AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782709803694
541 pages
Éditeur : Sélection du Reader's Digest (01/01/1991)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
pit31
  19 avril 2019
Superbe martre à la fourrure très recherchée, le pékan (surnommé "chat noir" par les Indiens Ojibwa) vit dans les forêts du Grand Nord Canadien. Nocturne, farouche et solitaire, il se laisse rarement observer.
Voici donc raconté le premier hiver d'un jeune pékan face à ses ennemis naturels, dans un milieu hostile. le pire de ses prédateurs reste, bien entendu, l'homme. A son contact, il fera l'apprentissage de la survie. Pourtant, l'un des représentants de cette espèce détestée lui fera connaître un sentiment plus noble que la défiance : l'amitié.
Vibrant plaidoyer en faveur de la nature, cette histoire nous entraîne dans une pays de beauté et nous enseigne le respect de la vie.
Commenter  J’apprécie          30
pit31
  22 avril 2019
Julia Pallister est dévouée à la cause royale.
Mais la guerre civile fait rage en Angleterre, opposant les puritains, partisans du redoutable Oliver Cromwell, aux fidèles de l'exilé Charles II, héritier légitime du trône. A l'image de son pays déchiré entre ces deux géants, Julia elle-même voit son coeur partagé entre deux amours : Christopher Wren, le plus célèbre architecte de son temps, et le puritain Adam Warender.
Ce dernier l'aime aussi, mais n'incarne-t-il pas tout ce que la jeune fille a appris à mépriser ?
Un superbe roman avec, en toile de fond, l'une des périodes les plus hautes en couleur de l'histoire de l'Angleterre.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
pit31pit31   17 avril 2019
La petite femelle attrapa sa première proie au bord de l'eau, dans une touffe de lin des marais : une grenouille encore vivante, quoique praalysée, qu'elle rapporta avec fierté dans l'ombre des arbres. La troupe se partagea ce modeste festin qui aiguisa envore sa faim. Un peu à l'écart, la mère veillait, prête à corriger la moindre velléité querelleuse.
Le jeune pékan s'illustra à son tour. Un imperceptible froissement lui parvin de derrière une masse de fougères capillaires. Il se figea, émit un grognement rauque pour intimer aux autres de ne pas bouger, puis s'apporcha furtivement. Se souvenant des leçons de sa mère, il bondit à droite de la cible. A peine eut-il touché le sol qu'il se cabra comme un ressort, se retournant avec vivacité, le corps tendu en arc de cercle. Il poussa un cri strident. Terrifié, le lapin entrevit tout juste la masse sombre qui fondait sur lui et lui coupait la retraite. Cette fois, a mère ne dédaigna pas de se joindre à ses petits pour dévorer la délicieuse chair encore chaude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pit31pit31   19 avril 2019
Quand il eut fini, il gratta le terreau noir et en recouvrit le trou creusé sous les capillaires dont les feuilles retombaient en éventail. Soudain, il se tapit, immobile, en apercevant l'homme. Celui-ci se tenait là-bas en plein soleil, le regard levé vers l'éboulis de rochers couvets de lichens qui formait une cascade pétrifiée entre leur vieil épicéa et le bord du lac. Il commença à l'escalader, suivi du chien très nerveux. De temps à autre, l'animal précédait son maître, flairait la piste, lançait un aboiement, puis revenait en arrière. Le jeune pékan se terra un peu plus quand ils parvinrent à sa hauteur. Ses poils se hérissèrent. La brise lui apporta leurs deux odeurs mêlées : celle du chien, découverte la nuit précédente, presque familière ; et l'autre, non animale, désagréablement rance. Il frémit, puis cligna des yeux des yeux pour mieux observer dans la lumière crue l'étrange créature à deux pattes, s'efforçant de mémoriser le moindre geste, chaque odeur, le plus petit son. Ils n'étaient plus qu'à quelques mètres de l'entrée du terrier. Alors le labrador se précipita avec un aboiement. D'un mouvement précis, l'homme fit basculer le canon du fusil et y introduisit une cartouche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pit31pit31   21 avril 2019
Julia n'était pas disposée à abandonner Sotherleigh. Coûte que coûte, il fallait trouver un moyen pour obliger Makepeace à partir de son propre gré. Elle avait quatre semaines pour réaliser son plan. Une promenade à cheval éclaircirait ses idées et l'aiderait à se concentrer sur son projet. Elle alla chercher une cape, descendit l'escalier d'honneur et franchit l'entrée principale qui lui était à présent interdite. Makepeace ne la vit pas sortir et l'effet fut perdu, mais elle n'en ressentit pas moins une petite satisfaction. Aux écuries, un palefrenier sella sa monture. Depuis longtemps, elle était devenue trop lourde pour Starlight. Il avait été remplacé par un cheval bai à la longue crinière, nomme Charlie en l'honneur du roi. En quittant les écuries, elle se sentait pleine d'espoir. Jamais Makepeace ne pourrait la vaincre !
Il faisait gros temps ce jour-là, et le vent lui cingla le visage lorsqu'elle sortit des bois, en haut de la colline d'où elle avait vue sur Warrender Hall. Au moment où elle s'apprêtait à croiser le fer avec Makepeace, elle avait besoin de prendre la pleine mesure du territoire de l'ennemi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pit31pit31   20 avril 2019
Elle s'avança vers le perron, suivie de tous les serviteurs. Chacun prit sa place habituelle, la famille sur le degré supérieur, les domestiques de chaque côté des marches.
On entendit bientôt le bruit des sabots, et trois cavaliers apparurent, venant des écuries. La lanterne pendue au mur permettait de distinguer Michael, qui chevauchait en tête, Joe et le troisième cavalier botte à botte derrière lui. Les domestiques entrevirent les volants blancs de jupons qui flottaient au vent, puis l'obscurité avala les trois fugitifs.
Cette même nuit, le colonel Warrender et vingt soldats en armes firent irruption à Sotherleigh. Les recherches étant demeurées infructueuses, on procéda interrogatoires, et chaque domestique, fit un compte rendu détaillé du départ de Michael et de Joe en compagnie d'une jeune femme. Le colonel questionna aussi Katherine et Anne sur l'endroit où pouvait se trouver Robert. Elles en conclurent que celui-ci était toujours vivant ; sans doute se cachait-il avec le roi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pit31pit31   22 avril 2019
Les yeux d'Adam se rétrécirent sarcastiquement. Il savait qu'elle était en train de jouer un rôle. Quelque chose avait dû se produire avant son arrivée. Il effleura du doigt son avant-bras soyeux, et il vit ses muscles se raidir sous l'effort qu'elle faisait pour ne pas écarter brusquement sa main. Il comprit alors que ce faux-semblant était destiné à mystifier Christopher.
Dès lors, il redoubla d'attention envers elle. Il lui jetait de longs regards langoureux, lui tenait la main et lui faisait mille grâces. Devant cette envahissante sollicitude, Julia se dit que son stratagème avait réussi au-delà de ses désirs.
Enfin, on apporta le dessert - une large coupe pleine d'oranges, de pommes et de raisin, et une autre chargée de fruits secs et de friandises. Après le vin et le succulent repas, la conversation se fit plus languissante. Lorsque Christopher demanda à Adam pour quelle raison il avait décidé de soutenir la restauration, Julia leur prêta une oreille attentive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : grand nord canadienVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère



Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1177 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre