AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,46

sur 66 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis
Désormais mené par Alice, le gang féminin des 40 Éléphants doit plus que jamais faire face à celui des 40 voleurs qui les accusent d'avoir une taupe parmi elles. Afin de clarifier la situation et se répartir les quartiers de Londres, Alice accepte de rencontrer leur chef, Art Stocker. Mais la survie du gang des femmes va être remise en question après qu'Alice est tombée dans un piège tendu par ce dernier...

Kid Toussaint et Virginie Augustin restituent avec talent l'ambiance sombre et violente d'une capitale britannique en proie à l'insécurité d'une guerre des gangs hommes contre femmes. Grâce aux décors et aux costumes d'époque soignés la plongée dans l'entre-deux-guerres est très réaliste — le dynamisme du dessin et du texte contribuant à l'immersion dans le monde interlope des bas quartiers de Londres.

« Ici, tous mentent, tous volent, tous trichent, personne n’accomplit son devoir, et le pire est qu’ils s’en flattent. » (Mateo Alemàn).
Commenter  J’apprécie          710
Dans ce tome 2, la tension monte entre les hommes des 40 Voleurs et les femmes des 40 Éléphants (sans parler des 40 Souris de Maggie la Passe-Muraille ^^)... Mais qu'importe, une entrevue est prévue pour la Saint Valentin entre la parraine Alice Allen et le parrain Art Stocker pour rétablir la paix dans les rues du Sud de Londres (remember le 14 février 1929 commandité et orchestré par Al Capone lui-même !)... Résultat des courses ? C'est à la fois la guerre des gangs et la guerre des sexes, et Sacks l'agent de Scotland Yard ne sait plus à quel saint se vouer quand pour des raisons que la raison ignore sa hiérarchie pourrie donc vendue lui ordonne de s'en prendre aux unes et pas aux autres !
Entre polar new-yorkais et polar hongkongais, les auteurs continuent de transposer de façon magistrale la quintessence de la mafia story de l'Amérique à l'Europe, du machisme au féminisme... Sauf que j'ai eu la très désagréable impression qu'on passait du tome d'introduction au tome de conclusion sans transition, pire sans développement ! Tout se résout logiquement mais trop rapidement, y compris la situation de l'agente infiltrée contre son gré Florrie... Si les choses devait rester en l'état cela serait ô combien dommage d'aboutir à une telle impasse après autant de belles promesses : si seulement le diptyque pouvait devenir serial voire feuilleton... Qui vivra verra !
Commenter  J’apprécie          280
Dans le Londres des années 1920, deux bandes rivales se marchent sur les pieds : les 40 voleurs, le gang masculin, et les 40 éléphants, le gang féminin. La tension grimpe et les coups pleuvent.

Ce deuxième tome (et dernier?) va donc voir les bandes rivales s'affronter dans une vraie guerre des sexes. Au milieu les policiers renseignés par Florrie ne savent plus où donner la tête et la position de Florrie devient instable. Tout le monde suspecte une taupe.
Une lecture agréable dans le monde du crime organisé et des cambriolages dans l'entre-deux guerre. Malgré leurs activités on se prend de sympathie pour les voleuses londoniennes. L'intrigue va rapidement vers une résolution, un poil trop vite peut être car je me suis sentie un peu frustrée de la brièveté de l'histoire qui aurait pu être un peu plus étoffée. La fin laisse penser à une conclusion mais reste suffisamment ouverte pour que l'on espère revoir Florrie ou Maggie...
Commenter  J’apprécie          131
Nous retrouvons Florrie et les 40 éléphants dans ce second tome assez décevant.
L'histoire, qui semblait à peine introduite avec le tome un, s'achève ici de façon quasi abrupte, avec un développement bref et concis.
Tout est résolu, l'histoire semble terminée...bref, les personnages sont attachants mais j'ai peine à trouver, au final, un réel intérêt à ce diptyque qui était, à la base, assez prometteur.
Côté dessin, j'ai trouvé ce second tome assez irrégulier et brouillon...
Bof bof bof
Commenter  J’apprécie          113
C'est assez étrange de découvrir une série par le second tome, mais la maison d'édition ayant fait une opération commerciale : 2 achetés chez le même éditeur, 1 offert, je me suis retrouvé avec cet album entre les mains.

L'histoire est assez bien ficelée : nous sommes dans les bas quartiers de Londres, mais sans afficher de misère excessive et plusieurs clans se font la guerre pour piloter tous les trafics de la capitale.

Un gang de femmes s'est ainsi constitué, mais il est infiltré par des membres qui renseignent la police.

Le scénario est donc plutôt intéressant et bien mené dans une ambiance bien mise en valeur.

Le graphisme par contre me paraît assez brouillon et imprécis. avec des visages par fois à peine esquissés.
Commenter  J’apprécie          100
Une suite moins convaincante que le tome 1 qui m'avait laissé une solide impression de maîtrise et de nouveauté. On suit la guerre des gangs entre Stocker et les Eléphants. Cela se durcit. On perd un peu le fil des intrigues. Entre voyance, cambriolage, extorsion de fonds, adultère, corruption de juges… Et lorsque la situation semble désespérée, les 40 éléphants arrivent à retomber sur leurs pattes… Boum.

Le trait m'a paru moins net. L'intrigue m'a paru moins nette aussi. J'ai donc pris moins de plaisir à lire ce 2è tome. Cela dit, cela permet de mettre l'accent sur d'autres membres des 40 éléphants, dont la couturière qui bricole les manteaux « à poches larges », bien nécessaires pour les vols à la tire, et quelques autres passées sous silence dans le tome 1.
Commenter  J’apprécie          60
Florrie dont on a appris le véritable rôle à la fin du tome 1 se voit contrainte de poursuivre sa collaboration avec l'inspecteur Sacks afin de démanteler le gang des 40 voleurs. Ces derniers tentent de regagner du territoire au détriment des 40 éléphants qui ne comptent pas se laisser faire....Et lorsque Alice qui a repris la tête de l'organisation après l'arrestation de Kate, est assassinée par Stocker sur le bord d'une route, c'est une véritable guerre qui se joue entre les deux bandes rivales : incendie, meurtres, vols, trahisons, tous les coups sont permis !

Une suite tout à fait à la hauteur du premier tome, avec encore de beaux portraits de femmes : Maggie la petite passe-muraille dont l'action sera prépondérante, Iris la "médium", Ada .... toutes s'engagent dans le combat. Quant à Florrie, son histoire personnelle avance avec de nouvelles révélations douloureuses...

Le scénario vivant avec actions et rebondissements crée une ambiance sombre et violente, il est parfaitement servi par des dessins qui reconstituent le Londres des années 20 grâce à ses décors, costumes et coiffures sans oublier la jolie trouvaille des pages intertitres qui renforce l'effet rétro de l'album.

Le tome 3 n'attendra pas longtemps sur mes étagères !
Lien : https://chezbookinette.blogs..
Commenter  J’apprécie          60
J'ai trouvé ce deuxième tome un peu plus confus au niveau de l'histoire. Pas dans le sens où on ne comprend pas l'intrigue mais plutôt qu'on ne sait pas exactement où elle va nous emmener.
Le récit personnelle de Florrie est plus secondaire, pour mieux suivre la rivalité entre les deux gangs. Maggie est un peu plus présente dans ce tome, on s'attend à des révélations et à un rôle important puisque le tome porte son nom. Si on en apprend un peu plus sur elle, elle reste encore très mystérieuse et on ne voit pas vraiment le rapport avec l'histoire, ni ce que ça peut donner par la suite.
Néanmoins le tome est intéressant avec des rebondissements et de l'action, un engrenage bien fait. Même si on n'a pas vraiment de grandes surprises. On passe un bon moment.
La galerie des personnages est partagé avec pas mal de femmes différentes mais formant un groupe, libres et combatives. Il y a une bonne dynamique, ça fonctionne très bien. Avec en face leurs homologues masculins.
Les dessins ont une certaine beauté malgré le manque de précision parfois et le peu de détails. Ils restent efficaces et lumineux.
Commenter  J’apprécie          50
Ca fait déjà quelques jours et même semaines que j'ai emprunté cette BD.... mais je ne sais pas pourquoi je n'arrivais pas à l'ouvrir. Pourtant le tome 1 m'avait laissé un bon souvenir.
Et c'est parce que la date limite du prêt approche que je me suis décidée à enfin l'ouvrir.... Mais pourquoi ai-je autant attendu ?
Je me suis assez vite retrouvé plongé dans ce gang de femmes, toujours aussi intelligentes et débrouillardes même si elles doivent faire face à quelques revers.... Les hommes ne sont vraiment pas à leur avantage dans ces pages : ce ne sont que des brutes sans cervelle qui se font manipuler.
Mais j'aime bien cette lecture, il y a une ambiance particulière... était ce comme cela dans les années 20 ? Tout y est compliqué mais en même temps avec l'entre-aide tout y est finalement plus simple.
Je ne dirais pas que c'est une lecture feel-good.. mais c'est tout de même assez optimiste.
Commenter  J’apprécie          40
Un deuxième tome dans la même veine que le premier! J'aime les décors Arts déco et les robes charleston, l'ambiance années folles, même si on est loin de l'insouciance dans cette histoire!
Commenter  J’apprécie          40




Lecteurs (104) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5163 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}