AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les rois écarlates (13)

petiteplumeblanche
petiteplumeblanche   13 septembre 2014
Nous ne sommes que les esclaves du destin,du hasard,des rois et des désespérés.
Commenter  J’apprécie          140
petiteplumeblanche
petiteplumeblanche   13 septembre 2014
Le sourire d'Ella était si gracieux que Lenna entendit le monde s'ouvrir sous elle,et elle se sentit tomber,tournoyer au fond d'un gouffre sans nom,et elle pria:que cela arrive.Que je disparaisse avec cette image imprimée sur mon âme et je la garderai vivante et belle,jusque dans le trou le plus noir et le plus brûlant,et d'autres viendront et la verront et puiseront le confort dans le brasier.Je ne demande rien d'autre.Je ne demande rien d'autre.Tout a été racheté.Toutes mes dettes sont acquittées,toutes mes souffrances et plus encore,j'en fais le don entier,en l'échange de cet unique moment.Que je disparaisse.
Et puis Ella la regarda directement de l'autre bout de la salle.
Lenna détourna la tête.
Commenter  J’apprécie          112
koalas
koalas   20 décembre 2014
La personne humaine, selon Schopenhauer, n'était pas une chose qui méritât d'être glorifiée ou exaltée, c'était au contraire un donjon incrusté de sang dans lequel l'horreur futile de l'existence se manifestait sous la forme de souffrances sordides et stupides, sous la forme d'une tragédie.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaoui
rkhettaoui   23 septembre 2013
La seule rédemption, la seule absolue vérité, consistait à prendre cette dépravation à bras-le-corps et à la vivre jusqu’à son degré le plus extrême. C’était sa raison d’être. Il était le Calvin du méchant, le roi philosophe du mal.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   23 septembre 2013
Grimes savait que presque tout ce que le monde désignait comme le mal n’était en réalité que le produit de la bêtise et d’autres faiblesses humaines telles que l’illusion, l’avidité et la colère. Clarence Jefferson était au-dessus de ces pièges émotionnels et intellectuels.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   23 septembre 2013
Comme un homme mourant de soif dans le désert n’engloutit de l’eau que pour se retrouver vomissant et secoué de spasmes, il se retrouvait telle une boule de billard, carambolant de l’odorat à la vue, du toucher à l’ouïe, du ciel à la terre, de la fleur à la fontaine, en proie à un délire sans cesse croissant et à une surabondance de perceptions.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   23 septembre 2013
Le choix lui appartient. Et dans ce choix repose le savoir, sinon la croyance, devant lequel il doit s’incliner. Son être réfute la morale et la conscience qu’il écrase sous sa botte, et exige qu’il tienne enfin la promesse donnée à son insu tandis qu’il était en gestation dans la matrice qu’il a appris à haïr.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   23 septembre 2013
Dans un monde absurde, l’option raisonnable était une vie absurde.
Commenter  J’apprécie          11
rkhettaoui
rkhettaoui   23 septembre 2013
 À chacun son jour de gloire 
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   23 septembre 2013
Tous les hommes – toutes les femmes – étaient par essence violents et dépravés. Tout ce que la civilisation avait érigé – lois, religions, arts – n’était qu’une digue fragile, toujours battue en brèche, et n’avait pour but que de retenir l’océan furieux de la dépravation.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    1734 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre