de nos jours la profession d’avocat à New York mais son sénateur de père souffrant d’un cancer, elle est venue le soutenir et peut-être reprendre son poste. Avery se plie à toutes les contraintes qu’impose une carrière politique, notamment les visites dans les maisons de retraite.



Et c’est là qu’elle va faire rencontrer une vieille femme, parfaite inconnue, qui semble pourtant bien connaître sa grand-mère. Intriguée, Avery va essayer d’en savoir plus par ses propres moyens, son aïeule souffrant de troubles de la mémoire.



Vous l’avez deviné, les deux histoires n’en formeront plus qu’une.



Ce roman m’a passionnée. La découverte de cet horrible trafic d’enfants pauvres arrachés à leurs parents m’a stupéfiée car il a duré en toute impunité jusqu’en 1950. Son instigatrice, Georgia Tann « aimait à présenter ses pupilles comme des produits, des objets ou des ardoises vierges ; or ce sont des êtres humains, avec leur propre histoire, leurs propres besoins, leurs propres espoirs et leurs propres rêves. »



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20