AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264054654
Éditeur : 10-18 (18/10/2012)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 135 notes)
Résumé :

1957. États-Unis, Maryland. Centre de recherches bactériologiques de l'armée américaine. Le professeur Jane Woodridge mène des expérimentations à haut risque. Soudain, l'alarme retentit..De nos jours, République tchèque. Au mauvais endroit, au mauvais moment !

Fuyant ses problèmes conjugaux, Branislav Poborsky se rend chez ses parents. Sur la route, il découvre un village bouclé par la police et voit sa vie basculer...

Lorsque... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
Yassleo
  26 décembre 2015
Déjà conquise par le projet Bleiberg, me voici à nouveau sous le charme de l'écriture de David Khara avec ce second volume de sa trilogie Projet.
Même si niveau humour, on est un poil en dessous quand même. Mais après une longue réflexion autour de la longueur dudit poil, j'opte finalement pour un micro-poil, juste quelques millimètres en moins. Car les réparties restent savoureuses dans l'ensemble, même si le cynisme du premier opus m'a manqué.
On retrouve donc Eytan Morg, notre super-héros, sans cape ni masque mais beau gosse et taillé comme une armoire pas Ikea, agent du Mossad et toujours en lutte contre le Consortium découvert dans le projet Bleiberg.
Mais bim bam, retournement de situation, le voilà contraint ici de collaborer avec Cypher, la tête pensante du Consortium, et obligé donc de faire équipe avec Elena, sa pire ennemie.
Ballot ça.
Mais Eytan il est trop fort en vrai. Donc même pas peur.
David Khara s'est semble-t-il fixé quelques objectifs dans l'écriture: faire voir du pays à ses héros, faire réviser son histoire à ses lecteurs et éviter les temps morts, bref faut que ça bouge la-dedans.
Au menu, nous avons donc de la bagarre qui fait du mal aux gens (de Prague à Tokyo, fait pas bon croiser la route de nos deux héros), des flashbacks sur les heures sombres du Japon en guerre, des petits attentats bactériologiques histoire de varier un peu les plaisirs, et une pincée de suspense sur l'issue entre Eytan et Elena qui, tout à leur mission, réfrènent leur envie de s'entretuer.
Objectifs atteints David, et je te dis donc à bientôt pour le troisième volet.
En espérant retrouver mon micro-poil cynique s'il te plaît.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
SMadJ
  06 août 2014
Qu'il est délicieux de se plonger dans un bouquin de David Khara ! Divin même !
Jamais de temps morts, de l'action bien dure et haletante. de la passion de l'intrigue bien faite. Des pages qui défilent à toute vitesse. Mais c'est bien trop court...
C'est comme les biscuits fingers, si on pouvait les faire plus long, nul doute que la face du monde en aurait été changée. Ah non c'est plutôt le nez de Cléopatre qui fait ça.
En tous cas, ce deuxième tome démarre à un rythme trépidant, ne laissant pas le loisir de souffler. Et ça c'est pas bien monsieur Khara.
Comment se sustenter ou se reposer du sommeil du juste dans ces conditions ? La seule solution : finir le bouquin coûte que coûte. Vous avez ouvert un compte aux nuits blanches ? Pas le moment de se désabonner...
Une fois de plus, le personnage d'Eytan Morgenstern est fascinant, impressionnant, une belle icône de film d'action car oui, un film serait une apothéose méritée et jubilatoire. Vin Diesel (période Pitch Black) en serait l'interprète idéal. Hollywood, si tu nous écoutes...
David Khara a une écriture fluide, mordante, ironique parfois. C'est du pur concentré de bonheur à lire. Délectation.
De plus, truffé de références : James O' Barr, le créateur de "The Crow"(Éric Draven forever), Cypher (pour Louis Cypher d'Angel Heart ou pour l'un des personnages de la série comics Marvel, The New Mutants?) -et à mon avis je les ai pas toutes repérées - c'est un régal de Geek.
Alors oui, on peut affirmer que le bonhomme est généreux et que ses écrits transportent le lecteur en des contrées ou l'imaginaire croise le merveilleux.
4/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
Aelinel
  27 décembre 2016
Ayant beaucoup apprécié le premier tome, le projet Bleiberg, je me tourne donc vers la suite, le projet Shiro qui met de nouveau en scène, le mystérieux agent du Mossad, Eytan Morgenstein. Après avoir dénoncé les expérimentations scientifiques des Nazis sur des Juifs dans les camps, pendant la Seconde Guerre Mondiale, Khara s'attaque maintenant à l'Unité 731 déjà abordé dans L'homme qui mit fin à l'histoire de Ken Liu. En effet, de 1932 à 1945 et sous l'égide de Shiro Ishii, des médecins japonais vont se livrer à de cruelles expérimentations sur des sujets pour la plupart d'origine chinoise, afin de tester les limites du corps humain.
Eytan Morgenstein se remet à peine de ses blessures lorsqu'il apprend que son mentor, Eli, a été enlevé. le kidnappeur exige alors du kidon de faire équipe avec Elena, sa meilleure ennemie pour enquêter sur les origines de deux attentats à l'arme bactériologique en Russie et en République Tchèque.
Comme dans le premier tome, le lecteur n'a pas le temps de se poser car il est immédiatement happé par l'intrigue menée tambour battant. Se baladant dans l'Histoire de 1945 à nos jours où de pays en pays (des Etats-Unis, en passant par l'Europe jusqu'au Japon), nos deux protagonistes vont lui faire vivre une aventure intense et haletante. L'humour est toujours présent et l'auteur a vraiment le don pour impliquer son lecteur : c'est tellement bien écrit que j'avais l'impression de participer directement à l'action. le suspense est également bien distillé.
Bref, le Projet Shiro est encore une fois caractéristique du style de Khara : enlevé, palpitant et diablement efficace. Si vous ne connaissez pas cet auteur, je vous le recommande : que vous soyez adepte de fantastique ou de thriller, vous ne devriez pas être déçu.
Lien : https://labibliothequedaelin..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
argali
  30 mars 2013
Enthousiasmée par « le projet Bleiberg », c'est tout naturellement que j'ai enchaîné les lectures. C'est d'ailleurs conseillé car, si les deux récits peuvent se lire indépendamment l'un de l'autre, les allusions au premier sont nombreuses.

Nous retrouvons Eytan Morg, quelques semaines à peine après l'incident qu'il a provoqué dans le premier opus de cette trilogie. Alors qu'il pense pouvoir se reposer et se retirer du monde, une nouvelle mission lui est confiée et non des moindres.

David Khara poursuit ici son immixtion au sein des laboratoires pharmaceutiques et scientifiques pour dévoiler l'horreur des expériences les plus atroces, pratiquées sur des êtres humains, à de pseudo fins scientifiques. « le projet Bleiberg » nous dévoilait les monstruosités nazies, « le projet Shiro » lève un coin du voile sur les exactions japonaises en Manchourie à la même époque. Il révèle aussi l'implication de l'Occident qui par désintérêt ou bas calcul à laisser faire.

Comme dans le précédent roman, l'auteur nous balade à travers le monde de 1943 à nos jours, installant peu à peu les liens entre les personnages et les époques. Maitrisant parfaitement son sujet, documenté avec précision, il nous emmène sur les pas d'Eytan au coeur de l'innommable. Actions tonitruantes et moment de réflexions alternes pour laisser le scénario se mettre en place tout en permettant au lecteur d'échafauder des hypothèses sur les ramifications possibles entre les protagonistes. Sa plume vive et acérée nous captive dès les premières lignes, le sujet en lui-même fait le reste. Comment l'homme peut-il être à ce point un loup pour l'homme ?
Plus encore que dans le premier tome, j'ai apprécié les traits d'humour que l'auteur distille ça et là, tant le sujet est grave. Quelques bouffées d'air dans ce monde de brutes furent les bienvenues.
Le personnage d'Eytan s'étoffe et se révèle davantage, pour notre plus grand plaisir. Malgré sa qualité d'agent du Mossad et ses manières de tueurs, on ne peut s'empêcher de le trouver sympathique et d'entrer en empathie avec lui. le duo improbable fonctionne aussi parfaitement. Bref, un très agréable moment de lecture qui ne laisse quasiment pas de répit. Un récit encore meilleur que le précédent.

Lien : http://argali.eklablog.fr/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
BlackKat
  11 juin 2014
Après Bleiberg… Shiro, me voilà!
Je retrouve avec grand plaisir Eytan Morgenstern, électron libre du Mossad… le fameux patient 302 réchappé des camps allemands.
Il pensait se poser un petit moment dans sa retraite irlandaise… que nenni…
Un de ces proches, Eli Karman, a été enlevé par le Consortium, cette société secrète aux vils desseins, découverte dans le projet Bleiberg.
Et Eytan est coincé, contraint de composer avec Elena, une ennemie. Car même si Elena est aussi une rescapée de l'oeuvre du Docteur Bleiberg, le choix de vie de celle-ci s'est porté vers le côté obscur des forces. Ils ne peuvent donc pas s'entendre.
Mais ils se doivent de coopérer pour vaincre une menace commune, faisant fi de leurs griefs personnels.
Après avoir effleuré les expériences médicales des médecins nazis dans le projet Bleiberg, nous en apprenons davantage sur les tentatives tordues dans ce même domaine, à la même époque, mais, cette fois-ci, des japonais en Mandchourie, dans une sinistre Unité 731.
David S. Khara instille toujours cette angoisse lancinante: la guerre est terminée sur le papier mais elle continue sur des plans différents. Les coupables d'hier sont amendés pour servir les vainqueurs de l'époque. Les travaux de l'indicible condamnés à grands cris hier sont repris et utilisés pour un avenir qui ne respirent pas la paix mais qui abreuvera toujours cette soif de pouvoir inhérent à l'humain.
La construction du thriller est sensiblement la même avec l'alternance des lieux et des époques mais l'écriture de cet auteur est redoutable, acérée, vive, captivante avec des touches subtiles d'humour.
Aucune lassitude, aucun répit.
Du suspens, de l'action, de la réflexion.
Des références historiques solides avec une pointe de fantastique.
Tous les éléments d'une lecture addictive!
Impossible de poser le livre, chaque page hurle d'être tournée!
Le personnage d'Eytan s'étoffe… non… plus précisément, c'est nous, lecteurs, qui en apprenons davantage sur les multiples facettes de l'individu et surtout son passé! Cet homme n'est pas un homme facile… pour bien le connaître, nous devons nous armer de patience! Mais cela en vaut la peine, l'agent Morg est très attachant sous sa carapace de gros dur tout froid!
Par contre, difficile d'apprécier Elena… C'est Eytan faite femme… le coeur en moins et un cerveau élevé dans la haine et le mal! Toutefois, le respect ténu et fragile existe entre ces deux êtres et se découvre solide… alors on apprend à apprécier la dame au final!
Plus j'accompagne Eytan et plus j'ai envie de le découvrir… Je suis accro au dernier degré…
Outre le fait que les grands conflits mondiaux et leurs dérives est un de mes thèmes préférés, l'auteur a su créer un univers riche et trépidant, a su jouer du passé, l'entremêler au présent pour nous faire frémir sur l'avenir ébauché!
Le voyage est infini entre rebondissements et suspens, réflexions, doutes et peurs.
Bon… Monsieur Eytan Morgenstern, je vous attends au tournant du 3ème épisode alors!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
SMadJSMadJ   05 août 2014
Elena laissa échapper le rire franc qu'Eytan attendait depuis le début du repas. L'espace d'un court instant, ses yeux fauves pétillaient de malice tandis que sa bouche fine abandonnait le pli d'amertume qui, jusqu'ici, assombrissait son visage. Eytan admira sa beauté sans artifices.
Commenter  J’apprécie          200
YassleoYassleo   22 décembre 2015
Vies de cons... pas capables de nous satisfaire de ce que nous avons jusqu'au moment où tout fout le camp.
Commenter  J’apprécie          320
BlackKatBlackKat   11 juin 2014
Depuis plus d’un demi-siècle, il menait dans l’ombre une guerre féroce et sans merci. Les ennemis possédaient tous un visage, un corps et une balle ou un coup de poing réglait le problème. Mais l’arme chimique… Comment combattre un ennemi invisible, désincarné?
Commenter  J’apprécie          70
Balthazar21Balthazar21   13 juin 2015
- Voyez-vous, monsieur Morg, je suis toujours stupéfait de voir l'opinion publique s'offusquer des risques liés au nucléaire alors que, dans l'indifférence générale, des chercheurs manipulent au quotidien des micro-organismes susceptibles de décimer la planète entière.
- Les images d'Hiroshima et Nagasaki ont marqué les esprits ...
- Et pour la plupart des gens, un problème, un danger ou une maladie n'existent pas tant qu'ils n'en souffrent pas directement ou qu'ils ne font pas la une des journaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SkrittSkritt   06 décembre 2011
Je suis toujours stupéfait de voir l'opinion publique s'offusquer des risques liés au nucléaire alors que, dans l'indifférence générale, des chercheurs manipulent au quotidien des micro-organismes susceptibles de décimer la planète entière.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de David S. Khara (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David S. Khara
La libraire La Griffe Noire fête ses 30 ans !!!! A l'occasion, le libraire médiatique Gérard Collard vous présente dans une série de plusieurs vidéos, les livres marquants pour la librairie...
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
Le Sourire étrusque de Jose luis Sampedro aux éditions Métailié https://www.lagriffenoire.com/86156-romans-le-sourire-etrusque.html
Alexis Vassilkov ou La Vie tumultueuse du fils de Maupassant de Bernard Prou aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/38946-divers-litterature-alexis-vassilkov-ou-la-vie-tumultueuse-du-fils-de-maupassant.html
Les frères Holt de Marcia Davenport et F. de Bardy aux éditions le Promeneur https://www.lagriffenoire.com/17722-romans-les-freres-holt.html
La trilogie Bleiberg Intégrale : Tome 1, le projet Bleiberg ; Tome 2, le projet Shiro ; Tome 3, le projet Morgenstern La trilogie Bleiberg de David Khara aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/95128-divers-polar-la-trilogie-bleiberg.html
Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part de Anna Gavalda aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/24174-divers-litterature-je-voudrais-que-quelqu-un-m-attende-quelque-part.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. @Gérard Collard? @Jean-Edgar Casel?
#LesIndispensables #librairie #livres #lecture #culture #passiondulivre #lirepourleplaisir #lirerendheureux #bookstagram
+ Lire la suite
autres livres classés : mossadVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1646 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre