AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez


Dernières critiques
youri_keita
  25 septembre 2018
Kaidara de Hampate Ba
Ça m'a beaucoup toucher
Commenter  J’apprécie          00
Diabolo44
  24 septembre 2018
Abîmés de Bouffanges
Pour découvrir cet auteur, j’ai choisi délibérément de commencer par un recueil de nouvelles déjà ancien et pas très chroniqué, d’une part pour ne pas me laisser influencer par ce que j’avais lu (d’assez élogieux) sur son œuvre plus récente, et d’autre part parce que le monsieur est visiblement un grand adepte de la nouvelle – genre injustement délaissé, je ne le dirai jamais assez, car art à part entière, permettant par ailleurs de se mettre sous la dent quelque chose d’achevé, et dont on ne remettra pas éternellement la suite au lendemain durant les périodes où l’on ne dispose pas forcément de longues plages horaires quotidiennes pour lire.

Après cette légère digression, revenons à notre sujet : « Abîmés », de Bouffanges. Un recueil que j’ai donc « picoré » avec bonheur durant une petite semaine.

Le problème des recueils de nouvelles est souvent semblable à celui des anthologies (c’est souvent pire pour les anthologies, même). C’est aussi un problème que, de mon point de vue, on rencontre souvent sur un album musical : les « morceaux » sont inégaux. On aime beaucoup un ou deux textes, beaucoup moins les autres.

Ici, rien de tout cela. Tous les textes sont très travaillés, tant sur la forme que le fond, et il n’y en a aucun que j’ai trouvé véritablement en-dessous des autres, même si l’une des nouvelles, par contre, m’a particulièrement marqué en cela qu’elle m’a bouleversé : il s’agit d’ « algologie ». Pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour deviner qu’il y a des éléments autobiographiques dans cette magnifique histoire.

L’une des grandes forces de Bouffanges, c’est la simplicité de ses sujets. Il parvient à faire vibrer quelque chose qui, présenté en un pitch d’une phrase, ne fait pas forcément beaucoup rêver. Prenons par exemple la première : « je suis un piano demi-queue dans un appartement londonien à la veille de la seconde guerre mondiale. Chaque jour, Graham le virtuose vient faire ses gammes sur moi »… Présenté comme ça, je me serais dit : oula, je vais me faire sérieusement braire. Mais il tourne ça de telle manière que ça passe comme une lettre à la poste. Car Bouffanges est un grand peintre du quotidien, et des sentiments du quotidien. Un grand sentimental, à n’en pas douter. Avec l’or qu’il a dans les doigts, il parvient à captiver son lecteur à partir d’un sujet aux apparences banales, mais très finement traité.

Oh, on trouve bien de ci de là quelques coquilles et scories qui vont parfois jusqu’à surprendre tant elles détonnent avec le niveau général, mais on le pardonne à l’auteur… d’autant qu’il pourrait les gommer à peu de frais, ce que je l’encourage d’ailleurs à faire. C’est peut-être une « œuvre de jeunesse », mais il aurait tort de la négliger.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Plumipille
  24 septembre 2018
La Vagabonde de Sidonie-Gabrielle Colette
Ce roman de Colette semble en partie autobiographique, puisqu'il raconte l'histoire de Renée Néré, ancienne femme de lettres qui, après son divorce avec un peintre, devient artiste de Music Hall pour subvenir à ses besoins. Comme Colette, lorsqu'elle divorce de son premier mari.



Récit d'une femme libre au début du siècle, libre de ses choix, de ses envies de ses amours.



CHALLENGE DES 50 OBJETS

CHALLENGE MULTI-DÉFIS 2018

CHALLENGE ABC 2018 - 2019
Commenter  J’apprécie          00