AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362010066
Éditeur : L’Editeur (2010)

Note moyenne : 1.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
En Occident, depuis près d'un demi-siècle, les idées progressistes tiennent le haut du pavé. Il semblerait pourtant que l'on redécouvre aujourd'hui certaines vertus à la pensée réactionnaire. Ne serait-ce qu'une capacité de résistance certaine aux ravages de l'hypermodernité et aux bienfaits immodérés de la pensée unique. Sans tomber dans le manichéisme propre à l'époque, ce petit traité, particulièrement tonique, dénonce les fausses valeurs avec jubilation et pouss... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
benrheinaue
benrheinaue11 octobre 2012
  • Livres 2.00/5
Olivier Bardolle est un essayiste, directeur de la maison d'édition fraîchement née en 2011, l'Éditeur, dans laquelle il publie ce Petit traité des vertus réactionnaires pour le moins laconique. Beaucoup trop restreint, le livre ne comporte que des ébauches d'analyses, toutes reposant sur un même constat bancal : la bipolarité idéologique du monde, avec les progressistes d'un côté et les réactionnaires de l'autre, qui ne sont en fait que le pâle reflet d'une gauche dite bien pensante, et d'une droite dite conservatrice. Basta, l'analyse s'en arrête là. Quelques vérités apparaissent, de temps à autre, il faut l'admettre, mais elles sont trop souvent étouffées par un foisonnement de références à peine prédigérées, et ne parviennent pas à respirer sous l'amas d'idées reçues, d'amalgames, et de raisonnements construits en bric-à-brac que nous propose Olivier Bardolle. L'auteur attend les dix dernières pages pour proposer un compilé de ces vertus réactionnaires, mais en coup de vent, car il a passé plus de temps à pilonner la pensée progressiste au cours des deux-cents premières pages, dépeignant avec catastrophisme une société qui s'écroule, car elle ne repose plus sur les valeurs anciennes, comme la nation, la guerre, ou le latin.
Lien : http://luvuentendudotcom.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JAsensio
JAsensio07 janvier 2011
  • Livres 1.00/5
Le Petit traité des vertus réactionnaires d'Olivier Bardolle est si petit qu'il n'évoque que cinq vertus cardinales de la Réaction, cette vieille momie que notre archéologue amateur, un homme provenant de la société du spectacle (1) contre lequel son livre est pourtant dirigé, a pris le soin de sortir de son caveau pour l'exposer sous les regards horrifiés des badauds. Et encore, c'est tout juste si Olivier Bardolle, pressé qu'il était de prévenir la décomposition fulgurante de la vénérable carne multi-séculaire, a eu le temps de seulement les mentionner dans les toutes dernières pages de son livre, ces cinq vertus (cf. pp. 198-207), paraît-il si peu goûtées par les progressistes (c'est l'auteur qui les estampille de la sorte) qu'ils furonclent des boutons toutes les fois qu'ils entendent parler d'éducation, d'exemplarité ou de frugalité (la quatrième vertu, selon notre diététicien improvisé).
Lien : http://stalker.hautetfort.co..
Commenter  J’apprécie          00
Dans la catégorie : LibéralismeVoir plus
>Science politique (politique et gouvernement)>Idéologies politiques>Libéralisme (23)
autres livres classés : Libéralisme (philosophie)Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
174 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre