AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782749914589
70 pages
Michel Lafon (05/05/2011)
3.3/5   5 notes
Résumé :
Bob Marley reste l'un des musiciens les plus célèbres au monde, même trente ans après sa mort. Bien qu'il n'ait jamais souhaité être riche ou célèbre, ses chansons ont inspiré, et inspirent encore, des millions de personnes, les incitant à contempler la beauté de la vie.
Il s'exprimait avec des mots simples et clairs, des phrases venues du coeur, souvent formulées comme des poèmes. Ses réflexions, empreintes de sagesse et d'espoir, et son amour de la musique ... >Voir plus
Que lire après La sagesse et l'espoirVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
La fille de Bob Marley, Cedella, et l'éditeur Gerald Hausman ont compilé des citations du chanteur pour permettre de ne pas oublier sa philosophie...

Je suis partagée : autant Bob Marley est une vraie légende musicale, très investi dans ses textes profonds qui sont malheureusement aujourd'hui toujours d'actualité, notamment sur la liberté, le racisme, la guerre, la quête de paix intérieure et d'amour de son prochain, autant cette compilation a de quoi laisser un peu sceptique.
Je m'attendais justement à retrouver l'âme de ces chansons engagées (Could you be loved?, Get Up, Stand Up, Redemption Song, Buffalo Soldier, etc...), sauf qu'à l'exception de quelques phrases bien senties effectivement humanistes qui invitent la société à être tolérante et à apprendre à vivre avec son prochain, on assiste majoritairement à un étalage des croyances religieuses rastafaris de Marley. Certaines sont tout à fait louables et correspondent à des vertus universelles comme faire le bien et le mal, ou aimer son prochain. Mais souvent, on bascule dans des vues personnelles religieuses et décousues façon Kanye West en pleine crise bipolaire, avec un phrasé digne de notre "cher" Donald Trump. Je vous jure que l'effet est trèèèèès spécial et fait froncer des sourcils plusieurs fois. L'homme semble vivre dans une dualité hyper manichéenne qu'on peut sans problème apparenter à de l'extrémisme religieux.
Ce livre permet d'apprendre très vite et simplement les bases du mouvement rastafari et les croyances qui vont avec, ainsi que, après quelques recherches ailleurs toutefois, la signification de mots de base importants comme Zion, Babylon ou Jah. de plus, le lire en anglais donne une bonne vision de l'anglais jamaïcain auquel il faut être préparé avant de se rendre sur l'île, vu ses spécificités nombreuses. Enfin, certaines citations (rares cependant) évoquent le contexte d'écriture derrière certains de ses tubes, comme I Shot the Sheriff, ce qui est toujours grandement intéressant.
Mais au final, on hallucine quand même pas mal, car on ne retrouve pas autant de religion dans ses paroles qu'on en trouve dans ses interventions diverses avec des journalistes. En cela, cette compilation soit a mal choisi les textes présentés, soit a le mérite de montrer la légende sous un jour que les personnes qui ne connaissent que sa musique n'ont jamais vu.
Lien : http://livriotheque.free.fr/..
Commenter  J’apprécie          210
C'est vraiment l'homme et non sa musique (que, par ailleurs, j'apprécie beaucoup) qui m'a donné envie d'ouvrir ce recueil.
Les textes qui y sont rapportés sont principalement issus d'interviews qu'il a accordées et collées directement sur les murs du musée Bob Marley du 56 Hope Road à Kingston.
Gérald Hausman a demandé à Cedella Marley l'autorisation de transcrire ces textes, les traduire du créole, en faire un livre. "Certes, c'est un petit livre. Mais on y retrouve une grande partie de la philosophie rastafarie".
"Bob, tel qu'il était, tel qu'il est et sera éternellement, vous parle"
Ce livre ne quitte jamais mon sac, j'ai trouvé ma bible.
Commenter  J’apprécie          102

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
On apprend pas aux gens à être en paix. L'éducation a tout faux. Tout le monde veut la plus grosse voiture, le plus gros frigo. C'est dingue, mec.

En fait, je parle du système. Si Castro aide la Jamaïque, la Jamaïque devient socialiste. Si l'Amérique aide la Jamaïque, la Jamaïque devient capitaliste. Imagine que la Jamaïque devienne rasta, ça n'intéresserait personne.

Tout ceux qui disent que l'Ethiopie meurt de faim, ils pourraient aider à nourrir ces gens. Les grandes nations ne veulent rien donner si on prend pas le capitalisme ou le communisme qui vont avec.
Commenter  J’apprécie          380
Les Rastas croient en la Terre, pas aux mortels terrestres.
Ce sont les derniers jours. Tout va bien se passer. Ouais, ouais, mec. Tout va bien se passer. Je veux dire, des tas de trucs peuvent arriver, des gens partir et jamais revenir. C'est quand tu avances que tu vois ce que tu vois. Parce que Dieu n'est pas partial. Il te donne la vie, la liberté. Tu peux Le haïr si tu veux. Tu peux L'aimer si tu veux. Tu peux Le respecter si tu veux. Tu peux Le connaître si tu veux. Tu peux faire n'importe quoi. Tu vois, Dieu est très généreux. Il te donne à toi-même et puis il te donne l'univers. Tout va bien se passer.
Commenter  J’apprécie          270
L'esprit est plus fort que la chair, ce qui veut dire que la chair est légère à porter pour l'esprit. Ça signifie qu'il y a une manière de vivre - une manière de le faire, mec. C'est là qu'intervient Rastafari. Parce que tous les autres disent que quand on meurt on va au Paradis. Non, ça me plait pas. Parce que si je vais au paradis quand je serai mort, j'étais où, avant ? Si le paradis était l'endroit fait pour moi, si c'était là que j'étais avant de naître, j'aurais dû y rester.
Commenter  J’apprécie          200
Je travaille pas pour l’argent. J’ai pas envie d’être une superstar. je veux juste faire ce que Dieu me dicte. Si jamais je dois faire quelque chose, je le fais. Ce que je préfère, c’est chanter simplement. Plutôt que d’essayer de chanter. Quand on chante quelque chose qui est vrai, on le chante pas. On le voit vraiment et on le vit.
Commenter  J’apprécie          160
You have right and wrong. The right thing to do is positive. If me hate you, there’s something wrong with me. You can’t go to Zion, I can’t go to Zion that way. I have to love you. Still, I might not do things the same way as you do them. But I have to keep all the hate out of me. Because you can’t go to Zion with hate.
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Bob Marley (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bob Marley
C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite — Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa — Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5 | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/ Invités : Ziggy Marley et Kingsley Ben-Adir • Bob Marley, la légende du reggae au cinéma • Dans la peau de Bob Marley • Bob Marley, le film événement sur l'icône du reggae
autres livres classés : RastafarismeVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Autres livres de Bob Marley (1) Voir plus

Lecteurs (20) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1101 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *}