AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B0000DUWOI
(30/11/-1)
5/5   1 notes
Résumé :
Charles Nokan est né à Yamoussokro (Côte-d'Ivoire). Après des études primaires à Yamoussokro et Toumodi, il fait ses études secondaires en France et fréquente les universités de Poitiers et de Paris. Licencié en sociologie. Docteur en philosophie. A publié aux Editions Présence Africaine un récit, préfacé par Pierre Stibbe, 'Le Soleil Noir Point' (1962) et un roman 'Violent était le vent'. En préparation : 'Les Petites Rivières ou Les Prolétaires africains', roman. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ThelxThelx   22 mars 2018
ABRAHA POKOU. – Dans notre société, les conditions d'existence des femmes ne sont pas très différentes de celles des esclaves. Nous devons donc lutter pour la même cause. (Un temps.)
Vous savez ce que je fais pour nous tous. Depuis mon enfance, je pense que l'esclavage ne doit pas exister, qu'il ne faut pas que des hommes exploitent leurs semblables. M'efforçant de mettre en pratique ces idées, je bute contre maints obstacles. Je les surmonterai. La voie du progrès est tortueuse, mais celui qui lutte pour la vérité et la justice ne connaît pas le repos avant d'avoir atteint la savane rouge. [...]
Je veux que germe en nous l'espoir.
Cessons de lever nos regards vers un ciel impénétrable, trouvons notre salut sur terre. Allons bâtir, loin d'ici, un village où nous serons égaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ThelxThelx   06 mars 2018
LES ESCLAVES (en chœur). – Le bel oiseau s'est envolé.
Plane le gris vautour.
L'aigle argenté s'est endormi ;
il baigne dans la nuit des nuits.
Nous les hommes méprisés, fouettés, émaciés,
nous dresserons nos poings.
Nous n'accepterons pas d'avoir des bouches closes.
Il y aura la détonation.
Nous deviendrons la violence qui
transforme le monde.
Nous créerons des ouragans.
Nous bousculerons les oppresseurs,
et surgirons dans la lumière.
Nous sommes nés pour la vérité,
la liberté, la dignité, la justice, la solidarité.
Nous voulons la case confortable, le pagne splendide,
l'igname quotidienne et le vin de palme pour tous.
Nous guérirons tous les cœurs blessés.
Le soleil rouge naîtra de nos ombres intérieures,
de nos mains travailleuses et guerrières.
L'aurore bourgeonne.
S'épanouiront des coquelicots.
Nous sommes un peuple nouveau.
Des flaques de sang jailliront la délivrance, la clarté.
Nous construirons un monde neuf.
L'avenir sera plus beau que le présent et le passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ThelxThelx   24 mars 2018
LE PORTE-PAROLE DES VOLONTAIRES. – Pokou, tu nous as permis de rompre notre silence séculaire. Nous te remercions ; tu es maintenant notre reine.
Nous qui haïssons le passé, nous bâtirons un futur ensoleillé. Nous sommes les fossoyeurs des oppresseurs.
LE POÈTE. – J'ai longtemps été obligé de chanter le bonheur des notables. A présent, il m'est loisible de dire la lumière du peuple.
La lune paraît. Lui succédera bientôt notre soleil.
LE PORTE-PAROLE DES VOLONTAIRES. – Nos cœurs baigneront dans la clarté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ThelxThelx   03 mars 2018
LE POÈTE. – Un cœur gît dans la tristesse.
Ce jour est brumeux,
baignée de sang cette nuit.
Des corps se heurtent.
Commenter  J’apprécie          70
ThelxThelx   03 mars 2018
ABRAHA POKOU. – La guerre et la famine ont respectivement permis à nos ancêtres de faire des prisonniers et de troquer de l'or ou des ignames contre des personnes. Cela ne nous autorise pas à les humilier.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Charles Nokan (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Nokan
ENTRE LES LIGNES - Côte d'Ivoire: Charles Nokan, Écrivain
Côte d'Ivoire, ENTRE LES LIGNES du 23 avril reçoit Charles Nokan. L’écrivain, de son vrai nom Konan Kokou Charles, explique pourquoi il a décidé d’avoir un nom de plume différent de son nom d’origine. L’ancien syndicaliste de la Fédération des étudiants d’Afrique noire de France dévoile ses premiers pas dans le monde littéraire. Charles Nokan présente aussi son ouvrage “Violent était le vent”.
autres livres classés : littérature ivoirienneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura