AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Geneviève Coulomb (Traducteur)
EAN : 9782845384774
150 pages
Éditeur : Panini France (30/11/-1)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Les mutants sont parmi nous. Le professeur Charles Xavier a pris sous son aile ces êtres dotés d'un gène X qui leur confère d'étonnants pouvoirs. Il les a baptisés les X-Men et chargés de défendre sa cause pour qu'un jour humains et mutants vivent enfin dans la paix et l'harmonie. Une ambition qui est loin de faire l'unanimité... Dans ce septième volume consacré aux X-Men, Chris Claremont et Paul Smit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Barbuz
  18 février 2021
Le septième tome de l'intégrale consacrée aux X-Men par Panini Comics compile tous les "Uncanny X-Men" de 1983, du #165 de janvier au #176 de décembre. Cet épais recueil cartonné compte donc douze chapitres et un peu plus de trois cents planches. L'éditeur a zappé le "Uncanny X-Men Annual" #7 (décembre 1983).
Chris Claremont écrit tous les scénarios. Paul Smith illustre neuf des douze numéros à lui seul. Il en partage un avec John Romita Jr. (le #175), qui produit le dernier de l'année (le #176) en solo, tandis que Walter Simonson se charge d'une partie lui aussi (le #171). Bob Wiacek est toujours l'encreur attitré du mensuel. Les mises en couleurs sont réalisées par Lynn Varley, Andy Yanchus, Bob Sharen, Paul Becton, Janine Casey, Glynis Wein (surtout elle).
À l'issue du tome précédent, Lilandra et les X-Men tentent d'échapper aux Broods, qui les veulent vivants. Ils réussissent grâce à Carol Danvers, devenue Binaire suite aux manipulations des Broods.
L'envol rageur de Binaire a causé un trou dans la coque du vaisseau spatial de Lilandra, provoquant ainsi un phénomène de décompression. Les X-Men sont peu à peu aspirés par le vide. Par chance, les réserves d'oxygène sont pleines. Cyclope ordonne à Colossus d'obturer la brèche avec son corps d'acier et lui commande de ne laisser passer personne. Obtempérant, Piotr fait écran devant l'ouverture, mais il comprend rapidement qu'il ne pourra pas tenir longtemps. Summers demande ensuite à Diablo de téléporter Lilandra sur le pont pour qu'elle puisse activer les fonctions de réparation. Sur place, elle réalise que les systèmes sont hors service ; chaque fonction devra être activée manuellement. Elle envoie néanmoins de l'air dans le hangar afin de faire gagner du temps à l'équipe. Scott veut boucher cette déchirure, et pour cela, il commande à Wolverine de tailler un morceau de métal dans le pont. La manoeuvre de Logan est perturbée par l'arrivée d'oxygène actionnée par Lilandra ; son corps est balayé par un puissant courant d'air qui le dirige avec force vers Colossus...
Dans des pages psychédéliques, mystiques, les X-Men affrontent les Broods, qui leur ont implanté des embryons en captivité. Ils luttent pour conserver leur humanité et éviter que la bête ne prenne le dessus. Parabole sur la schizophrénie ? le cancer ? Plaidoyer pour la liberté d'avortement et représentation du dilemme causé par le respect de toute vie ? Les lectures sont nombreuses. 1983, c'est aussi l'entrée en scène des Morlocks, au nom tiré de "La Machine à explorer le temps" (1895) d'H. G. Wells (1866-1946). Ceux-ci, plutôt que d'être exposés aux humains, vivent dans les entrailles de la Terre et forment une société fraternelle, sans individualisme et soumise au leader (Callisto, qui porte mal son prénom). Pour le reste, les X-Men accueillent tant bien que mal un nouveau membre. Les démons de Cyclope reviennent le hanter sous le visage de Madeline Pryor. Kitty Pride traverse une crise d'identité à cause du professeur, qui estime qu'elle a davantage sa place au sein des Nouveaux Mutants que parmi les X-Men. Stupeur et incompréhension s'invitent au mariage de Wolverine. Quant à Xavier, son esprit a dû être transféré dans un corps cloné. Il devait recouvrer l'usage de ses jambes ; un blocage mental l'en empêche, le soumettant à une double torture. C'est Ororo qui évolue le plus. L'instinct maternel de l'Africaine à l'égard de Kitty reste intact. Elle éprouve des difficultés à maîtriser ses pouvoirs, puis devient graduellement plus dure, plus guerrière. Ce changement se traduit également par une métamorphose vestimentaire et cosmétique. Graphiquement, Smith ne fait pas des étincelles dans les premiers numéros. Les postures des personnages sont mal étudiées et son sens des proportions fera hausser les sourcils. Mais l'artiste progresse vite et finit par présenter un style soigné et original, épuré, expressif, au trait arrondi et doux, avec une approche très ciblée et appropriée du détail, sans fioritures inutiles. Smith fait ensuite place à Romita Jr. Celui-ci est déjà fortement efficace et impressionnant. Son trait toujours classique évoluera encore.
La traduction de Geneviève Coulomb est ce qu'elle est, mais elle a déjà fait pire. Notons des onomatopées non traduites, des fautes de conjugaison. Sa longévité au poste de traductrice de ce titre et la pauvreté de la maquette étonneront toujours.
L'année 1983 est un bon cru qui propose des épisodes rythmés, captivants, riches en surprises, dans lesquels les mutants ne sont guère épargnés. Les X-Men, mis à rude épreuve, doivent traverser des drames personnels en plus d'affronter leurs ennemis.
Lien : https://les-bd-de-barbuz.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
hellrick
  20 septembre 2019
Et voici la suite (et la fin) de la fameuse et monumentale saga consacrée aux Broods, un arc d'une longueur inhabituelle pour l'époque qui se conclut avec l'inclusion de Kitty Pride dans les Nouveaux Mutants. Des épisodes jadis compilé dans l'album Lug VIVRE LIBRE OU MOURIR. L'adolescente prend très mal cette décision de la reléguer dans l'équipe de « seconde division » et déclare même « Professor Xavier is a jerk » en guise d'introduction à l'épisode d'avril.
Par la suite nous faisons connaissances avec les Morlocks, ces mutants monstrueux vivant cachés dans les souterrains (pour les nostalgiques des éditions Lug nous sommes à l'album LA REINE DES MORLOCKS) qui ont capturés Angel. Tornade devra défier Callisto, leur reine, en combat singulier et le sang coulera durant cette rencontre. Cela aura de profondes conséquences sur la jeune femme qui décidera même par la suite de changer drastiquement de look, adoptant un costume et une coiffure punk années 80 au grand désarroi de Kitty. Les X Men accueillent également une ancienne ennemie, Malicia (ou Rogue) qui vient rejoindre leurs rangs après avoir quitté la Confrérie. Si le mariage de Wolverine est annulé au dernier moment nous aurons, cependant, droit à un affrontement du mutant griffu avec le Silver Samourai. Pendant ce temps le Professeur Xavier prend sous son aile des petits nouveaux qui formeront l'équipe des Nouveaux Mutants, rebaptisé dédaigneusement les X babies à leurs débuts. Et enfin Cyclope rencontre Madelyne Pryor alors qu'il s'est volontairement exilé en Alaska. Madelyne ressemble comme deux gouttes d'eau à feu Jean Grey et Scott en tombe immédiatement amoureuse
Une intégrale qui célèbre les 20 ans des X-Men en proposant de nombreuses modifications du statu quo et parvient à faire avancer l'intrigue globale tout en s'intéressant au côté humain des personnages, en particuliers Cyclope et Wolverine mais également Tornade et Kitty.
Dans l'ensemble un fort bon cru avec des scénarios inventifs et des dessins fort réussis qui font de cette période un véritable âge d'or pour les mutants.

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Meps
  30 mai 2015
L'année 83 des X Men est un bon cru. On clôture les aventures spatiales qui avaient je trouve tendance à compliquer inutilement les intrigues. La plupart des personnages ressortent transformés de cette épopée mais la confrontation de leur nouvelle personnalité ou de leurs nouveaux pouvoirs avec l'environnement terrestre est plus intéressante.
Les thèmes des épisodes tournent plus autour du côté humain des personnages, nous les rendant plus proches malgré leur côté mutant. En ce sens le dernier épisode me semble presque trop dénué de "fantastique" au moins dans la partie concernant Cyclope. le risque de trop normaliser les X Men est de les rendre fades, mais cela n'arrive finalement que peu dans cet opus.
Les changements sont donc nombreux: mariages, changements de look, nouveaux groupes de mutants amis/ennemis, changement de bord de certains... le double numéro anniversaire des 20 ans des X Men est particulièrement réussi et bluffant, tant graphiquement qu'au niveau du scénario.
Bref, un beau rebond après une année 82 que j'ai personnellement trouvée plus fouillis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MepsMeps   01 juin 2015
-Il faut choisir entre rire et larmes. Je refuse de donner aux Broods le plaisir de me voir craquer
-Peter, enfin, c't' un monde ! Tu es bête, ou t'as trop peur pour accepter la vérité ? On va mourir !
- Da. C'est vrai, Kitty. Mais n'as-tu pas encore compris ? On commence à mourir dès la naissance... Dès l'instant de la conception, même. Toute chose créée porte en elle le germe de sa destruction. L'existence est limitée. On nous accorde tant d'années à vivre et pas plus. On a beau se défoncer pour essayer, le mieux qu'on puisse faire c'est différer l'inévitable. C'est triste, c'est cruel... mais c'est notre nature fondamentale, on n'y peut rien.
-Mourir après une vie bien remplie ou même en combattant... J'ai rien contre. Mais finir comme ça... Bouffée de l'intérieur par... cette espèce de cancer alien... attendre à chaque minute d'être changé en sleazoide... je peux pas le supporter Peter !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : comicsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Paul Smith (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
195 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre