AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791094594131
Éditeur : (01/03/2017)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Sur les Terres d’Hauteroche, le royaume d’Indar était une contrée paisible. Eleanor, la duchesse en titre, était mariée au duc de Vaneim. L’apparition du mage noir, Sankdir, prince de l’Outre-Terre va venir perturber le cours des choses. Condamnée à l’exil, Eleanor doit prendre la fuite accompagnée de sa fidèle servante Katrina et du maréchal-ferrant Trinks. La duchesse devra faire face à la réalité de sa situation et prendre des décisions qui changeront sa vie à to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Aelynah
  23 mars 2017
Cela fait quelques temps déjà que je suis la page et le site d'Astrid Didou Causse et que je fais partie des Hauterochiens impatients d'en découdre avec cette histoire.
Ce roman fantasy nous est décrit de façon vraiment attirante et les illustrations proposées pour le découvrir sont, en toute bonne foi, magnifiques.
Je vous en mets une ou deux pour vous imprégner de ce royaume particulier et fantastique.
Lorsque le synopsis est venu se rajouter à tout cela j'étais conquise.
Hélas, car il y a un hélas, je n'avais encore jamais vraiment lu la plume de l'auteure ailleurs que sur son site ou sa page et aucun non plus de ses précédents romans.
Et je dois dire que, j'étais tellement impatiente que cela a peut-être été ce qui m'a perdue.
Je n'ai absolument pas accrochée à celle-ci à mon plus grand désarroi.
De nombreux éléments importants de la Fantasy y sont, les créatures extraordinaires (dragons, sylphes, nains …), la magie bonne ou mauvaise, la quête initiatique de l'héroïne accompagnée d'un panel de compagnons qui parfois atypiques sont tout autant de manière de découvrir ce monde à leur rencontre.
Pourtant il m'a manqué quelque chose.
Car je ne renie par le fait que ceci est un récit intéressant avec un scénario qui contient ce qu'il faut d'action et de magie pour être attrayant et pousser le lecteur à ouvrir la première page. Les illustrations et la couverture sont magnifiques et donnent un aperçu des aventures que l'on attend à y trouver.
Cependant le récit manque parfois un peu de maturité et j'en ai le regret de corrections pour éviter quelques redites et incohérences.
Certains personnages sont capables de prouesse hors du commun et surtout peu compatibles avec leur soi-disant rôle. C'est un monde moyenâgeux comme souvent dans ce genre de récit cela lui confère ce qu'il faut dans le récit pour nous donner un aperçu du climat social et des différences de traitement. Pourtant il m'apparaît parfois surprenant de voir la compagnie dormir d'un profond sommeil alors que l'heure précédente ils se faisaient attaquer par des goules ou autres monstres sanguinaires.
Cela fausse la crédibilité du récit et m'a troublé à de nombreuses reprises.
Cela a aussi je crois été le début d'une lecture chaotique et plus axée sur les incohérences perçues que sur le récit en lui-même.
Et nous savons tous que lorsque le lecteur sort du récit pour n'observer que la forme il n'y retourne pas. Je n'ai pas réussi à me replonger dans l'intrigue, je l'ai suivie avec attention mais sans me sentir vraiment concernée et je pense avoir ainsi raté bon nombre de touches d'émotions ou parfois d'humour, posé par l'auteure.
L'imagination de l'auteure et le scénario mis en place sont intéressants et ont le mérite de sortir un peu du lot. L'histoire ne manque pas de bons éléments accrocheurs, qui n'ont, pour ma part, pas été suffisamment nombreux pour me permettre de passer outre le reste.
Hélas donc, pour la fan de Fantasy que je suis, un bon scénario, des illustrations magnifiques et de la grande aventure ne sont rien si je n'accroche pas au style de l'auteure. Et là c'est hélas le cas.
Le monde imaginé est vaste mais les descriptions ne lui font pas suffisamment honneur. Elles sont par trop inégales. Tantôt une image nous frappe l'esprit par la justesse des mots utilisés et l'ambiance mise en place tantôt cela m'a paru plat et sans couleur.
Il est dur pour une chroniqueuse de ne pas entrer dans un roman dont on attendait beaucoup. Peut-être est-ce là mon problème. le synopsis, les illustrations qui entourent ce monde et les détails divulgués petit à petit par l'auteure m'avait rendue fébrile. Je dois dire aussi que l'utilisation du passé simple n'a pas été non plus la meilleure manière de me tenir en haleine. Cela n'est généralement pas gênant mais associé aux points déjà évoqués cela n'a fait que me bloquer plus encore.
C'est donc malheureusement sur ces points négatifs que je referme le roman.
Je n'ai pas su être touchée par la plume de l'auteure cela arrive. Ce qui ne me plait pas ou m'a paru choquant peut ne vous causer aucun souci si comme certaines autres chroniqueuses vous vous retrouvez de suite emporté par le récit.
Je remercie l'auteure de la confiance qu'elle m'a témoignée en me laissant le découvrir. Qu'elle ne se formalise pas de mon avis qui est jusqu'à présent l'un des rares à ne pas être un coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
gabrielleviszs
  07 mars 2017
J'ai eu la chance de faire partie des chroniqueurs choisis par Astrid Causse, l'auteur de ce premier tome fantasy. Je la remercie une fois de plus pour la lecture. J'aime beaucoup la couverture, la façon dont le titre ainsi que le nom de l'auteur est mis en relief. le fond dévoilant une montagne qui sera importante dans l'histoire.
Et justement en parlant de l'histoire, nous découvrons une jeune femme du prénom d'Eleanor qui ne sait ni lire, ni écrire. Sauf qu'elle a une imagination fertile et demande à l'un de ses amis d'écrire pour elle les aventures qu'elle visualise. Mais un jour, tout ce qu'elle a fait écrire arrive dans sa réalité. Elle se doit de résoudre ce mystère bien vite et lorsqu'elle comprendra que le manuscrit en lui-même en est la faute, elle va demander de l'aide à une autre personne qui va chambouler sa vie, mais également celle du peuple. Se retrouvant mariée au Duc, sachant lire et écrire elle va faire de ses quatre premières années un devoir d'aider les plus pauvres, les plus démunis. Mais le malheur n'est pas réellement enfoui et son exil va commencer par la faute de celui qu'elle a crée sans le vouloir.
Ce n'est que le tout début de l'histoire qui explique le pourquoi Eleanor va devenir ce qu'elle devient : une duchesse en exil. Une idée originale que j'ai beaucoup aimée, ce début change de ce que nous pouvons lire ailleurs. L'histoire débute très rapidement, avec des personnages digne de n'importe quel livre de Fantasy. Un côté moyenâgeux, un dragon qui traîne dans les parages, un bon gros méchant que nous pouvons détester de suite et qui au final est carrément haï ! Un véritable délice en somme. Un chemin à parcourir afin de tenter de sauver son peuple, voire le monde. Une quête non pas de pouvoir mais d'espoir car il s'agit uniquement de cela lorsque les protagonistes voient ou entendent le nom de la Duchesse. le malheur ne s'est pas abattu seul. Eleanor va se faire un devoir de résoudre cet état de fait.
Dans cette histoire j'aime déjà la carte qui nous aide à nous repérer facilement lors de ce périple. Ensuite l'auteur a crée un alphabet qu'elle utilise peu certes mais qui donne un petit plus au récit, une langue ancienne inventée fait toujours son petit plus. Les Terres d'Hauteroche sont décrites au fur et à mesure du voyage. Eleanor ne part pas seule, elle entraîne dans son sillage Katrina sa dame de compagnie en quelque sorte mais également Trinks. Ce dernier la connaît de son passé. Entreprendre un pareil chemin semés d'embûches, il leur faudra bien plus que du courage, il leur faut de valeureux compagnons. Ils feront la rencontre d'autres personnages qui auront une place de choix. Vagabonds, nains, sylphe et d'autres qui sont plus des combattants ou encore juste des feux-follets qui font sourire. Mais comme indiqué précédemment, ce parcours semés d'embûches menés par une main de maître du nom de Sankdir ne sera pas sans perte et fracas. Je me suis attachée à certains et je n'aurais pas dû, snif !
Concernant les personnages, l'auteur ne leur mâche pas le travail. La vie rude, les rues boueuses, le mauvais temps, la neige qui ne cesse de s'étaler, les chemins escarpés, les monstres en tout genre pour les ralentir et les détruire, les morts, la désolation, la famine... J'attendais presque de voir les quatre cavaliers de l'apocalypse leur tomber dessus tellement je me suis demandée comment ils allaient faire pour s'en sortir tous. Ils ne s'en sortent pas tous, croyez-moi. En entrant dans cette histoire il va falloir comprendre très vite que ce ne sera pas simple. Des événements, des péripéties, des rebondissements, l'émotion est à son comble. Je ne détaillerais pas les personnages, parce que c'est beaucoup mieux de les découvrir que de les raconter et puis ils sont uniques en leur genre. Ils pensent aux autres avant eux-mêmes. Et les méchants sont vraiment méchants, un super bon point.
Petits bémols, les scènes s'enchaînent trop vite, les actions ainsi que les combats sont trop rapides à mon goût. J'aurais voulu plus de détails, un peu plus de longueurs. Elles sont un peu trop légères. Par contre les descriptions des lieux sont juste comme j'aime.
En conclusion, un premier tome qui donne envie d'en savoir plus. Un début original qui pose les bases du récit, trois mois de voyage mouvementé qui nous font connaître des protagonistes intéressants, des lieux imaginés et décrits avec ce qu'il faut pour le voir se créer sous nos yeux. Les personnages restants vont probablement avoir du mal par la suite, car ce qui est laissé sous-jacent est tout de même bien sombre. Des scènes qui ne laissent pas indifférent. Il est à découvrir !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/terre-brulee-tome-1-l-exil-astrid-causse-a128746764
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lire-une-passion
  09 mars 2017
Quand l'auteure a proposé sur sa page de lire en avant-première son nouveau roman, je dois dire que le résumé avait réussi à m'intriguer assez pour que je tente aventure. Et je ne regrette pas du tout, parce que j'ai beaucoup aimé cette lecture.
Sur les Terres d'Hauteroche, le royaume d'Indar était une contrée paisible. Eleanor, la duchesse en titre, était mariée au duc de Vaneim. Mais avec l'apparition du mage noir, Sankdir, tout a changé. Condamnée à l'exil, Eleanor doit fuir en compagnie de sa fidèle servante Katrina et du maréchal-ferrant Trinks. Ils devront faire face à la réalité de leur situation et prendre des décisions qui changeront leur vie à jamais.
Il faut dire ce qui est : j'ai été prise dans le roman dès le début. L'auteure nous plonge immédiatement dans son univers qui est assez particulier. le prologue est différent de ce que l'on peut voir habituellement, et c'est cela qui m'a le plus plu. le fait aussi que la duchesse soit exilée apporte un certain souffle à la fantasy, car généralement, ce genre d'histoire se passe en huit-clos dans le château en lui-même. Ici, elle est obligée de fuir et de survivre dans des contrées assez difficiles.
Du côté des personnages, j'ai eu un peu de mal avec Katrina. Pas que je ne l'ai pas appréciée, juste que pour une servante, j'ai trouvé qu'elle se défendait plutôt trop bien face aux ennemis qui croisent leur route. Elle n'hésite pas à prendre les armes et aussi parfois les rênes du groupe. Je ne dis pas qu'une servante doit être bête et effacée, mais étant donné qu'elle est censée avoir vécu quasi toute sa vie dans un château, comment peut-elle se défendre aussi bien ? Je me dis qu'on pourrait avoir des réponses dans les prochains tomes, car je trouve ça assez louche, je l'avoue.
Quant à Trinks, on s'attache assez rapidement à lui. Il se dévoile petit à petit, et on se rend vite compte qu'il est prêt à tout pour protéger Eleanor. D'ailleurs, entre les deux, leur relation évolue assez rapidement, mais n'est pas gênante dans le sens où tout paraît logique entre eux. Néanmoins, l'auteure ne balance pas leur début de romance d'un seul coup. Eleanor se pose beaucoup de questions, ce qui rend la chose bien plus réaliste. Pour ce qui est d'Eleanor, j'ai apprécié son évolution tout au long du récit. D'une duchesse assez chétive au début, elle prend sur elle et acquière de l'assurance au fil de leur voyage. Elle comprend que si elle reste aussi passive et qu'elle laisse ses amis prendre seuls les décisions, ils ne pourront pas s'en sortir et c'est ce que j'ai apprécié chez elle : c'est une battante, même si au début elle n'en donne pas l'impression.
Quant à l'intrigue en elle-même, je dois dire qu'elle évolue au fil des pages et prend de plus en plus d'ampleur. On se rend compte que ce voyage risque d'être plus compliqué qu'on ne le pense. Durant leur périple, ils vont autant rencontrer des amis que des ennemis. Les premiers les aideront au meilleur de leurs possibilités, tandis que les seconds tenteront au mieux de les achever avant le point d'arrivée final. Ce que j'ai particulièrement aimé, c'est que l'auteure va au bout des choses et ose tuer des personnages et les faire souffrir.
Pour ce qui est de sa plume. Je l'ai trouvé très belle et poétique, même si parfois, j'avais la sensation qu'elle ne savait pas comment tourner des phrases, ce qui faisait que certaines étaient assez bancales, de mon avis. Elles n'étaient pas naturelles et c'est dommage, car l'univers est vraiment sympa à découvrir.​
​En résumé, c'est un premier tome qui m'a beaucoup plu. Les personnages doivent prendre des décisions qui pourraient leur causer des soucis plus gros qu'ils ne le pensent. Durant leur périple, ils grandissent mentalement et se rendent compte que rien ne sera simple, qu'ils vont devoir prendre sur eux. L'intrigue est, quant à elle, prenante, et on se surprend à tourner les pages pour savoir le fin mot de l'histoire. La fin m'a donné les larmes aux yeux et surtout m'a rendue très curieuse de lire la suite !
SORTIE LE 4 AVRIL 2017 !
* Je remercie Astrid Causse pour sa confiance ! *
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Zaureole
  12 avril 2017
Merci Astrid pour ce service presse magnifique! J'attendais le roman avec impatience! ^^
J'ai eu le plaisir de découvrir cette histoire garce au recueil de l'auteur. Après de nombreuses sollicitations de ses lecteurs (qui dis-je d'un harcèlement acharnée), j'ai eu le plaisir de voir cette nouvelle devenir un joli roman. Merci à toi ma belle Astrid pour m'avoir permis de lire ton livre avant sa sortie.
J'avais eu le plaisir de lire les premiers chapitres, avant correction, remaniement, changements, etc. Ce début m'avait complètement enchanté.
Cette histoire est fabuleuse. On est au coeur de l'univers fantastique, monde créer de toute pièce pour une partie (monde et personnages magiques) et se déroulant a une époque peu utilisée dans les romans, le Moyen âge. Je ne suis pas une fan d'histoire et cette époque ne m'a jamais touché. Une époque fait de châteaux, de Duc, de paysans. Toutefois, le fantastique et la magie casse cette impression d'époque peu chaleureuse.
Le plus de cette histoire, ses personnages, une belle idée, et beaucoup d'imagination pour ne pas tomber dans le déjà vue.
L'auteure est pleine d'audace. Dans beaucoup de romans, peu de personnages meurent (sauf si vous prenez Game of Throne ou un personnage meurt quasiment toute les deux pages), sauf quand il faut marquer le coût. Ici, elle n'a pas froid aux yeux et peut sacrifier ses personnages quand cela se révèle nécessaire et tant pis si le lecteur s'est attaché à eux *snif, snif*. Oui, Astrid Causse peur parfois se montrer cruelle.
Mais je divague. Les personnages vont se retrouver lancé dans une quête afin de faire tomber du pouvoir le mage noir. Celui ci ne souhaite que le pouvoir, détruire le monde des humains et faire tomber les ténèbres à tout jamais. C'était sans compter sur Eleanor et ses compagnons prêts à tout pour mettre un terme à son règne. le chemin sera semé d'embûches, de créatures plus surprenant qu'autres choses. Des espèces magiques, parfois bienveillantes ou maléfiques.
J'ai aimé l'idée de cette quête et de ce parchemin magique avec ses pouvoirs mystérieux. Tout commence à partir de ce simple objet fait de magie.
Astrid Causse est une jeune auteure plein de talent. On sent le parcours qu'elle a accomplit. Bien loin de son premier roman "Engrenage Fatal", c'est une auteure qui a pris confiance en elle. Son style a énormément évolué depuis son premier roman. La lecture est très agréable, une belle fluidité qui lui avait un peu manqué lors de ses débuts. Je suis heureuse de voir cette auteur grandir littérairement et toujours à chercher plus loin. Elle déborde d'idées, d'imagination. On commence la lecture, on se demande où elle veut en venir et tout d'u. Coup, un rebondissement relance l'histoire qui devient de plus en plus prenante. Les pages se tournent les unes après les autres jusqu'à ce qu'on arrive à la fin.
On arrive bien vite au bout. C'est plein d'actions, avec des rebondissements, une histoire d'amour et beaucoup de magie avec ses mystères. Un premier tome très prometteur et une plume d'une jeune auteure qui s'affirme avec bonheur. À suivre ;)
Lien : http://sur-la-route-de-nos-l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aurore666
  03 mars 2017
Tout d'abord, je remercie l'auteure, Astrid Causse, pour la confiance qu'elle m'a accordée par l'envoi de ce service presse. Quand elle a proposé son livre SP, j'ai tout de suite posé ma candidature car, je dois bien l'avouer, ça fait un bout de temps que je suis l'avancée de ce roman. J'avais d'ailleurs reçu il y a plus d'un an des codes d'accès pour suivre ça de près en tant que membre hauterochien. C'est donc avec grand plaisir que je me suis plongée -enfin - dans l'histoire, vous l'imaginez!
La couverture est telle que je l'imaginais: une terre assez aride, une montagne à pic à franchir, et des couleurs chaudes qui font penser au désert. Je n'avais pas pensé aux chevaux, qui, pour une époque reculée, sont pourtant un élément essentiel, je vous l'accorde!
Me voici donc embraquée sur les Terres d'Hauteroche, en compagnie d'Eléanor. Notre héroïne est la duchesse d'Indar, ayant épousé le Duc Sylvain de Vaneim. Sa passion est d'écrire des histoires: des contes et légendes. Elle a un grand coeur et oeuvre pour son peuple. Or, un jour, son époux, sous le joug de Sankdir- le plus lugubre et le plus sinistre mage noir qui puisse exister- la contraint à l'exil. Accompagnée de Katrina et de Trinks, elle part alors en quête des contrées reculées de Clairans. C'est là qu'elle pourra détruire le parchemin enchanté aux pouvoirs terrifiants et ainsi réduire au silence Sankdir. Mais, bien entendu, ce dernier ne compte pas se laisser faire et leur met des bâtons dans les roues tout au long de leur périple.
Alors, je ne vais pas spoiler et raconter l'histoire plus en détails, mais ce que je peux vous dire, c'est que l'auteure sait nous entraîner avec ses personnages dans son univers. Les protagonistes vivent de multiples péripéties, font diverses rencontres - parfois bonnes, parfois moins- qui nous tiennent en haleine tout au long de l'histoire. L'écriture est fluide, les personnages sont attachants (pas tous hein, il y en a qu'on a envie d'étriper, comme le Duc, par exemple, ou Sankdir) et on ressent leurs émotions - parfois cruelles - en même temps qu'eux. Les créatures sont bien imaginée et les descriptions fouillées nous entraînent à Hauteroche très facilement, d'autant plus que les cartes et illustrations nous y aident bien.
Mon seul petit bémol est que les scènes s'enchaînent trop rapidement. J'ai trouvé parfois que nos héros réussissent trop facilement à s'en sortir, ou tout du moins que c'est raconté de manière trop courte. J'aurais aimé que les scènes d'actions soient plus développées et que l'on sente davantage l'oppression de Sankdir (je sais, je suis un peu sadique sur les bords, ptdr).
En bref, j'ai lu cette histoire fantasy comme un conte. J'y ai pris beaucoup de plaisir et je dois avouer que j'attendrai la suite impatiemment. Bon, j'ai bien attendu pour celui-ci, j'attendrai bien pour le suivant hein... Quoique... maintenant que je connais plus en détails l'histoire, il me tardera de savoir comment notre petit groupe s'en sortira!

Lien : http://lecoindeslecturespart..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   07 mars 2017
Le vent tumultueux laissa place à une véritable tempête de neige mêlée à une pluie fine et pénétrante. Eleanor se réfugia sous sa couverture qu’elle avait elle-même tricotée. La température intérieure approchait les dix degrés et elle ne voulait pas prendre froid alors que son rêve allait bientôt se réaliser. En effet, Malard avait mis un point final à son histoire et le lendemain, elle devait la présenter à la seigneurie du village. Sylvain de Vaneim, le duc d’Indar avait organisé un tournoi centré sur les récits légendaires. Mais elle craignait que les conditions climatiques ne ruinent tous ses efforts. L’orage gronda au loin qui la fit frissonner. Elle détestait au plus haut point le terrible bruit que produisait la rencontre de ces nuages qu’elle imaginait être quelques esprits malins. Elle n’allait – cependant – pas laisser de simples flocons et un peu de vent mettre à néant tant de mois d’acharnement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gabrielleviszsgabrielleviszs   07 mars 2017
Evrard le regarda avec gratitude, mais ne prononça aucun mot. Il essayait déjà de faire le deuil de sa fille qu’il ne reverrait jamais dans cette vie. Les heures qui suivirent furent très dures. Evrard prépara des vivres qu’il plaça dans un baluchon. Il y en avait tout juste assez pour deux semaines. Il faudrait par la suite qu’ils trouvent de la nourriture par eux-mêmes dans les contrées reculées. Cela ne serait pas chose facile, mais Trinks savait qu’il serait capable de chasser, de pêcher pour que la duchesse et sa servante survivent le plus longtemps possible. Ils allaient affronter des heures sombres, il faudrait sans nul doute se battre contre des forces obscures, des forces qui seraient hostiles. Le jeune homme savait l’existence de l’Outre-Terre et les créatures qui étaient présentes sur les Terres d’Hauteroche. Il avait prévu cela, ce n’était pas la première fois qu’il allait s’aventurer dans ces contrées reculées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   07 mars 2017
La forêt obscure se situait sur la bordure extérieure du territoire d’Indar et présentait toutes les caractéristiques d’une immense étendue cauchemardesque. Elle faisait pâlir d’effroi la majorité des habitants de la plaine. En effet, les arbres étaient d’un noir ébène et possédaient des branches crochues qui semblaient prêtes à attraper le premier venu qui aurait par mégarde franchi la lisière de cette lugubre contrée. Plus la petite compagnie s’enfonçait dans les méandres de l’étroit sentier forestier, plus la tension et la peur d’Eleanor s’accentuaient. Le jour commençait à décliner et elle redoutait qu’il faille établir le campement sous ces branches d’arbres centenaires prêtes à lui sauter au cou à la moindre occasion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aurore666Aurore666   03 mars 2017
La forêt obscure se situait sur la bordure extérieure du territoire d'Indar et présentait toutes les caractéristiques d'une immense étendue cauchemardesque. Elle faisait pâlir d'effroi la majorité des habitants de la plaine. En effet, les arbres étaient d'un noir ébène et possédaient des branches crochues qui semblaient prêtes à attraper le premier venu qui aurait par mégarde franchi la lisière de cette maudite contrée. Plus la petite compagnie s'enfonçait dans les méandres de l'étroit sentier forestier, plus la tension et la peur d'Eléanor s'accentuaient. Le jour commençait à décliner et elle redoutait qu'il faille établir le campement sous ces branches d'arbre centenaires prêtes à lui sauter au cou à la moindre occasion. Ils avaient dû déjà essuyer l'attaque des goules, que leur réserverait, cette fois-ci, cette étendue noirâtre?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1313 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre