AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Thoreau : Journal (1837-1861) (27)

Carosand
Carosand   21 avril 2014
Est-ce dans le bouquet que la fleur est plus belle, ou bien dans le pré où elle pousse, quand nous nous sommes mouillé les pieds pour aller la chercher ?
Commenter  J’apprécie          280
colimasson
colimasson   18 octobre 2018
Je ne juge les hommes par rien de ce qu’ils peuvent faire. Leur action la plus grande est l’impression qu’ils produisent sur moi. Il y a des hommes inactifs et sereins à qui tout est possible. Le talent ne fait qu’indiquer la profondeur du caractère dans une certaine direction.
Commenter  J’apprécie          123
psycheinhell
psycheinhell   11 juillet 2010
C'est dans les bois que j'aimerais trouver l'homme.
Commenter  J’apprécie          90
Danieljean
Danieljean   16 novembre 2015
La vie d'un homme devrait être une marche solennelle au son d'une musique exquise, mais secrète. Quand elle semble aux autres désordonnée et discordante, c'est qu'il marche d'un rythme plus rapide ou que son oreille plus délicate l'entraîne en mille symphonies et variations. Pas de halte jamais, sinon à la fin de l'étape, ou bien une de ces pauses qui sont plus riches que tous les sons, quand la mélodie plonge à des profondeurs si étranges qu'elle n'est plus perceptible, plus qu'un simple abandon au seuil de l'être et de la vie. Ne jamais faire un pas à contretemps, même aux moments les plus difficiles, car c'est alors que la musique ne manquera pas d'accroître son volume et sa douceur, mesurant elle-même le mouvement qu'elle a inspiré.
Commenter  J’apprécie          70
colimasson
colimasson   01 septembre 2018
Telle est la beauté toujours. Non pas ici ni là, maintenant ni alors ; non pas à Rome ni à Athènes, mais partout où il y a une âme pour admirer. Si je la cherche ailleurs parce que je ne la trouve pas chez moi, ma recherche restera stérile.
Commenter  J’apprécie          60
colimasson
colimasson   14 octobre 2018
Une telle agitation n’est qu’une vertu vacillante. Quand je saurai quelle est ma place sur la sphère, je l’occuperai une fois pour toutes, étoile fixe plutôt que planète.
Commenter  J’apprécie          50
colimasson
colimasson   17 septembre 2018
Si vous vous faites nommer employé de la ville, vous n’irez pas cet été à la Terre de Feu, non vraiment !
Mais qu’importe ? un homme peut caser ses membres confortablement à l’intérieur d’une calebasse géante, le dos tourné au nord-est, et ne pas se trouver si mal après tout. Nos membres, en vérité, ont assez d’espace -ce sont nos âmes qui rouillent dans un coin. Voyageons intérieurement, sans relâche, et plantons chaque jour notre tente plus près de l’horizon occidental. Les sols fertiles et les prairies luxuriantes se trouvent de ce côté-ci des Alleghanies. On n’a pas décrit le périple de nos sentiments. Leur domaine est un sol inexploré qui s’étend jusqu’au royaume du Grand Mogol.
Commenter  J’apprécie          50
colimasson
colimasson   28 août 2018
Voici l’épreuve où l’on reconnaît l’innocence : subir un outrage, et pouvoir contempler, avec l’élan habituel, la lune amicale qui parcourt le ciel dans sa majesté de reine.
Commenter  J’apprécie          50
Danieljean
Danieljean   16 novembre 2015
L'art qui ne fait que dorer les surfaces, qui n'exige qu'un poli superficiel sans essayer d'atteindre le coeur de la matière n'est que vernis et filigrane. Mais l'oeuvre du génie veut dès le début une taille rude, parce qu'elle anticipe la fuite du temps et qu'elle a un poli intérieur, qualité essentielle de sa substance, qui apparaît même quand elle se brise en morceaux. Sa beauté est sa force. Elle se fend lumineusement et se brise en cubes et en diamants. Comme le diamant, il lui suffit d'être taillée pour avoir du poli, et sa surface laisse voir ses splendeurs intérieures.
Commenter  J’apprécie          50
colimasson
colimasson   27 septembre 2018
La vie la plus vécue que raconte l’histoire a toujours consisté à se retirer de la vie, à s’en laver les mains, à en comprendre la médiocrité et refuser de s’en accommoder.
Commenter  J’apprécie          40




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Philo pour tous

    Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

    Les Mystères de la patience
    Le Monde de Sophie
    Maya
    Vita brevis

    10 questions
    297 lecteurs ont répondu
    Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre