AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

La vengeance des mères de Jim Fergus en 3 questions

29 septembre 2016

entretien

Découvrez l'entretien vidéo réalisé avecJim Fergus, juste avant la rencontre organisée avec les lecteurs de Babelio.

Devenez jury du prix des lecteurs Quais du Polar

27 septembre 2016

Information

Quais du Polar et le quotidien 20 minutes lancent un appel à candidature pour former le nouveau jury officiel du Prix des lecteurs Quais du Polar/20 minutes. Ce jury sera chargé de désigner « Le » polar francophone de l’année 2016, parmi une pré-sélection de 6 romans.

A la rencontre des membres de Babelio

22 septembre 2016

entretien

Nous avons visité la bibliothèque d'Aelinel, l'une de nos membres, amatrice d'histoire et de littératures de l'imaginaire. Découvrez son interview.

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Babelio défie la rentrée littéraire

17 août 2016

Information

Avez-vous déjà lu...toute la rentrée littéraire ? Impossible dites-vous ? Pas si sûr... Cette année, Babelio vous propose de mettre la main à la pâte pour participer à un défi collectif jamais encore entrepris : critiquer l'intégralité de la rentrée littéraire.

Station Eleven d'Emily St.John Mandel en 3 questions

27 septembre 2016

entretien

Découvrez l'entretien vidéo réalisé avec Emily St. John Mandel, juste avant la rencontre organisée avec les lecteurs de Babelio.

L'apocalypse selon Emily St. John Mandel, retour sur la rencontre

20 septembre 2016

Compte rendu

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui survivrait à notre époque si la civilisation venait à être décimée ? De quels objets culturels nous souviendrions-nous suite à une apocalypse ? C’est la question que s’est posée Emily St.John Mandel, l’auteur de Station Eleven, son quatrième roman et que les lecteurs de Babelio ont rencontré le 12 septembre dernier.

La presse en parle Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
La petite chanson dans la pénombre
Domi_V28 septembre 2016
La petite chanson dans la pénombre de Gudule
  • Livres 4.00/5
Ça fait cinquante ans maintenant que Jeanne demeure dans cette vieille grange délabrée sans espoir de pouvoir la quitter... à moins que quelqu'un passe à proximité afin de la libérer.
Et c'est bien ce qui arrive le jour où "ces" parisiens décident de retaper l'étable et de s'y installer avec leur petite fille et sa Barbie.
Après avoir ressassé les pensées les plus sombres pendant presqu'un demi siècle, après avoir entretenu sa haine et sa rancune contre celui qui a fait d'elle une petite victime de 12 ans...,

"Dire que jamais je ne connaîtrais ça, le beau prince et tout le tralala. Même pas de modestes fiançailles et le mariage en robe blanche, dans l'église du village, avec les dragées jetées aux gosses, le banquet, et la jarretière vendue aux enchères pour payer les frais du bedeau. Comme souvenir de nuit de noces, je n'aurais jamais rien d'autre que les beignes d'un porc dans la gadoue. Un porc qui s'est vidé le ventre avant de péter les plombs..."

... Jeanne va enfin pouvoir mettre en oeuvre sa redoutable vengeance !

Dans ce très court roman fantastique pour lequel Anne Duguel (alias Gudule) avait obtenu le prix Ozone en 1997, elle décrit (une fois de plus) une enfance piétinée. Alternant habilement et sans temps morts les souvenirs de Jeanne avec le présent, l'auteur trace avec le talent d'une conteuse et pas-à-pas le portrait d'une gentille gamine, qui de victime, va se transformer en bourreau...
Et comme presque toujours, le lecteur ne peut s'empêcher de ressentir de l'empathie pour cette jeune proie aussi tourmentée que tourmenteuse dans cette novella bouleversante et... cruelle.


