AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Casterman (01/01/1934)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
« Plus d'un homme qui oubliait Dieu dans la plaine s'est souvenu de Lui aux montagnes. »
(Töpffer)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
VKed
  23 septembre 2018
Rédigé en 1934 par le père jésuite belge Robert Claude, ce livre est une réécriture non tragique du roman édifiant d'un de ses confrères autrichiens, Franz Weiser ("Das Licht der Berge", Regensburg, 1931). Le lectorat visé est la jeunesse catholique, et le roman témoigne des oppositions que celle-ci peut rencontrer dans son milieu de vie, à l'heure où les bras se raidissent et les sinistres moustaches se hérissent. Face à cela, le jeune chrétien est appelé à se montrer « fier, joyeux et conquérant » en affirmant sa foi, toujours dans le respect de la liberté de l'autre. Les élèves chrétiens réunis autour de Rudi ne font pas de prosélytisme. Leur résistance à la mondanité ambiante passe par l'attention lors des cours de religion – alors que le reste de la classe avait pris l'habitude de buller, le refus de participer aux conversations douteuses, mais aussi la rectification, dans le respect de l'autorité, des allégations mensongères d'un professeur d'histoire anticlérical. Le combat est rude contre le Club des cyniques, dirigé dans l'ombre par Kurt Berner, pervers narcissique léger ayant initialement admis Robert (le narrateur) dans son cercle intime. Lequel Robert est tiraillé entre ces attaches qui au fond lui pèsent, et l'idéal de vie que lui paraît véhiculer son cousin. Sont ainsi soulevées les questions de liberté contre licence : Robert se veut libre, et pense la religion comme un carcan, mais doit se reconnaître par ailleurs prisonnier de la pression sociale exercée par les « libertaires ». Rudi de son côté est l'archétype de la jeunesse scoute bien dans son corps et à l'âme pure. Mais il n'est pas infaillible et l'orgueil pourrait bien le perdre en l'incitant à « compter sur ses propres forces » plutôt que sur la grâce divine.
Il serait intéressant pour un catholique d'aujourd'hui, jeune ou moins jeune, d'examiner son propre ressenti à la lecture d'un tel roman. Si celui-ci gêne aux entournures, n'est-ce pas le signe que nous sommes par trop imprégnés de notre monde et de son anti-culture, axée sur la dérision systématique ? Pour ma part, même si le livre se réfère à une époque révolue, j'en trouve toujours la lecture des plus rafraîchissantes. La description de la montagne est lyrique sans excès, complétée de magnifiques photographies pleine page du Cervin pour illustrer le fictif et très mystique « pic de l'Aiglon » dont le relief saisissant inspire nos héros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : réécritureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Robert Claude (1) Voir plus

Lecteurs (2) Voir plus




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
85 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre