AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Lafon

Créée en 1980 par Michel Lafon, la maison d'édition Michel Lafon est un une maison qui se veut le porte parole d'une culture grand public et de qualité. Elle publie plus de 150 livres par an dans des domaines variés comme la littérature française, la littérature étrangère, les beaux livres ou encore les livres scolaires.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Michel Lafon



Dernières parutions chez Michel Lafon


Dernières critiques
Lumina33
  24 février 2018
Le retour de l'oiseau-tonnerre, tome 3 : L'Envol de Anne Robillard
Au final, j’ai trouvé cette série bien en-dessous de sa série-mère, Les ailes d’Alexanne. La spiritualité est trop édulcorée, comme si partir en régression, apprendre à méditer et développer ses pouvoirs étaient des choses très simples. Cette série n’avait pour but que de raconter les vies antérieures de Logan, qui est finalement très passif dans cette histoire, et je n’ai pas vraiment senti comment il en était venu à accepter sa mission.
Commenter  J’apprécie          00
BlackKat
  24 février 2018
Ceux qui te mentent de Nuala Ellwood
Quelle excellente surprise que ce premier roman! Un thriller psychologique comme je les aime dans lequel le lecteur est tout aussi désorienté que le perso principal.



Il faut dire que Kate Rafter ne présente pas grand chose d'équilibré dans sa vie. Le décès de sa maman la renvoie à une enfance traumatique. Elle revient d'un énième séjour sous les bombes d'Alep et qui pourrait bien être le dernier tant celui-ci l'a marqué au plus profond de son cœur. Chris a mis un terme à une liaison vieille de dix ans et sa sœur refuse obstinément de lui parler, préférant se noyer dans l'alcool.

Alcool que Kate ne refuse pas pour ne plus entendre les voix qui la harcèlent, pour ne plus faire ces cauchemars qui l'épuisent...

Heureusement que son beau-frère, Paul, semble avoir les épaules solides pour soutenir son épouse, sa belle-fille, sa belle-sœur et sa belle-mère de son vivant. C'est un ange, cet homme, parmi ces femmes à la dérive!

Le lecteur sait qu'il est arrivé quelque chose car Kate se retrouve en garde à vue, soumise à une expertise psychiatrique et que les chapitres de son interrogatoire alternent avec des souvenirs plus ou moins récents.

Et elle nous balade, Nuala Ellwood! Avec virtuosité et machiavélisme! On y perd nos petits! 



L'alcool coule à flots, on gobe les cachets entre éveil et cauchemars et on est bien prêt de perdre la tête aussi sûrement que semble la perdre notre chère Kate. Mais on ne devient pas reporter de guerre sans avoir du caractère. Elle est têtue, butée, ne lâche pas le morceau! Parfois avec maladresse, parfois sous l'emprise du chaos chimique qu'elle ingurgite! Elle se perd, doute, souffre mais le lecteur souffre avec elle. 

Elle entend des voix. Sont-elles réelles, ces voix: celle de ce petit garçon dans le jardin d'à côté dont tout le monde nie l'existence, celle de son petit frère, mort, noyé, ou celle, déchirante de ce petit garçon mort sous les balles, dans ses bras. Hallucination, délire médicamenteux ou encore pire, la réalité?

Le rythme n'est pas trépidant mais le suspens est oppressant et l'immersion dans la confusion de Kate est totale. L'auteur nous donne un aperçu de syndrome de stress post traumatique tel que des soldats peuvent connaître ou quand la réalité présente se fond intimement avec les sentiments hallucinatoires portés par les horreurs vécues. 

La construction du roman est addictive car elle sème les pièces d'un puzzle qui se forme et se déforme au fil des souvenirs de Kate et de ce qu'elle vit.

Secrets de famille, mensonges, silences, un travail de deuil rendu difficile par les circonstances des morts qui jalonnent son existence, Kate possède toutes les armes pour sombrer, surtout quand ceux en qui elle a confiance, mentent.

Et la vérité, elle l'a veut plus que tout. Elle n'est pas devenue journaliste pour le mensonge, quitte à ce que la réalité dépasse toutes les horreurs que l'on peut imaginer!