(Ce recit a été réédité dans le recueil "Le Club des petites filles mortes", Bragelonne, 2008)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Le Violon noir
domisylzen27 septembre 2016
Le Violon noir de Maxence Fermine
  • Livres 5.00/5
L'art au service de l'art.
Ou quand la littérature se fait la maitresse de la musique. Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Un hymne à la gloire de la musique et des émotions qu'elle suscite. Peu importe celle que vous écoutez, la musique est vectrice de moments sublimes, proche de l'extase. Bienheureux ceux qui peuvent être les artisans de ce bonheur, qu'ils soient fabricants d'instruments ou canalisateurs d'ondes et interprètes du souffle divin. Quoi de plus merveilleux que ces frissons qui naissent en vos reins pour parcourir vos jambes, remonter le long de votre colonne vertébrale pour vous enserrer la tête à vous en faire perdre le contrôle.
Glandes lacrymales.
Orgasme cérébral.
Ce violon noir est accroché dans l'atelier d'Erasmus, luthier, grand joueur d'échec et fabricant d'eau de vie. Il a été fabriqué pour les yeux noirs de Clara Ferenzi, il a la même forme qu'elle, et la même voix. Qui en joue deviens fou.
Johannes Karelsky est violoniste. Enfant musicien surdoué, il a parcouru l'Europe pour émerveiller les cours des plus grands. Mais en 1796 Bonaparte enrôle ce musicien, qui un jour atterrira à Venise … dans l'atelier d'Erasmus.
La musique des mots se fait légère pour m'entrainer dans cette sarabande d'amour. Mes pieds ne touchent plus terre, mes bras tiennent en leurs creux cette voix qui m'envole un peu plus loin. Je n'existe plus, la communion est intense, l'univers ne fait plus qu'un. J'en suis le centre et le tout. Plus rien n'a d'importance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          501
Un Autre Monde, tome 1 : Le Mercenaire
Pecosa28 septembre 2016
Un Autre Monde, tome 1 : Le Mercenaire de C. L. Scholey
  • Livres 3.00/5
Tiens, un roman de S.F. érotique inconnu de Fnitter, Finitysend, Domi, Bernacho, bref des plus grands spécialistes mondiaux de la question...
La couverture du Mercenaire vaut pourtant son pesant de dataries. L'extraterrestre à la Une ressemble au légendaire Fabio Lanzoni en pleine crise de conjonctivite, ce qui n'empêche pas qu'il y ait beaucoup d'action dans ce premier tome.
Dans une galaxie lointaine, une belle terrienne a fui sa planète. La pauvre est prisonnière et sert d'animal de compagnie à de méchants aliens. Mais un jour, un imposant mercenaire zargonnii la ramène chez lui pour distraire son fiston. La voici de nouveau cantonnée au rôle de toutou à son pépère : "Si tu crois que je vais me lécher le cul, espèce de taré, ou courir après une balle, je vais vraiment pisser sur tes meubles. » Voilà qui est dit. Zane, c'est son petit nom, est un fin observateur et s'aperçoit que l'animal est doué de raison. Et oui, c'est Flipper la terrienne qui a l'air de comprendre tout ce qu'on lui dit. Il commence donc à s'intéresser de près à cette mignonne petite chose, fragile et glabre. Glabre, car les Zargonnii sont de gros velus (tout comme leurs femmes, grandes, agressives, et qui peuvent vous tuer après l'amour).
Assisterons-nous à une nouvelle Controverse de Valladolid from Outer Space pour savoir si l'animal humain est doué de conscience? Non, car soyons crue, le fond de cette histoire est que le mercenaire a juste très envie de se la faire.
Bay acceptera t-elle de dormir avec un pyjama en mohair? Succombera-t-elle au charme exotique de Chewbacca?
Vous le saurez en lisant Un autre monde. Le mercenaire, prochainement dans vos navettes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3921
Quiz à l'affiche Voir plus

J'ai joué un écrivain au cinéma

10 questions
37 participants

Mots mots mots

12 questions
32 participants

Les injures du Capitaine Haddock.

10 questions
83 participants

les mangas ki-oon

12 questions
8 participants

Les citations d'Amélie Nothomb

12 questions
44 participants

Autour de James Bond 007

11 questions
71 participants

Citations à l'affiche Voir plus

Francis Blanche
coco464930 septembre 2016
Francis Blanche
Comme je n'ai pas le temps de dormir, j'ai engagé un dormeur. Mais il n'est pas consciencieux. Unjour, je l'ai surpris à lire.
Commenter  J’apprécie          320
Arlette Laguiller
carre27 septembre 2016
Arlette Laguiller
"Lecture, une bonne façon de s'enrichir sans voler personne"
Commenter  J’apprécie          336
Nastasia-B29 septembre 2016
Les Caractères ou les moeurs de ce siècle de Jean de La Bruyère
Un homme qui a vécu dans l'intrigue un certain temps ne peut plus s'en passer : toute autre vie pour lui est languissante.

De la cour : 91.
Commenter  J’apprécie          530