AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782867050121
190 pages
Éditeur : Lieu commun (01/09/1983)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Oran au début des années 50.
Dans une ville méditerranéenne, encore habitée par la paix et la fantaisie, se découvrent les blessures secrètes du futur drame algérien.
Une chèvre morte, jetée près d'un café, éveillera en chacun ses inquiétudes et ses désirs, amènera les différentes communautés à se reconnaître, à se différencier, à s'affronter et à s'exclure mutuellement.
Avec une tendresse et une attention toujours en éveil,l'auteur réussit à re... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mollymon
  17 mai 2014
Ce roman est une photographie d'un quartier d' Oran quelques années avant le début des " événements" d'Algérie. Ce quartier construit aux confins de la ville ressemble à un village habité par une population bigarrée : musulmans, juifs et chrétiens vivent dans une relative harmonie.
Dans ce quartier un douar côtoie un lotissement peuplé d' espagnols, de colons français, de tirailleurs sénégalais. Malgré leurs différences culturelles et ethniques tous les habitants ont un point commun: ils sont de condition modeste et mènent une vie tranquille. Sans le savoir, ils vivent les derniers jours heureux avant que la paix ne déserte ce beau pays.
L'auteur est née en Algérie en 1940, je pense qu'elle doit évoquer ses souvenirs d'enfance dans ce roman emprunt de sensualité. On a l'impression de ressentir la chaleur, la moiteur des siestes, la langueur des soirées étouffantes et le souffle brûlant du sirocco. Je n'ai jamais mis les pieds en Algérie mais Hélène Vérin m'y a transportée le temps d'une lecture et j'ai apprécié le voyage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Lire un extrait
autres livres classés : juifVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Devinette pour les fortiches!

Certains me courent des années après, voire même toute leur vie. D'autres au contraire ne veulent pas entendre parler de moi. Souvent posthume, j'ai comme toute chose mon revers. Que suis-je?

la sagesse
la volonté
le savoir
la légion d'honneur

1 questions
12 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre