AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Mardi maudit (12)

milamirage
milamirage   21 mai 2012
Fatou ne renouvelait pas ma période d'essai ; j'étais viré, licencié sans préavis, au chômage de l'amour, et sans toucher le Revenu de Solitude Amoureuse. Je devais me préparer à l'exclusion sociale, à la dégringolade dans l'enfer du célibat, à la honte publique et aux moqueries dans la cour du collège.
Commenter  J’apprécie          130
milamirage
milamirage   20 mai 2012
Suis-je le seul à remarquer que les choses terribles arrivent toujours "par un matin comme tous les autres" ? Les massacres collectifs, les attentats dans les aéroports, les interros surprises et tout le reste. Ce serait trop facile si on était prévenu dès le début de la journée. Par exemple, si au lieu de voir s'afficher l'heure, on voyait sur son réveil clignoter "Attention, journée pourrie ! Teste au lit". Ou bien si on pouvait lire dans notre bol de céréales le mot "DANGER" à la surface du lait.
Commenter  J’apprécie          120
milamirage
milamirage   19 mai 2012
En amour, la condition indispensable pour ne pas être malheureux comme les pierres, c'est d'être aimé en retour par la personne qu'on aime. Ça peut paraître idiot de le préciser, mais on l'oublie trop souvent. A mon avis, beaucoup de problèmes dans le monde seraient évités si on obéissait à cette règle d'or (et j'y inclus les guerres civiles et certaines crises économiques).
Commenter  J’apprécie          120
milamirage
milamirage   25 mai 2012
Ça devrait être interdit de parler d'amour à ceux qu'on a aimés. [sous entendu : et qu'on a quittés]
Commenter  J’apprécie          100
Jumax
Jumax   19 mai 2012
" Mon conseil : méfiez-vous des matins comme tous les autres. Ce sont les pires."
Commenter  J’apprécie          70
milamirage
milamirage   29 mai 2012
Je peux être très fort pour me faire des nœuds dans le cerveau, comme me le dit parfois mamie. Ou pour me prendre la tête, comme me le dit parfois Coûton.
C'est vrai, je me complique la vie parce que je réfléchis trop, j'ai besoin de savoir immédiatement ce que je ressens face à telle ou telle situation. Comme si on pouvait analyser en direct ce qui se passe en nous. J'ai besoin de savoir pour pouvoir me protéger, je crois. Pour ne pas être pris au dépourvu par la vie. C'est aussi bête que ça.
Commenter  J’apprécie          50
milamirage
milamirage   24 mai 2012
Le reste du monde continuait de vivre dans l'insouciance et l'ignorance de ce qui me tordait le ventre.
Allez-y, mes amis, profitez du bonheur,
Exprimez votre joie avec tout votre cœur
Car, par un jour funeste, le destin malicieux
Viendra cueillir vos Nike et vos esprits joyeux.
Commenter  J’apprécie          40
milamirage
milamirage   22 mai 2012
Ces gars ont l'air de connaître la vie instinctivement. Ou plutôt, on dirait que la vie les attendait, qu'il ne manquait plus qu'eux dans le paysage. Ce paysage, je ne m'en sens pas absent, j'ai juste l'impression d'y être de trop. [des lycéens alors qu'il est collégien]
Commenter  J’apprécie          40
milamirage
milamirage   28 mai 2012
Tout ce que j'avais sur le cœur depuis presque une semaine sortait enfin. Je lui ai dit à quel point je me sentais perdu et abandonné, que ma tristesse m'avait gâché le mariage de Mamie et tout mon week-end, que je m'étais fâché à mort avec Croûton pendant presque douze heures et que ça n'était jamais arrivé en sept ans d'amitié. Je lui ai même dit que je lui en voulais pour ça, qu'elle avait squatté ma tête le jour et la nuit, et que c'est fatiguant d'être malheureux, ça épuise.
J'ai tout déballé parce que, finalement, elle était responsable d'une partie de ma tristesse. Pas de tout, mais d'une partie.
Commenter  J’apprécie          30
milamirage
milamirage   27 mai 2012
Mamie est décidément très forte en télépathie. Ou alors elle fait vraiment attention aux choses. Tout le monde peut apprendre et tirer des leçons de sa vie, mais il s'agit d'être attentif. A soi, aux autres. Si on la traverse sans regarder derrière de temps en temps, on a le sentiment de refaire toujours les mêmes erreurs. Alors que si on essaie de s'adapter, on doit bien finir par savoir ce qu'on veut ou ce qu'on ne veut pas, ce qui nous fait du bien ou ce qui nous fait du mal. Holà ! Doucement, je me mets à penser comme Mamie.
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Littérature jeunesse

    Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

    Somebody Owens
    Dead Owens
    Nobody Owens
    Baby Owens

    10 questions
    1068 lecteurs ont répondu
    Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre