AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Hexagone : Sur les routes de l'Histoire de France (16)

gill
gill   21 mai 2015
Au bord de la Charente, parmi les magnifiques vestiges du XVIIème siècle, comment ne pas être impressionné par la Corderie Royale ?
Ce fut l'un des plus anciens et des plus vastes bâtiments de l'arsenal, le plus long monument d'Europe à l'époque (trois cent soixante-quinze mètres).
La manufacture de cordes a fourni la marine jusqu'en 1867, puis l'apparition des câbles en acier amena la suppression de la corderie, devenue inutile.
Les bâtiments furent réhabilités pour héberger une école d'officiers et d'apprentis armuriers mais, en 1926, la Corderie, désaffectée, fut laissée à l'abandon.
Cinquante ans plus tard, une rénovation lui a rendu la vie.
Aujourd'hui, on visite ce lieu historique pour découvrir ce qu'était un chantier naval il y a plus de trois cents ans (rue Jean-Baptiste-Audebert) ...
Commenter  J’apprécie          263
gill
gill   09 mai 2015
Je vous l'ai dit : l'Histoire n'est pas terminée. Nous la prolongeons en filant sur l'asphalte, en bifurquant sur des voies de traverse, en faisant rouler des pierres sur le sentier.
Accompagnés d'ombres invisibles, celles des gaulois et des romains, celles des pèlerins du moyen-âge et des seigneurs féodaux, celles des postillons et des cantonniers, nous nous dirigeons tous vers des routes inconnues ...
Quelles surprises nous réservent-elles, ces routes du troisième millénaire ? ...
Commenter  J’apprécie          130
nadiouchka
nadiouchka   28 décembre 2018
Avec le XXe siècle finissant, nous pouvons donc embarquer à Calais pour une traversée sous la Manche de trente-cinq minutes. Le Shuttle, la navette ferroviaire d'Eurotunnel, c'est la logique de l'autoroute menée à son terme pour abattre les obstacles et franchir les frontières. Au-delà, plus loin, vers l'autre ...
P.470
Commenter  J’apprécie          60
jperceval
jperceval   16 janvier 2014
En Bretagne, la multiplication de ces champs de pierres a fait naître maintes légendes que des générations ont répétées le soir à la veillée. Ici, on parlait d'un gros caillou tombé du ciel qui s'enfonçait lentement dans le sol et disparaîtrait complètement un jour, annonçant le cataclysme ultime, la fin du monde. Là, on racontait que Dieu avait pétrifié des soldats partis à la poursuite de saint Korneli. Ailleurs, on disait que certaines nuits, lorsque la lune éclairait la lande, des esprits menaçants venaient former une ronde autour des menhirs. Ailleurs encore, on assurait que les pierres dressées poussaient jadis naturellement dans les champs, mais que leur inquiétant développement avait été stoppé par la prière des paroissiens…
Commenter  J’apprécie          40
gill
gill   04 mai 2015
La rue Saint-Jacques grimpe le flanc de la montagne Sainte-Geneviève et s'échappe, droite, décidée, comme pour s'en aller découvrir d'autres paysages.
Je remonte cette voie qui fut le grand axe des romains, le cardo autour duquel s'organisait toute la vie de Lutèce.
Bientôt, la porte d'Orléans ; le périphérique au trafic incessant forme l'ultime muraille circulaire de la ville.
A Paris comme ailleurs, c'est une route qui marque la limite.
Les routes me fascinent depuis longtemps.
A l'instar des lignes de métro pour Paris, elles sont autant de lignes de vie menant à la découverte de l'inconnu ...
Commenter  J’apprécie          30
Epictete
Epictete   05 décembre 2013
Les routes me fascinent depuis longtemps. A l'instar des lignes de métro pour Paris, elles sont autant de lignes de vie menant à la découverte de l'inconnu. sentiers, chemins, venelles ou boulevard, artères pavées ou chaussées bitumées, autoroutes, rails ou fleuves sont des portes entrouvertes : à l'autre bout, toujours, l'imprévu peut surgir. L route, c'est le mouvement, les peuples en migration, les civilisations qui se découvrent. Comment comprendre l'Histoire en marche sans s'attacher aux sillons creusés par les populations et les armées, par les promeneurs solitaires et les grandes migrations humaines ? Comment comprendre un pays sans se pencher d'abord sur les axes de communication qui le ramifient, formant le système nerveux de ce grand corps ? Comment comprendre un peuple sans saisir la signification de de ces conquêtes sur la nature, sans percer le sens de ce mariage entre l'homme et sa terre ?
Commenter  J’apprécie          30
THELITTLEBOOKOFMATHILDE
THELITTLEBOOKOFMATHILDE   13 juillet 2020
Toutes les routes se terminent quelque part, mais la route, elle, celle qui nous entraîne au-delà de nous mêmes, n'a pas de fin.
Commenter  J’apprécie          10
THELITTLEBOOKOFMATHILDE
THELITTLEBOOKOFMATHILDE   13 juillet 2020
La vitesse nous obsède, l'impatience nous aiguillonne. Mais à tant nous hâter, n'oublions-nous pas parfois de regarder, d'écouter, de réfléchir?
Commenter  J’apprécie          10
mamangel1
mamangel1   25 avril 2017
L'histoire n'est pas terminée, bien sûr, tout continue de s'inventer puis de s'écrire, la route repousse sans cesse les limites.
Commenter  J’apprécie          10


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    «Métronome» de Lorànt Deutsch

    Dans son ouvrage "Métronome", au rythme de quoi, Lorànt Deutsch fait-il découvrir l'histoire de France ?

    du métro parisien
    des routes nationales
    des sentiers de grandes randonnées

    10 questions
    57 lecteurs ont répondu
    Thème : Métronome : L'histoire de France au rythme du métro parisien de Lorànt DeutschCréer un quiz sur ce livre