Parce que les horreurs sont sur les champs de bataille mais aussi au cœur des petites villas cossues de nos petites villes charmantes...



Cette lecture a été un régal! Un retournement de situation réellement inattendu, une accélération dans le dénouement après tant de pages d'angoisses et de doutes... bravo! C'est un premier roman et cela augure du meilleur pour les prochains!

Nuala Ellwood? Un auteur à suivre, sans conteste!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MissCroqBook
  24 février 2018
J'ai toujours cette musique dans la tête de Martin-Lugand Agnes
Ça se confirme j’aime beaucoup la plume de cette auteure. Chaque nouveau livre que je découvre surpasse le précédent. Encore une fois je me suis laissé emporter par son style simple et accrocheur. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle histoire autour du couple de Yanis et Vera, leurs hauts, leurs bas, leurs joies, leurs peines… J’ai été transportée de la première à la dernière page.



Yanis a tout pour être heureux : une femme, Vera, dont il est follement amoureux et qui le lui rend bien, trois magnifiques enfants, un bel appartement parisien, un job d’entrepreneur du bâtiment qu’il exerce en collaboration avec son meilleur ami et beau-frère, Luc. Et pourtant Yanis étouffe dans cette vie. Il voudrait encore plus. Notamment réaliser un projet architectural d’envergure. Il est aux portes de réaliser son rêve quand un nouveau client, Tristan, leur propose, à lui et à Luc, un chantier colossal. Mais l’enthousiasme de Yanis retombe quand Luc refuse le dossier. Pour Yanis, c’est la goutte d’eau. Il démissionne et décide de créer sa propre société avec le soutien moral de Vera et financier de Tristan qui croit en lui et en ses ambitions.

Mais parfois même le plus beau des rêves peut tourner au cauchemar. Yanis saura-t-il faire face aux difficultés sans entraîner Vera dans sa chute ?



Ce qui m’a séduit dans ce roman c’est que l’auteure a construit son histoire autour d’un double point de vue. Elle, habituée à toujours nous livrer un point de vue 100% féminin, a cette fois intégré celui d’un homme. Un changement qui donne du peps au récit et permet d’avoir une histoire très complète. On partage donc les joies, les peines, les difficultés, les tourments…de Yanis et Vera. On découvre aussi mieux chacun d’eux.

Elle insuffle également un peu (voire beaucoup) de son expérience de la psychologie humaine. Après des débuts très heureux, le roman prend une tournure plus sombre. Elle nous fait comprendre de manière subtile que rien n’est jamais acquis et que tout peut basculer en une seconde. Une mauvaise décision ou une mauvaise rencontre peuvent bouleverser votre vie.

Avec sa plume délicate, Agnès Martin-Lugand nous fait réfléchir sur le comportement uns et des autres et nous interroger sur la véritable nature des gens. Comment trouver le juste milieu entre confiance aveugle et méfiance exagérée.

Au départ exalté, enjoué, passionné, déterminé et sûr de lui, Yanis va finir par se montrer sombre et secret. Vera aussi va changer au cours de ce roman. Elle, si délicate, patiente et aimante va s’affadir. La peur, l’angoisse, l’incertitude vont venir ternir sa personnalité. Plus l’histoire avance plus le couple s’oublie. L’auteure joue avec nos émotions. En même temps que les héros, notre sourire du début se fane progressivement. Entre stress, incompréhension et colère, elle nous emporte dans un torrent de sensations. On vit l’histoire en même temps que les deux héros. On souffre avec eux.

Pour moi, le seul bémol de cette histoire est la fin que j’ai trouvé un peu trop simple. Tout se résout un peu trop facilement à mon goût. Mais cela ne m’empêche pas d’avoir beaucoup aimé partager un bout de la vie de Yanis et Vera.

Je suis désormais impatiente d’arriver à fin mars pour pouvoir lire le prochain roman de l’auteure, A la lumière du petit matin. Je ne doute pas qu’elle saura encore une fois m’embarquer dans son univers à la fois délicat et vrai.
Lien : https://misscroqbook.wixsite..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00