AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Thunder, tome 1 : Quand la menace gronde (11)

SMadJ
SMadJ   24 décembre 2014
- Il y a le monde tel qu'on l'imagine, tel qu'on l'espère, et le monde réel, Harry. Le jour où l'on comprend cela, on cesse d'être un enfant.
Commenter  J’apprécie          190
Aelinel
Aelinel   05 mai 2020
« Il y a le monde tel qu’on l’imagine, tel qu’on l’espère, et le monde réel, Harry. Le jour où l’on comprend cela, on cesse d’être un enfant. » (p. 63)
Commenter  J’apprécie          60
Aelinel
Aelinel   02 mai 2020
« - Madame a effectivement veillé à ce que vous rejoigniez un établissement hors du commun.
- Je n’ai d’autres choix que de vous croire sur paroles...
- Que monsieur ne s’inquiète pas, seuls des élèves d’exception y sont admis.
- Je ne m’inquiète pas, je déteste ignorer où je mets les pieds. Et si par « élèves d’exception » vous entendez « riches », je le prendrai mal. Par contre, si vous pensez à « brillants », j’en serai flatté.
- À la bonne heure! Pour ne rien vous cacher, Harry, je suis fatigué de côtoyer des crétins congénitaux dont le talent principal réside dans le compte en banque de leurs parents. » (p. 23)
Commenter  J’apprécie          50
Lanto_Onirina
Lanto_Onirina   11 avril 2014
Il y a le monde tel qu’on l’imagine, tel qu’on l’espère, et le monde réel, Harry. Le jour où l’on comprend cela, on cesse d’être un enfant.
Commenter  J’apprécie          50
BlackKat
BlackKat   21 août 2014
Une fois débarrassée de la morale et de l'éthique, une fois oublié le respect de la dignité et de la vie humaine, la science s'offre des percées surprenantes.
Commenter  J’apprécie          40
BlackKat
BlackKat   21 août 2014
Palin était de ceux dont Churchill louait les mérites quand il disait que "jamais dans l'histoire des guerres un si grand nombre a dû autant à un si petit nombre".
Commenter  J’apprécie          40
BlackKat
BlackKat   22 août 2014
- Je ne comprends pas. Si vous connaissez la raison de ma consigne, pourquoi l’enfreindre?

- Pour vous emmerder, Madame…

- Vos tentatives de séduction me vont droit au cœur, (…)
Commenter  J’apprécie          30
4e3Cousteau
4e3Cousteau   01 décembre 2015
La sonnerie annonçant la libération après une matinée sans pause et dense en informations fut saluée par le vacarme des chaises repousées sur le parquet en bois. En l'espace d'un clin d'oeil, les élèves se déversèrent dans la cour.
Sa veste pliée sur son avant-bras, Ilya profita d'une taille légèrement supérieure à la moyenne pour chercher Angela dans la meute mouvante, d'ou s'élevaient des rires sonores et des éclats de voix. Il ne parvenait pas à la localiser? mais une scène attira son attention.l
Commenter  J’apprécie          10
3e3Cousteau
3e3Cousteau   30 novembre 2015
Une détonation éclata vingt mètre devant Volichin.
- Jamais ! hurla-t-il.
Dans sa voix, la peur avait fait place à la rage.
Une nouvelle explosion retentit , vingt mètres derrière lui.
Des flammes commençaient à lécher les tuyaux qui se déformèrent sous l'effet de la chaleur.
Yevgeni fouilla fébrilement la poche de son long manteau de cachemire et sortit un portefeuille qu'il ouvrit en tremblant.. Il contempla la photo qui ne le quittait jamais. Une photo prise au bord d'un lac en Suisse le représentant à coté d'un adolescent aux cheveux poivre et sel. Le seul cliché sur lequel père et fils souriaient.
Yevgeni posa les doigts sur le visage de son enfant tant aimé.
Si seulement je te l'avais montré, se reprocha-t-il.
Autour de lui, les déflagrations se succédaient, signe que la réaction en chaîne était lancée.
La nuit sans lune s'embrasa, aussi lumineuse que le jour en un feu d'artifice mortel.
Un torrent de flammes avala Yevgeni et le consuma, étouffant son ultime cri.
"Ilya..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
3e3Cousteau
3e3Cousteau   30 novembre 2015
Il contempla la photo qui ne le quittait jamais. Une photo prise au bord d'un lac en Suisse le représentant à côté d'un adolescent aux cheveux poivre et sel. Le seul cliché sur lequel père et fils souriaient.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    1910 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre