Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
« — Bon Dieu ! mais la critique, la sainte critique ! dit Lucien imbu des doctrines de son Cénacle. — Mon cher, dit Lousteau, la critique est une brosse qui ne peut pas s'employer sur les étoffes légères, où elle emporterait tout. »

Honoré de Balzac - Illusions perdues


La presse en parle


Suivez toutes les critiques de la presse




Suivez toutes les critiques de la presse

  • Par Bedeo, hier


    Ceux qui me restent de Bonneau - Marie

    Les auteurs ont réussi le pari d’immerger le lecteur qui ne perçoit les événements que par les yeux de Florent. Et dès qu’il en sort, dès qu’il s’engouffre sur les pas de Lily, ce sont d’autres infos, souvent contradictoires, qui surgissent. Comment faire le tri entre le vrai et le faux ? Il ne s’agit que d’avis qui s’entrechoquent, se défient et s’opposent ! Ce travail d’écriture et ce parti pris marche et marque.
    Lire la critique sur le site : Bedeo

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par ActuaBD, hier


    In these words, tome 1 de Collectif

    Une œuvre aux confluences diverses, entre États-Unis et Japon, dans laquelle ce genre si typiquement japonais qu’est le le yaoi, rencontre celui du thriller à l’américaine, qui fait le bonheur du cinéma et des séries TV. Le graphisme présente la même hybridation : une base indéniablement manga, avec une approche plus occidentale dans le volume des visages et des corps, pour un résultat qui impressionne, tant chaque page apparaît soignée, bien agencée.
    Lire la critique sur le site : ActuaBD

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par ActuaBD, hier


    Les Blagues de Toto, tome 11 : L'épreuve de farce de Thierry Coppée

    C’est sans aucun effet de saturation qu’on passe d’un sport à l’autre. L’auteur parvient à faire varier les situations, souvent cocasses mais aussi drôles, en mettant en scène la bêtise et l’ingéniosité de ce brave Toto. Une fois de plus, le soin apporté au décor est remarquable : mention spéciale pour le poney-club, dont les trois planches tendent vers le dix pointé !
    Lire la critique sur le site : ActuaBD

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par ActuaBD, hier


    Catwoman tome 3 de Ann Nocenti

    Catwoman, indomptable, plus féline et agile que jamais, affronte un Joker inquiétant, fourbe et illuminé. Un album contrasté, sombre et rayonnant.
    Lire la critique sur le site : ActuaBD

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par Telerama, hier


    Le Musée chrétien - Dictionnaire illustré des images chrétiennes occidentales et orientales de Jean-Pie Lapierre

    Des pages tour à tour sombres et lumineuses, puisées dans la solitude d'une vie intérieure foisonnante, et offertes à tous.
    Lire la critique sur le site : Telerama

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par Telerama, hier


    Faux-papiers : Journal 2000-2010 de Paul Nizon

    Des pages tour à tour sombres et lumineuses, puisées dans la solitude d'une vie intérieure foisonnante, et offertes à tous.
    Lire la critique sur le site : Telerama

    Critique de qualité ? (1 votes positifs)


  • Par Telerama, hier


    Un Homme : Klaus Klump et la Machine de Joseph Walser de Gonçalo M. Tavares

    Joseph Walser est une silhouette floue, entre Bartleby et M. Teste, parfaitement lucide sur l'absurdité de son existence. Tavares dispose ses personnages entre les théorèmes logiques et les aphorismes, comme pour mieux suggérer qu'ils peuvent toujours s'échapper.
    Lire la critique sur le site : Telerama

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par Telerama, hier


    Le Livre de Perle de Fombelle Timoth

    Après Tobie Lolness et Vango, Timothée de Fombelle porte une nouvelle fois la littérature de jeunesse à son plus haut niveau, séduit les lecteurs de tous âges, dont il réenchante le regard. « Les histoires nous inventent », écrit-il, il faut y croire pour qu'elles existent.
    Lire la critique sur le site : Telerama

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par NonFiction, hier


    Avant demain. Épigenèse et rationalité de Catherine Malabou

    Catherine Malabou propose une lecture très originale et très forte de la théorie kantienne de la connaissance à la lumière de la révolution neurolobiologique actuelle, en invitant à puiser chez Kant les éléments permettant de mieux rompre avec lui.
    Lire la critique sur le site : NonFiction

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par LesEchos, hier


    Je refuse de Per Petterson

    « Je refuse » est avant tout l’histoire d’une puissante amitié rompue à la fin de l’adolescence et qui resurgit trente-cinq ans après, lors d’une rencontre fortuite à l’aube sur le pont suspendu d’Ulvoya. Bibliothécaire dépressif, en arrêt maladie depuis un an, Jim vient pêcher tous les matins à cet endroit. Tommy, cadre qui a réussi dans la finance, ne fait que passer – dans sa voiture de luxe.
    Lire la critique sur le site : LesEchos

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par LeFigaro, hier


    Le chevalier de Ventre-à-Terre de Gilles Bachelet

    L'escargot est une vedette incontestée chez les petits. Et celui-là porte une armure (déguisement préféré de bien des petits garçons). Gilles Bachelet, qui ne laisse aucun détail au hasard, lui a d'ailleurs dessiné un modèle du dernier cri, parfaitement adapté à sa molle morphologie. Cet artiste aime truffer ses dessins de références au monde de l'enfance mais aussi à celui des adultes (ils s'y retrouveront aussi)
    Lire la critique sur le site : LeFigaro

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par LeFigaro, hier


    Procès du grille-pain et autres objets qui nous tapent sur les nerfs de Charles Haquet

    Rideau de douche, grille-pain, théière… Dans Procès du grille-pain et autres objets qui nous tapent sur les nerfs, un livre hilarant, Charles Haquet et Bernard Lalanne dressent une liste de ces choses qui nous gâchent la vie.
    Lire la critique sur le site : LeFigaro

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par LaLibreBelgique, hier


    Carnets d'opéra : Regards amoureux dans la Monnaie de Pierre Battard

    L’auteur a beau être ingénieur et administrateur de sociétés, c’est ici l’artiste amateur, le portraitiste, et le fou de musique et d’opéra qui s’exprime. Il ne craint pas de se dévoiler en même temps qu’il croque les "paysages" de cette Monnaie qu’il aime, et tout son livre (son "beau livre", en format italien) vibre de la subjectivité annoncée en couverture.
    Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique

    Critique de qualité ? (1 votes positifs)


  • Par LaLibreBelgique, hier


    Les mots de la Monnaie de Isabelle Pouget

    La bonne idée fut de confier les textes à Isabelle Pouget. Ecrivaine collaborant régulièrement aux publications de la Monnaie, celle-ci connaît la maison de l’intérieur tout en conservant un minimum de distance. Son écriture est un modèle de clarté (Pouget est française), sans être dénuée de sensibilité, ni d’humour, et le genre "billet" se prête idéalement au découpage de l’ouvrage, supervisé en interne par Krystian Lada.
    Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique

    Critique de qualité ? (2 votes positifs)


  • Par Elbakin.net, hier


    Les Recettes de Nounou Ogg de Terry Pratchett

    Les bons mots ne manquent pas et tout démarre très fort avec la présentation de Nounou Ogg par ses éditeurs, avec moult précautions et autre avertissements. En même temps, quoi de plus logique quand il est parfois question de cuisiner du rat ? Au-delà de cette boutade parmi d’autres, on rit en effet souvent au cours de cette lecture.
    Lire la critique sur le site : Elbakin.net

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par Elbakin.net, hier


    L'Épée brisée de Poul Anderson

    The Broken Sword mérite largement une meilleure diffusion en France, pour qu’il acquière ici aussi un statut de classique de la Fantasy. N’hésitez pas à plonger dans le monde de Skafloc et Valgard où les dieux côtoient sans pudeur les trolls, les elfes, les humains et d’autres créatures mystérieuses et marquantes…
    Lire la critique sur le site : Elbakin.net

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par LaPresse, hier


    Coeur de slush de Sarah-Maude Beauchesne

    Le personnage de Billie parle beaucoup d'ailleurs, étourdissante et intelligente. À 17 ans, elle n'a jamais fait l'amour et sa sensualité est plus qu'en éveil, presque femme qui se demande en même temps si elle doit apporter son oreiller la première fois qu'elle va chez un garçon. À l'heure de l'hypersexualisation médiatisée, voilà un choix éditorial intéressant.
    Lire la critique sur le site : LaPresse

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par LaPresse, hier


    Les filles bleues de l'été de Mikella Nicol

    À 22 ans, Mikella Nicol publie un premier roman dans lequel l'amitié fusionnelle entre deux jeunes filles devient un rempart contre les agressions du monde, dans un refus qui tient de l'absolu. Les filles bleues de l'été, ou la naissance d'une nouvelle voix à vif dans son sujet.
    Lire la critique sur le site : LaPresse

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par LaPresse, hier


    Album Gabrielle Roy de Ricard François

    Au terme de «l'édition du centenaire» des oeuvres complètes de Gabrielle Roy, un cadeau: cet album contenant des photos et des documents inédits, rassemblés par son biographe, François Ricard.
    Lire la critique sur le site : LaPresse

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


  • Par LaPresse, hier


    Arias pour Claude Vivier de Louise Bail

    Claude Vivier a marqué l'histoire de la musique québécoise. [...] La musicologue Louise Bail s'est inspirée de ses rencontres avec lui pour écrire une fiction biographique singulière par sa forme et par sa teneur plus littéraire et poétique que factuelle.
    Lire la critique sur le site : LaPresse

    Critique de qualité ? (0 votes positifs)


Découvrez toutes les critiques du Magazine littéraireCritique

> voir plus

Lecteurs actifs cette semaine

Dernières citations

  • Par coco4649, Aujourd'hui

    Denudare
    Pierre Torreilles

    La solitude Est un visage qui s'éloigne À l'intérieur des mots, Dans l'espace l'intérieur du silence des mots Où creuse incessamment l'ordre assuré des choses. Dans le temps de nommer La...

  • Par tanagre, Aujourd'hui

    Des larmes sur les draps
    Luc Frey

    L’ennui. Le temps qui passe… comme une limace. Je me pose sous un lampadaire, encore inutile à cette heure. Il fait bon. J’ouvre un livre de S., première fois depuis longtemps, si longtemps que...