AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Lafon

Créée en 1980 par Michel Lafon, la maison d`édition Michel Lafon est un une maison qui se veut le porte parole d`une culture grand public et de qualité. Elle publie plus de 150 livres par an dans des domaines variés comme la littérature française, la littérature étrangère, les beaux livres ou encore les livres scolaires.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Michel Lafon



Dernières parutions chez Michel Lafon


Dernières critiques
lila31
  28 mai 2020
Des nuages plein la tête de Brice Delsouiller
Ce livre est fait pour les personnes aimant s’émerveiller autour de la nature, du monde pastoral et des montagnes.

L' univers décrit par Delsouiller est riche et il a clairement une belle patte d'écrivain que je préfère nettement à celle de Sylvain Tesson (qui par moment a des métaphores assez pataudes, voir ridicules)

Je note quelques bémols qui m'ont fait tiquer et sont inhérents au caractère ou à la personnalité de l'auteur:

Il cherche dit- il l'humilité? Eh bien? c'est pas gagné! pTDR

Delsouiller est sans arrêt en train de se comparer aux gens qui ne vivent pas comme lui: dès le début il nous fait comprendre qu'il est un être à part et qu'on ne peut pas vraiment comprendre ce qu'il vit. A un moment il se compare même à du "métal hurlant"

ou un guerrier grec de l'antiquité: euh c'est bon? Redescends des monts olympes, on a compris pour l'humilité c'est fichu ! Delsouiller a du mettre de côté, oublié tous les déterminismes qui ont fait ce qu'il est devenu.

Libre arbitre existes tu ? est on libre de devenir qui on veut devenir? Je suis pas certaine. Ceci remet les égo les plus trempés à leur place.



Par ailleurs, je ne comprends pas sa comparaison entre les gens qui ont assouvi leurs envies matérialistes et lui qui essayait de se démarquer , mettant en avant son besoin de prendre l'avion pour accumuler des expériences

de voyages..comme si c'était mieux! PTDR pour moi les voyages c'est kif kif, ça reste de la consommation, et ça pollue également. Mais? voilà, il a l'air de se croire plus pur que les autres...Même lorsqu'il tue une bête, il dit qu'il la tue avec amour:

quand j'ai lu ça j'ai juste halluciné. Ben? non ça ne va pas ensemble, tuer c'est moche: alors soit on assume son côté prédateur et on tu avec respect à la limite,

soit on devient végétarien. Mais vouloir enjoliver de la cruauté, c'est presque hypocrite ! Il vaut mieux assumer.



Bref, je ne suis pas là pour critiquer, juger l'homme qu'il est finalement , même si sa personnalité et ses idées vont de paire avec son œuvre.

les gens sont ce qu'ils sont et vivent ce qu'ils ont à vivre, bien souvent inconscients des processus qui les habitent ou des pulsions et lubies,qui les manipulent. Le monde continue de gronder, beau et cruel à la fois, et si B. Delsouiller vit tel qu'il vit c'est tout simplement que cela lui

fait plaisir. La pureté n'existe pas en ce bas monde, alors un mode de vie pur et dénué de capitalisme encore moins. On peut juste essayer de vivre un peu plus sobrement, c'est tout ce qu'on peut faire.



Toujours est il que malgré les moments où il m'a heurté, j'ai tout de même bien aimé son livre.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ambrelalicorne
  28 mai 2020
Player one de Ernest Cline
Très bon livre, (à mon avis) meilleur que le film. Très bien écrit on peut facilement s'imaginer les personnages et les scènes même sans trop d'imagination (ce qui est mon cas)
Commenter  J’apprécie          00
perette85
  28 mai 2020
Nos résiliences de Martin-Lugand Agnes
Ava, influente galériste, est mariée à Xavier, vétérinaire passionné qui part en voyage humanitaire une fois par an. Comme à chaque fois, à son retour, il a besoin de quelques jours pour réatterrir dans sa vie… mais cette année, avant même qu'il retrouve ses repères, sa vie bascule… et avec la sienne, celle de sa femme, de ses enfants… et d'autres…

Un accident de moto… une hospitalisation… un avant… un après… mais quel après ? Comment continuer à vivre "comme avant" quand tout a basculé ? Comment se reconstruire quand on a été blessé au plus profond de soi ? Comment aider celui qu'on aime dans cette reconstruction ?

Il y aurait tant à dire sur la finesse et justesse de la psychologie des personnages mais je ne voudrais pas trop en dévoiler alors je me contente d'un "Lisez-le !"

Comme à chaque fois avec un roman d'Agnès Martin-Lugand, c'est un roman qui dès les premières lignes nous immerge dans le quotidien d'Ava, de sa famille… un roman puissant où l'on retrouve un bout de nous… un roman que l'on a autant envie de dévorer que de déguster !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00