AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions du square


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
ericbo
  06 juin 2018
...et le singe devint con de François Cavanna
L'histoire de l'humanité revue dans l'esprit Harakiri. Écrit en 1984, l'humour de Cavanna reste encore souvent actuel, même si certains passages peuvent paraître maintenant un peu poussifs. Agrémentés de dessins de la même teneur que les textes, ce livre reste malgré tout délicieusement subversif et provocateur.
Commenter  J’apprécie          194
AkaLoupiote_com
  27 avril 2018
...et le singe devint con de François Cavanna
Aujourd’hui, en exclusivité mondiale, je vous révèle ma technique pour découvrir des livres de référence et d’auteurs décédés à peu de frais : rôder dans les Emmaüs et lieux assimilés…

Les prix (et l’éthique, puisque rien n’est neuf), défiants toute concurrence, je peux me laisser aller à acheter « tout ce qui me dit vaguement quelque chose » et ressortir pour quelques euros avec plus de livres que ma table de chevet ne peut en contenir. Bonus : les livres qui, une fois lus, ne se révèlent pas dignes d’encombrer ma bibliothèque, je les rend à Emmaüs. L’avantage énorme par rapport à la bibliothèque, c’est que ça peut être 8 ans plus tard à 300 km.



Donc Cavanna, un peu comme « Agamemnon » et « Guy Lux », ça me disait bien quelque chose, mais honnêtement pas plus que ça. Je précise à l’intention des ignares de mon espèce que c’est - selon wikipédia - un écrivain, journaliste et dessinateur humoristique.



J’ai vraiment adoré le ton, la plume et les dessins ! François Cavanna nous brosse sa vision de la préhistoire humaine avec une malice d’autant plus rafraîchissante que le livre, sans jamais renoncer à une ironie mordante, laisse transparaitre une forme de déception à l’égard de l’humanité. L’auteur décrit ici, avec le sérieux d’une voix off de documentaire, les humains comme de consternants animaux : turbulent, autocentrés, violents même mais pourtant un peu attachants. (un peu)



En revanche, j’adhère nettement moins à l’omniprésence d’un humour potache typique des années 70. A L’instar des gendarmes à saint Tropez, on sent l’excitation pré-pubère de la France pré-giscardienne qui s’encanaille en abusant un peu plus de que de raison du ressort comique « poil & nichons », juste parce que « désormais on a le droit ». Mais, quand on réalise qu’aux US ce sont les années 2010 la grande période du « tous à poils » dans les fictions, séries et autres Games of thrones, on se dit qu’on peut bien pardonner à François Cavanna son excès d’enthousiasme !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gill
  29 janvier 2018
Jeff Hawke de Sydney Jordan
Dans l'espace glacé, au-delà de Pluton, un vaisseau terrien téléguidé a croisé l'orbite d'une sphère recouverte de panneaux sur lesquels la caméra a décelé une sorte d'écriture.

"Galilée", le vaisseau atomique commandé par Jeff Hawke, au bout d'un voyage de dix-huit jours et de soixante millions de kilomètres, entre enfin en contact avec l'objet artificiel non identifié.

Ses panneaux sont bien gravés d'une sorte de code constitué de quatorze écritures différentes dont pas une n'est connue des terriens.

Brusquement sur la sphère une porte s'ouvre ...

Mais qui a bien pu faire le choix de cette couverture au dessin agressif et aux couleurs criardes ?

Ce choix est d'autant plus étrange qu'à l'intérieur de l'album, l'on trouve une BD déclinée en noir et blanc.

Le corps de l'album est composé de trois récits :

- "Jeff Hawke", "le secret de Shorty !" et "l'expédition de secours".

Le dessin est réaliste, teinté d'un brin d'érotisme.

Le rythme est rapide, séquencé en barres de une, deux ou trois cases.

L'écriture est imaginative, empreinte de la meilleure science-fiction.

L'ensemble a peu vieilli et se lit toujours avec plaisir ...





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310