AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290120552
94 pages
Éditeur : J'ai Lu (03/02/2016)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 51 notes)
Résumé :
En plein XIXe siècle, dans le pays qui est en passe de devenir le plus industrialisé du monde, l'écrivain Henry David Thoreau tourne le dos à la civilisation et s'installe seul, dans les bois, à un mille de tout voisinage, dans une cabane qu'il a construite lui-même, au bord de l'étang de Walden, Massachusetts. Il ne doit plus sa vie qu'au travail de ses mains. C'est là qu'il commence à écrire Walden, grand classique de la littérature américaine, hymne épicurien, so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Badole
  10 juillet 2014
Un livre a méditer, bien avant les Rabhi et autres bobos verts, Thoreau simplement remet la philosophie et le rôle des élites au coeur d une société vraie et moderne en prouvant que l homme de son époque n est pas libre, que dire de celui d aujourd'hui !
Les sauvages avaient raison
Commenter  J’apprécie          81
elna44
  27 décembre 2019
Je ne peux pas critiquer la philosophie. La philosophie est un état d'esprit. Néanmoins, dans Walden, on peut relever des réflexions à propos de choses simples et essentielles, comme "manger", "se vêtir", "se loger" ; et ces réflexions témoignent une profonde appréhension de la vie, des pensées pleines de sens dans un environnement solitaire. Lequel environnement a permis à Thoreau de réviser ses jugements concernant le fait d'exister et du pourquoi de cette existence en particulier. Il est question dans Walden de l'essence des choses, abordée de façon très simple, en même temps extrêmement complexe, voire complète.
Commenter  J’apprécie          31

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
noornoor   12 décembre 2014
Être philosophe ne consiste pas simplement à avoir de subtiles pensées, ni même à fonder une école, mais à chérir assez la sagesse pour mener une vie conforme à ses préceptes, une vie de simplicité, d'indépendance, de magnanimité et de confiance.
Commenter  J’apprécie          291
PingouinPingouin   31 mars 2012
Travaillerons-nous toujours à nous procurer davantage, et non parfois à nous contenter de moins ?
Commenter  J’apprécie          560
MalnoyMalnoy   03 août 2015
La première question que je suis tenté de poser au propriétaire d'une pareille impropriété est : " Qui vous étaye ? Etes-vous l'un des quatre-vingt dix-sept qui font faillite, ou l'un des trois qui réussissent ? Répondez à ces questions et peut-être alors pourrai-je regarder vos babioles en les trouvant ornementales. La charrue devant les boeufs n'est ni belle ni utile. Avant de pouvoir orner nos maisons de beaux objets, il faut en mettre à nu les murs comme il faut mettre à nu nos existences, puis poser pour fondement une belle conduite de maison et une belle conduite de vie : or c'est surtout en plein air où il n'est maison ni maître de maison que se cultive le goût du beau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MalnoyMalnoy   03 août 2015
Mais les hommes se trompent. Le meilleur de l'homme ne tarde pas à passer dans le sol en qualité d'engrais.
Commenter  J’apprécie          90
ladyogaladyoga   21 février 2019
Je ne m'étendrais pas tant sur moi-même s'il était quelqu'un d'autre que je connusse aussi bien. Malheureusement, je me vois réduit à ce thème par la pauvreté de mon savoir.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Henry David Thoreau (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henry David Thoreau
La Fête du Livre de Bron propose chaque année une journée de réflexion sur des enjeux majeurs de la littérature contemporaine. le vendredi 8 mars 2019, nous proposions un focus sur les liens entre littérature, nature sauvage, grands espaces, sciences humaines et environnement. Lors de cette 33ème édition, nous avions la chance d'accueillir Oliver Gallmeister, éditeur spécialisé dans la littérature des grands espaces, pour un grand entretien exceptionnel, animé par Thierry Guichard, à revivre ici en intégralité.
De Henry David Thoreau à Jim Harrison ou Rick Bass, la littérature américaine est depuis un siècle et demi étroitement liée à la nature sauvage et aux grands espaces. Regard sur cette tradition du « nature writing » en compagnie d'Oliver Gallmeister, fondateur des éditions du même nom, l'un des passeurs d'une littérature américaine contemporaine ancrée dans son environnement avec un catalogue comptant notamment des auteurs comme Pete Fromm, Jean Hegland ou David Vann.
En partenariat avec l'Université Lyon 2, la Médiathèque Départementale du Rhône et Médiat Rhône-Alpes.
©Garage Productions.
Un grand merci à Stéphane Cayrol, Julien Prudent et David Mamousse.
+ Lire la suite
autres livres classés : natureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
487 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre