AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782894232613
Éditeur : Prise de Parole (01/01/2011)
4/5   1 notes
Résumé :
Dans un style à la fois concis et touchant, Maurice Henrie se remémore, dans L’enfanCement, des scènes de sa vie de jeune garçon, au fil des déménagements
successifs de sa famille. De la première maison en papier brique rouge à Val-d’Or au Québec, en passant par les cinq autres à Rockland dans l’Est ontarien, il aligne côte à côte ses souvenirs les plus marquants : le vue d’un premier cadavre, celui de son voisin victime d’un accident ; le rouge-gorge pendu a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Lali
  11 novembre 2011
… j'ai vécu toute ma vie à partir de cet enchevêtrement d'éléments innombrables et disparates, qui m'ont aiguillé dans telle direction hier, qui me prescrivent telle orientation aujourd'hui et qui me feront bifurquer demain dans je ne sais quelle autre voie, écrit Maurice Henrie à la fin d'L'enfanCement, un recueil de récits paru cet automne aux éditions Prise de parole pour exprimer l'importance des six maisons auprès desquelles le jeune garçon est devenu un homme.
Dans ces récits où il les présente chronologiquement et les décrit, on sent beaucoup de tendresse de la part de celui qui a publié il y a plus de vingt ans La chambre à mourir, un recueil réunissant 43 nouvelles qui se déroulent dans les années 60, soit peu après les dernières scènes évoquées dans L'enfanCement, puisque le livre se ferme sur la maison que l'auteur quitte pour aller à l'université.
L'auteur n'a rien perdu de son sens des descriptions en vingt ans. Il n'a rien perdu de son regard aiguisé et sensible, et a cueilli au fond de ses souvenirs les plus marquants, les plus pittoresques. Ce qui nous donne un très beau livre. Que dis-je, un très, très, très beau livre qui dresse le portrait d'une époque bien précise (les années 40 jusqu'au milieu des années 50) aux confins d'une région où s'entremêlent l'ouest du Québec et le nord de l'Ontario.
Personnages haut en couleur et situations faites des petits riens de la vie qui prennent ici tout leur sens (une nouvelle bicyclette, la mort d'un rouge-gorge, les visites de la parenté, etc.) sont les ingrédients de ce recueil de Maurice Henrie. Et tandis que je dévorais chacune de ces tranches de vie, je repensais à l'écrivain, au moment de la sortie de son premier livre. Je repensais à une entrevue réalisée avec lui à la radio de Radio-Canada alors que j'animais En toutes lettres pendant le congé de maternité de son animatrice. Je le revoyais assis à mes côtés, j'entendais sa voix, je le voyais sourire, comme si les années n'avaient pas eu prise sur nous. Ses nouvelles histoires avaient le même effet sur moi que ses premiers écrits. J'étais attristée, puis je souriais : je traversais toute la gamme des émotions.
Un livre à offrir et à s'offrir sans hésitation. Pour les petites histoires que Maurice Henrie a tissées avec le soin qu'on lui connaît et qu'on apprécie.
Lu dans le cadre de la Masse critique Québec de Babelio
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gteisseire2gteisseire2   26 août 2011
Jamais aucun de nos cerfs-volants n’avait volé si haut. Ni si loin. Nous l’apercevions encore à l’horizon, mais noyé dans la lumière du jour. Il tirait très fort sur sa ficelle, réclamant toujours plus de mou. Et c’était comme s’il tentait de nous dire qu’il n’avait plus besoin de nous, qu’il n’avait plus le goût de revenir sur terre, ni de frôler les arbres et l’herbe des champs. Mon père et
moi nous regardions en souriant. Nous comprenions fort bien ce que le cerf-volant géant tentait de nous dire. Mais nous avons continué à le retenir, nous relayant à la longue ficelle qui nous sciait les doigts et qui épuisait lentement mes forces d’enfant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : enfanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1201 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre