AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2378870655
Éditeur : Hi Comics (24/10/2018)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
C'est difficile de s'en sortir dans un pays de magie et de mystère, et Luvander la chasseuse de trésors commence à fatiguer de ses aventures sans le sou. Depuis toujours en quête d'or et de gloire, elle se lance à l'assaut d'un légendaire donjon, la Gueule du Dragon, au bout duquel se trouve un labyrinthe qui mène à deux issues, la richesse éternelle ou une malédiction certaine. Solitaire par nature, Luvander est forcée à s'associer avec un groupe d'aventuriers mal-... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Meps
  20 décembre 2018
Tout d'abord merci à Babelio et aux éditions Hi Comics pour cette lecture grâce à la Masse Critique.
Il m'est difficile de commencer par là mais la première impression en commençant le livre fut une déception graphique. J'ai toujours du mal à critiquer cet aspect des BD, étant moi même un piètre dessinateur. Mais là, j'ai souvent eu l'impression d'un trait vague, parfois presque bâclé. C'est sans doute voulu, mais l'impression visuelle est pour moi mauvaise. C'est vraiment mieux côté couleurs, une ambiance générale est installée, et la double page avec les cases tout en noir et une sortie progressive de l'obscurité à la fin est une réussite.
Le scénario est bien mené . Tout s'agence bien, de façon vraisemblable (ce qui est plutôt rare dans le genre) avec une progression dramatique maîtrisée, une rencontre entre les personnages principaux bien menée qui aboutit à un quatuor inédit (3 filles un garçon pour une équipe de héros j'avais jamais vu et c'est top), un méchant qui fait peur, une quête enthousiasmante et originale. Et surtout, pas de violence excessive malgré les monstres et créatures diverses, ce qui permet d'ouvrir à un lectorat plus jeune sans se poser trop de questions (au contraire de certaines séries de type Trolls de Troy par exemple).
Impression mitigée donc, surtout à cause d'un trait qui m'a troublé... Trop habitué à la ligne claire d'Hergé dans mon enfance sans doute !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MonsieurLoup
  19 décembre 2018
Face à l'enthousiasme communicatif de certaines critiques et sites spécialisés, j'étais plutôt curieux de découvrir ce premier tome de Brigands & Dragons. Merci à la Masse Critique Babelio et à Hi Comics de m'en avoir donné l'occasion. Cependant, autant le dire tout de suite, l'aventure rafraîchissante que j'espérais, pour quelqu'un qui a déjà arpenté de nombreuses terres de fantasy, n'a malheureusement pas eu lieu.
Peut-être parce qu'il tente de s'adresser au public le plus large possible, il semble avoir trop souvent le cul entre deux chaises sans jamais parvenir à trouver un juste équilibre, une harmonie qui aurait créer une certaine magie : jamais vraiment drôle, jamais très dramatique non plus, on ne passe ni le moment fun et marrant espéré, ni un grand moment de dramaturgie tant on se doute qu'il n'arrivera pas grand chose de terrible aux personnages pendant ce tome. Si bien qu'on ne s'inquiète jamais pour eux même quand ils sont en difficultés, enlevant le moindre côté épique.
Souvent trop attendu, trop collé aux tropes et clichés du genre, on n'est jamais surpris, on devine même souvent vers où on va, et on commence déjà à percer quelques mystères, notamment sur le passé « sombre et mystérieux » de l'héroïne.
D'ailleurs j'ai fait face à un manque d'attachement flagrant aux personnages, souvent trop archétypaux, entre la pseudo-peste au grand coeur qui recèle un grand pouvoir mais cache un sombre passé, le prince bienveillant et idéaliste mais naïf et maladroit, la garde protectrice plus pragmatique mais froide et antipathique... à part la naine Dorma qui nous tire un peu de sympathie, les autres n'ont pas grand chose pour accrocher le/la lecteur·rice sur ce tome.
Au dessin, les couleurs sont vives, le découpage simple mais efficace fait le travail, c'est rythmé mais par contre le trait en lui-même du dessinateur, très géométrique, parfois presque simpliste et brouillon dans les seconds plans, ne me parle absolument pas.
Ce tome manque de fraîcheur dans le récit et les personnages, de fun et de dramaturgie à mon goût. Il fonctionnera peut-être mieux sur un public plus jeune ou moins habitué au genre, ceci dit.
En somme, j'ai un peu (à peine) souri, je me suis un peu (pas mal) ennuyé, j'ai un peu failli abandonner en cours de route, du coup j'ai juste un peu aimé.
J'ai quand même envie de laisser une autre chance au scénariste, non pas avec le T2 de Brigands & Dragons, mais avec son Shirtless Bear Fighter qui a l'air d'être un tout autre délire, ô combien plus surprenant (pour ne pas dire complètement barré).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LireEnBulles
  30 janvier 2019
Ce récit est ce que l'on appelle du “epic fantasy” avec une narration rafraîchissante et moderne. Exit le druide barbu traditionnel, et place à quelque chose de plus subtile. L'histoire est celle d'une chasseuse de trésors prénommée Luvander qui n'est pas du genre à se laisser faire. Dès les premières pages nous avons confirmation de cette info, puisque la jeune femme ne va pas se gêner pour affronter une épée pointée sur elle en utilisant simplement un coup de pied bien placé dans la face de celui qui la menace. Voilà, le ton est donné et on a continue allègrement son envie de conquête de donjon, où cette solitaire dans l'âme va devoir se joindre à des aventuriers. Dans le lot, nous avons Aki le prince des Terres Ensablées, Dorma la naine fana d'aventure, et Koro en charge de la protection d'Aki. La dynamique et la joie dans laquelle les auteurs ont conçu leur récit transparaissent très vite à la lecture, et c'est ce qui arrive à en faire un récit sortant du classique Donjons & Dragons et autres ouvrages du même type. Luvander est celle qui nous charme le plus par sa ténacité et la manière dont elle fait face aux obstacles. En revanche, le prince n'est pas débrouillard ni très malin.
Ensemble ou séparément, on prend un grand plaisir à découvrir de quoi ils sont capables. On y retrouve quelques similitudes avec un Rat Queens également chez Image Comics, par exemple. le trait doux et rond de Galaad apporte énormément à la bienveillance que dégage le titre. Les cases sont dynamiques, simples mais pleines de charme. Nous n'aurions pas imaginé meilleur dessinateur pour mettre en avant ce récit, d'ailleurs. Les expressions sur le visage des personnages sont ce que j'ai trouvé de plus fun. La colorisation pétille sans jamais en faire trop. L'édition de HiComics est de qualité, chose qui n'est pas étonnante. En conclusion, ce premier tome de Brigands & Dragons prend les aventures de fantasy à contre-courant, en intégrant de l'humour, de l'autodérision, tout en gardant les codes du genre. Un petit titre indé accessible à tous promettant une suite alléchante.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
circeerogue
  31 décembre 2018
J'ai découvert ce livre grâce à Masse Critique. le résumé m'avait bien tenté moi qui adore la fantasy.
J'avoue avoir été un peu déçue par ce tome1.
Tout d'abord je n'ai pas accroché avec les dessins, les couleurs parfois trop criardes rendant les planches pas toujours attractives.
La police d'écriture n'a pas toujours rendue la lecture aisée.
L'histoire en elle-même certes un peu conventionnelle reste sympathique.
Mon grand zozo de 10 ans a commencé à le lire et a bien accroché. Cette lecture est donc peut-être plus adapté à des ados ^^
Commenter  J’apprécie          00
Julien-Khimaira
  27 octobre 2018
Certes, ce volume déploie un univers classique de fantasy — avec guerriers, voleurs, orcs, nains, etc. — qui pourrait vite lasser, mais il n'en est rien : riche de mystères et de péripéties comiques, Brigands & Dragons (en v.o. Scales & Scoundrels) bénéficie en outre de personnages diablement bien caractérisés, qui dialoguent sur un ton vif très actuel et ont pour vertu de nous rendre leur monde vite familier et attachant.
Ma chronique complète sur Khimaira :-)
Lien : http://www.khimairaworld.com..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
BoDoi   08 novembre 2018
Sebastian Girner (Shirtless Bear Fighter) au scénario et Galaad, au dessin, en ont davantage sous le pied qu’il y paraît. S’adressant à un public assez large, voire familial, les deux auteurs ne sont en effet pas là (que) pour rigoler.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Videos de Sebastian Girner (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sebastian Girner
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
Shirtless Bear Fighter de Sebastian Girner et Mike Spicer aux éditions Hi Comics https://www.lagriffenoire.com/124882-achat-bd-shirtless-bear-fighter.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. @Gérard Collard? @Jean-Edgar Casel?
+ Lire la suite
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Sebastian Girner (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
78 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre