AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782897521097
Ada éditions (15/09/2014)
4/5   10 notes
Résumé :
Elsie Sherman, 26 ans, a le béguin pour Henry Logan, le meilleur ami de son frère,depuis qu'elle a 12 ans. Malheureusement, Henry, maintenant officier de l'Armée de l'air, ne l'a toujours traité que comme une petite soeur, surtout depuis que le frère d'Elsie a été tué au combat. Enfin, jusqu'à cette soirée où une danse déchaîne leur sensualité mutuelle, laissant Elsie à la fois sexuellement excitée et perplexe. Peut-elle se permettre de désirer son grand frère subst... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
plumkreole973
  11 avril 2016
un véritable coup de coeur ! j'en avais un peu marre de tous ces romans érotiques .... me suis laissé tenter par celui ci sans grande conviction, mais je dois dire que j'ai bien fait, j'ai été subjugé dès les premiers mots. J'ai dévoré ce livre en un jour et un partie de la nuit :p
Me suis facilement attaché aux personnages, meme si parfois Elsie m'agacait un peu ...
un seul conseil : laisser vous tenter :)
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
KateLineKateLine   24 octobre 2016
J’ai senti mon estomac se nouer.
— Je pense que j’ai attrapé la salmonellose, dis-je en m’agrippant le ventre. J’ai envie de vomir.
Elodie a éclaté de rire.
— Henry, je pense que ton problème, c’est que tu te sens coupable.
Puis elle m’a regardé pendant un long moment.
— Écoute, je ne suis pas ta mère, alors je ne vais pas te dire qui tu dois fréquenter. J’ignore à quel point tu aimes cette Nina, mais Elsie est ma fille et quiconque lui fait du mal se retrouve automatiquement sur ma liste de connards.
J’inclinai la tête, me sentant légèrement horrifié que la mère de Jason ait utilisé une pareille expression devant un mineur. C’est à ce moment que j’ai su qu’elle était vraiment sérieuse.
— Alors, si tu pouvais parler à Nina et lui dire que je vais lui tordre son joli petit cou si elle harcèle encore ma fille, j’apprécierais.
Je dois avoir eu l’air ébahi parce qu’elle éclata de rire et me pinça la joue.
— Maintenant, sois un bon garçon et finis d’emplir le lave-vaisselle, s’il te plaît.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KateLineKateLine   24 octobre 2016
Avant que ton père prenne sa retraite, j’ai rencontré beaucoup de pilotes qui étaient sous son commandement. J’ai remarqué que lorsqu’ils revenaient de leur déploiement, ils se sentaient étrangers au monde, comme s’ils n’y avaient plus leur place. Et ce qui n’arrangeait rien, c’était que leurs amis et leurs familles ne comprenaient pas, ou ne pouvaient tout simplement pas comprendre, ce qu’ils avaient traversé. C’est un problème assez courant chez les soldats qui reviennent de la guerre et chaque personne compose avec ça d’une manière différente.
Je la fixai des yeux tandis que j’absorbais ses paroles.
— Henry aurait pu mieux composer avec ça, mais en plus, il avait perdu son meilleur ami, me dit-elle en me touchant le bras. Bien sûr qu’il est revenu perturbé. Est-ce qu’il a agi sans réfléchir ? Est-ce que c’était compréhensible dans les circonstances ? Probablement. Il m’a fallu un moment pour finalement voir ça.
Je me sentis émue par ses paroles.
— Pourquoi tu ne me l’as pas dit plus tôt ? Ça m’aurait évité beaucoup de souffrances.
— Je ne voulais pas te donner trop d’espoir, ma chérie, dit-elle.
— Mais dans l’auto en nous rendant à l’aéroport de Monterey, tu m’as dit que ce n’était pas encore la fin de l’histoire.
— Ça ne l’est pas, répondit-elle en me regardant tendrement. C’est seulement que je ne voulais pas que tu retiennes ton souffle pendant que tu attendais que la page suivante se tourne. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KateLineKateLine   24 octobre 2016
— Étoile de mer, dis-je contre ses lèvres en me positionnant sur le dos.
Il s’écarta avec un sourire espiègle.
— Tu veux que je joue avec ton étoile de mer ? demanda-t-il pendant que ses doigts massaient mon cul.
J’éclatai de rire.
— Non, je parlais de l’étoile de mer dans mon dos, dis-je en me déplaçant de nouveau et en délogeant la grosse étoile de mer rouge qui se trouvait sur l’oreiller un moment plus tôt. Je la lui tendis, toujours secouée de rire. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KateLineKateLine   24 octobre 2016
— Alors, es-tu prête pour le déploiement ? demanda Danielle en commençant ses étirements de jambes.
Je figeai.
— Quel déploiement ?
— Henry ne te l’a pas dit ? fit-elle d’un air inquiet. L’escadrille part dans deux semaines.
— Quoi ?
Mon cœur, qui essayait déjà de récupérer après que j’eus couru trop vite, battait maintenant contre mes côtes.
— Depuis quand le savent-ils ?
— Mike le sait depuis deux mois, dit-elle en haussant les épaules d’un air contrit.
J’essayai de me creuser la tête pour trouver les raisons pour lesquelles Henry ne m’avait pas parlé du déploiement et une seule chose me vint à l’esprit.
— Ils partent en Afghanistan, n’est-ce pas ? demandai-je, la gorge serrée.
Les épaules de Danielle s’affaissèrent.
— Pourquoi ne te l’aurait-il pas dit ? Vous n’êtes pas colocs ?
J’étais tellement furieuse que mes narines se dilataient de manière peu attrayante.
— Oui, nous le sommes.
— Je suis désolée. Je ne voulais pas susciter des problèmes.
Je lui adressai le plus faible sourire que je pus émettre dans les circonstances.
— Ce n’est pas ta faute.
Je lui dis au revoir et me dirigeai vers mon auto. Henry n’allait pas avoir la chance de mourir en Afghanistan comme mon frère parce que j’allais le tuer d’abord.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KateLineKateLine   24 octobre 2016
— Je ne peux pas faire ça. Mais je peux te jurer que je ferai de mon mieux pour revenir en un seul morceau.
Subitement, j’éclatai en sanglots.
— Franchement, je ne sais pas ce que je ferais sans toi, fis-je d’une voix tremblante.
— Hé, dit-il en me serrant contre lui. Ne pleure pas.
Je posai ma joue contre sa peau nue, les larmes roulant de mon visage sur sa poitrine velue.
— Tu sens bon, lui dis-je entre deux sanglots.
— Il m’arrive de prendre ce qu’on appelle une douche, répondit-il en essayant d’alléger l’atmosphère. Essaie ça un jour ou l’autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : DésarmementVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
326 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre