AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.79 /5 (sur 1327 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Suresnes , le 05/04/1959
Biographie :

Gilles Paris est un écrivain français.

Il est tout d'abord fonctionnaire au ministère de la Jeunesse et des Sports dans le service "documentation", puis journaliste dans le domaine du cinéma et de la musique pour la presse populaire.

Il entre parallèlement dans l'édition, d'abord comme attaché de presse aux éditions 13 (Groupe Carrère), puis comme directeur du service de presse de Jean-Claude Lattès pendant sept ans, et directeur du service de presse des éditions Plon, pendant dix ans.

En 2006, il crée une SARL, agence de communication qui porte son nom, spécialisée dans l'édition, et qui s'ouvre également sur la musique, les expositions et les spectacles. Depuis 2017, il est attaché de presse indépendant.

Son premier roman, "Papa et Maman sont morts" (1991, Le Seuil), a été adapté au cinéma, et le suivant "Autobiographie d'une Courgette" a été traduit en plusieurs langues et s'est vendu à plus de 150 000 exemplaires. Il a d'ailleurs fait l'objet d'une adaptation pour la télévision, réalisée en 2007 par Luc Béraud, intitulée "C'est mieux la vie quand on est grand" avec Daniel Russo dans le rôle du gendarme.

"Au pays des kangourous" sorti en 2012 reçoit de nombreux prix: le Prix Cœur France 2012, le Prix Roman de la ville d’Aumale 2012, le Prix des lecteurs de la bibliothèque Goncourt 2012, le Prix Folire 2012 et le Prix Plume d’Or 2013 (Plume libre - catégorie romanesque).

En mars 2019, il fait paraître son premier livre pour la jeunesse "Inventer les couleurs" avec les magnifiques illustrations d'Aline Zalko chez Gallimard Giboulées.

En janvier 2021 il fait paraître son premier récit chez Flammarion "Certains cœurs lâchent pour trois fois rien" sur ses années de dépression et son histoire familiale. Fin avril, la BD "Autobiographie d'une courgette" parait chez Philéas avec les dessins de Camille K. et le scénario d'Ingrid Chabbert.

En septembre 2021, il publie "Un baiser qui palpite là, comme une petite bête" chez Gallimard, un roman choral et young adult. Début mai 2022, il fera paraitre "Le bal des cendres" chez Plon, un roman adulte et romanesque qui se déroule entièrement sur l'île de Stromboli.

son site : https://www.gillesparis.net/
page Facebook : https://www.facebook.com/gilles.paris.3
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Gilles Paris   (13)Voir plus


Quelques questions autour de votre roman Au pays des kangourous


Dans ce roman, le personnage principal, Simon, a seulement neuf ans. Il raconte la dépression de son père, avec ses propres mots et sa naïveté. Ce procédé est-il un moyen de dédramatiser ce sujet grave ?

Ce n`est pas un procédé pour moi, mais mon écriture depuis l`âge de… 12 ans, où j`ai commencé par des nouvelles, sous la plume d`un enfant de 9 ans. C`est en publiant mon premier roman à 30 ans ( Papa et Maman sont morts ) que j`ai réalisé combien l`univers à la fois imagée et poétique de l`enfant dédramatisait les thèmes de mon roman. L`humour et la naïveté de cet enfance-là donne une distance à la gravité.


Vous faites parler un enfant de neuf ans, et on y croit vraiment. C`était déjà le cas dans vos précédents romans, Papa et Maman sont morts et Autobiographie d`une courgette. Comment arrivez-vous à vous glisser ainsi dans la peau d`un enfant ?

Je ne sais pas écrire comme un adulte. le seul manuscrit de ce genre est resté dans un tiroir refusé par plusieurs éditeurs ! Par contre, je suis parfaitement à l`aise dans la peau d`un enfant, même si après un premier jet je travaille beaucoup mon texte. Avec mes éditeurs, et des enfants de 9 ans, justement, qui réajustent souvent les mots adultes qui m`échappent ou des situations qu`ils vivent autrement.


Lily, une enfant autiste qui n`apparaît que devant Simon, devient une sorte d`ange gardien pour lui. Elle parle comme une adulte, met des mots sur les choses, explique clairement à Simon ce qu`est une dépression. Pourquoi ce choix d`un personnage « irréel » pour dire la vérité ?

J`ai beaucoup aimé les films de Night Shyamalan, "6ème sens" et "Signes", où le réalisateur arrive à nous faire croire au surnaturel sans effet, naturellement. Au départ je souhaitais une enfant malade, capable de s`exprimer sur la maladie en général. Dans certains cas de l`autisme, les enfants ont des comportements d`adulte avec des expressions cash, avec néanmoins les symptômes propres à l`autisme, toucher la nourriture sans la manger, allumer et éteindre la lumière tout en étant rassuré que rien ne change… La lecture du livre de Sean et Judith Barrron , Moi l’enfant autiste , a été une révélation. Il y avait dans ce livre des phrases fortes et très romanesques. L`irréel m`attire tant qu`il reste proche de chacun d`entre nous. Une part de rêve dans une réalité trop sombre.


Les adultes qui entourent Simon lui disent peu de choses, en effet. Pensez-vous justement que l`on doit tout dire aux enfants, ou au contraire les épargner face à ce genre de drame?

Toute vérité, en général, n`est pas bonne à dire. Et comment expliquer à un enfant de 9 ans que son père souffre d`une dépression ? Comment même lui expliquer cette maladie ? Quand le lien pourtant est aussi fort entre un père et son fils, comme il l`est pour Paul et Simon dans Au pays des kangourous , il faut savoir dire les choses, ce que fera Paul au cours du roman.


Vous arrivez par le regard d`un enfant à renouveler la vision de la dépression, à parler d`un sujet pourtant tabou aujourd`hui. Un pari réussi pour vous ?

Je ne sais pas si le pari est réussi. Je souhaitais, à partir de ma propre expérience, écrire paradoxalement un roman léger autour de la dépression. On a souvent peur de ce qu`on ignore. Et sourire des choses graves de la vie est une manière optimiste de surmonter ses peurs. Ce qui n`est pas fait pour me déplaire.


La mère de Simon est en Australie pour son travail. Son père est à la maison, se détend en faisant le ménage. Sa grand-mère ne s`est jamais mariée, agit comme une jeune femme. Ce roman est-il finalement le portrait d`une « famille moderne » ?

Oui en se moquant des codes, bien entendu. Un papa poule dépressif, une mère carriériste qui en oublie sa famille, une grand-mère excentrique qui parle aux morts, même si dans le roman, sa présence est salutaire ! J`ai toujours aimé, de toute façon, les personnages décalés et les familles bancales.


Quelques questions à propos de vos lectures


Quel est le livre qui vous a donné envie d`écrire?

Aucun. C`est ce que je vivais qui m`a donné envie d`écrire.


Quel est l`auteur qui vous a donné envie d`arrêter d`écrire (par ses qualités exceptionnelles...) ?

Aucun car je ne cherche pas la comparaison… J`essaye d`avancer avec un livre tous les dix ans, un peu comme un escargot… Même si l`accueil de Au pays des kangourous m`a donné des ailes pour un prochain livre prévu en janvier 2014.


Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?

Portrait d`un mariage de Nigel Nicolson


Quel est le livre que vous avez honte de ne pas avoir lu ?

Voyage au bout de la nuit et Du côté de chez Swann , mais désolé, je n`en ai pas honte !


Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?

Rideau de verre de Claire Fercak


Quel est le classique de la littérature dont vous trouvez la réputation surfaite ?

Germinal d` Emile Zola


Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?

J`aime bien la phrase de Chardonne : La famille n`est pas la cellule sociale. On peut concevoir une société absolument différente de la nôtre. Mais toujours la famille se reformera. C`est l`amour qui l`impose parce qu`il veut durer. (En introduction dans Papa et Maman sont morts )


Et en ce moment que lisez-vous ?

Le premier roman de Grégoire Delacourt , L’écrivain de la famille



Retrouvez Au pays des kangourous aux Editions Don Quichotte , ainsi que sur le site Internet de Gilles Paris


Un grand merci à Gilles Paris !

étiquettes
Videos et interviews (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Un volcan sommeille-t-il en chacun de nous ? C'est peut-être l'un des messages du roman 'Le Bal des Cendres 'de Gilles Paris (Plon) qui plonge ses personnages dans la chaleur estivale de la plus rugueuse des îles Éoliennes. L'auteur nous en parle en détail dans cette vidéo. Retrouvez ce livre sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Paris-Le-bal-des-cendres/1394205 Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Retrouvez nos rencontres passées et à venir, et inscrivez-vous juste ici : https://www.babelio.com/article/1939/Retrouvez-toutes-nos-rencontres-dauteurs-et-inscr Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : Babelio, le site : https://www.babelio.com/ Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/

+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (403) Voir plus Ajouter une citation
genou   12 septembre 2017
Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris
Des fois les grandes personnes faudrait les secouer pour faire tomber l'enfant qui dort à l'intérieur
Commenter  J’apprécie          777
genou   11 septembre 2017
Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris
Les rides, c'est rien qu'une boîte à questions pas posées qui s'est remplie avec le temps qui s'en va.
Commenter  J’apprécie          611
Eric76   14 décembre 2019
Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris
Des fois, les grandes personnes faudrait les secouer pour faire tomber l'enfant qui dort à l'intérieur.
Commenter  J’apprécie          515
marina53   11 avril 2014
Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris
Etre ange

C'est étrange

Dit l'ange

Etre âne

C'est étrâne

Dit l'âne

Cela ne veut rien dire

Dit l'ange en haussant les ailes

Pourtant

Si étrange veut dire quelque chose

Etrâne est plus étrange qu'étrange

Dit l'âne

Etrange est!

Dit l'ange en tapant des pieds

Etranger vous-même

Dit l'âne

Et il s'envole



(Prévert)
Commenter  J’apprécie          460
marina53   23 mai 2014
L'été des lucioles de Gilles Paris
La vie sans magie, c'est juste la vie.
Commenter  J’apprécie          480
marina53   07 mai 2014
Au pays des kangourous de Gilles Paris
Il vaut mieux ne parler à personne des gens qu'on aime. Les mots pour dire la magie et le mystère de la personne qu'on aime n'existent pas.
Commenter  J’apprécie          440
Eric76   28 novembre 2019
Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris
Je dis à maman " viens jouer aux billes " et maman dit à la télé " attention, il est derrière toi, il va te tuer " alors j'insiste et maman parle à la télé "il est vraiment con celui-là " et je sais pas si le con c'est moi ou le monsieur qui vient de se faire buter alors que maman l'a prévenu.
Commenter  J’apprécie          400
Eric76   02 décembre 2019
Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris
Le mercredi, on joue au foot et après, quand il pleut pas on va se promener dans la forêt avec Michel et François.

Michel a les cheveux longs et une barbe noire qui mange tout le bas à son visage.

Simon dit qu'il cache un secret dedans et je me demande "quel secret ? " et Simon répond " le secret des barbus " et je comprends rien.

Des fois, j'enfonce mes doigts dans sa barbe et c'est un peu comme la mousse autour des arbres et je trouve pas de secret.

Michel est très vieux aussi. Il a au moins quarante ans.

Et il porte des habits trop larges.

Boris dit qu'il doit avoir un frère plus grand qui lui donne tous ses habits et je me dis que j'aurais bien aimé avoir un frère, moi aussi, qui m'aurait donné des vêtements trop grands, mais que maman elle préférait boire de la bière plutôt que d'aller m'acheter un frère.
Commenter  J’apprécie          380
NathalC   02 février 2018
Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris
On va s'asseoir dans l'herbe au bord de la rivière.

- T'as pas froid ? dit Raymond.

- Non.

Et il enlève son blouson et il m'enveloppe dedans.

Des fois les grandes personnes, ça écoute que dalle.
Commenter  J’apprécie          390
marina53   28 mai 2014
L'été des lucioles de Gilles Paris
Maman et papa appellent ça des beaux-livres. C’est à se demander si tous les autres sont moches.
Commenter  J’apprécie          390

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

autobiographie d'une courgette

"Courgette" est le surnom du personnage principal mais quel est son vrai prénom?

Indigo
Florent
Yoan
Icare

10 questions
157 lecteurs ont répondu
Thème : Autobiographie d'une courgette de Gilles ParisCréer un quiz sur cet auteur