AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.8/5 (sur 1075 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Glasgow, Écosse , le 31/01/1960
Biographie :

Grant Morrison est un scénariste de comics, de jeux vidéo, musicien, dramaturge, nouvelliste et essayiste britannique.

Il débute sa carrière en 1978 au sein du magazine Near Myths ou il crée la série Gideon Stargrave. Au début des années 1980 il intègre le magazine Commando, ou il réalise la série Starblazer, avant de mettre entre parenthèse sa carrière dans les comics pour se consacrer à la musique. Il revient à la bande dessinée en 1985, d'abord avec The Liberators, publié dans la revue Warrior, puis avec la série Zenith, dessinée par Steve Yeowell (en 1987).

La plupart des travaux de Grant Morrisson paru aux USA sont publiés par DC comic. Dans l'ordre, Animal Man (ou il explore des techniques méta-textuelles), Doom Patrol puis, entre 1994 et 2000, Les Invisibles, considérés par beaucoup comme son chef d’œuvre (influence non reconnue des films Matrix). Il relance également, avec Howard Porter, la Justice League of America.

Dans les années 2000 il travaille chez Marvel, notamment sur New Xmen, Marvel Boy et Fantastic Four. Fin 2005 sa maxi série All Star Superman, dessinée par Frank Quietly, qui présente un Superman qui se sait condamné (donc hors continuité) remporte de nombreux prix (Eisner Award, Harvey Award et Eagle Award). Il reçoit le prix PENG ! de la meilleure bande dessinée nord américain pour All-Star Superman en 2011.

Entre 2006 et 2014, il se concentre sur la série Batman et apporte des innovations, en particulier la création de Damian Wayne, fils du héros, et du concept Batman Incorporated (association de héros du monde entier autour de Batman). Il est le premier auteur de comics à entrer dans le Top 100 des créateurs établi par Entertainment Weekly.

son site : https://www.grantmorrison.com/
Twitter : https://twitter.com/grantmorrison
+ Voir plus
Source : wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Grant Morrison   (187)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

En ce gris mois de juin, Aurélien et moi tentent de vous apporter joie et bonne humeur grâce à des lectures douces et joyeuses (spoiler : ce n'est pas le cas). Titres abordés : - Blade T01 (Marvel 100%) de Bryan E. Hill et Elena Casagrande - Jessica Jones : Alias (Marvel Must-have) de Brian M. Bendis et Michael Gaydos - Fantastic Four 1234 (Marvel Must-have) de Grant Morrison et Jae Lee - Les T01 de X-Men et Immortal X-Men (Marvel Deluxe) de Gerry Duggan/Pepe Larraz & Kieron Gillen/Lucas Werneck/Michele Bandini. Merci à Emmanuel pour le montage et ClemB pour l'habillage sonore.

+ Lire la suite

Citations et extraits (90) Voir plus Ajouter une citation
On peut toujours tirer une chanson de la merde dans laquelle on se trouve.

Commenter  J’apprécie          360
- On dirait que les seuls criminels qui restent sont des guignols avec des costumes de récup’, que même les flics pourraient gérer.
- C’est la génération « Star Academy » du super-crime à la portée de tous, monsieur Tim. N’importe quel « Bob » ou « Kevin » avec une boîte de maquillage et le syndrome de Tourette se prend pour le nouveau Joker.

Commenter  J’apprécie          320
Grant Morrison
Les histoires de super-héros sont méprisées, car souvent vues comme l'un des niveaux les plus bas de notre culture. Mais tel un éclat d'hologramme, elles contiennent en miniature tous les rêves et toutes les peurs des générations qui les racontent. Créées par des travailleurs qui en leur temps étaient marginalisés, moqués, utilisés comme bouc émissaires et exploités, elles n'ont jamais cessé de nous offrir une ligne directe vers l'inconscient collectif culturel, et ses convulsions. Elles nous racontent d'où nous venons, ce que nous avons craint ou désiré, et à présent elles sont plus populaires et plus ubiquitaires qu'elles en l'ont jamais été. Je le répète : les comics ont eu raison dès le début. Lorsque tout le monde s'en fichait, ils ont pris très au sérieux l'idée d'un futur surhumain, et l'ont embrassé, exaltée et testée jusqu'au point des destruction et retour. Et ils l'ont trouvée intacte, plus forte et mieux définie, comme l'acier passé au feu du raffinage. Indestructible, rien ne peut l'arrêter. Les super-héros étaient les champions des opprimés quand nous en avons eu besoin, puis patriotes, pionniers, rebelles, conformistes ou rock stars quand cela nous était nécessaire. Et à présent, ils entreprennent sous nos yeux ébahis d'abattre les murs séparant la réalité de la fiction.
Et il n'y a qu'un seul moyen de savoir ce qui se passera ensuite...
Commenter  J’apprécie          300
L’homme supérieur pense au mal à venir, et se prémunit contre lui.

Commenter  J’apprécie          260
[Wonder Woman] Les hommes. Si facilement impressionnés par les démonstrations de force. Par les choses qu'ils peuvent mesurer ou peser.
Commenter  J’apprécie          251
Le bras vengeur arme sa main sanglante !

Commenter  J’apprécie          260
Les enfants qui traînent des sacs et des peluches, les hommes d’affaires qui regardent leur montre, les amoureux qui s’enlacent une dernière fois. J’aime regarder la vie, comme un flot de visages sans cesse changeants. On peut toujours compter sur la vie.

Commenter  J’apprécie          240
En me suivant, tu dois accepter une chose… Nous ne tuons pas. Notre voie est plus forte… plus disciplinée que celle des Assassins. Elle est plus exigeante.

Commenter  J’apprécie          240
La victoire est dans la préparation.

Commenter  J’apprécie          240
Je me suis dit qu’il valait mieux que je reste là. À vivre et souffrir comme un homme plutôt que comme un dieu qui regarde de haut ceux qui vivent et souffrent.

Commenter  J’apprécie          210

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Grant Morrison (964)Voir plus

Quiz Voir plus

Heartstopper tome 1

Qui a dit "Tu sais quoi, Harry ? Va te faire ! T'es qu'un connard homophobe, égocentrique et pathétique et je ne t'aime vraiment pas."

Charlie
Nick
Aled
Tori

10 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : Heartstopper, tome 1 : Deux garçons. Une rencontre de Alice OsemanCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}