Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2020404648
Éditeur : Editions du Seuil (2000)


Note moyenne : 3.17/5 (sur 6 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
En 2020, rien n'a changé. La délinquance et le crime se sont juste adaptés. La police européenne aussi, qui a créé une nouvelle élite nommée "EPICUR" (European Police Investigatory Crime Unit Reserve). C'est à elle que le det... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par bibliomanu, le 12 juillet 2008

    bibliomanu
    Europe, 2020. Un futur pas si lointain, peu de changements : des avancées technologiques dans l'ordre du temps, un TGV devenu un TTGV (Train à Très Grande Vitesse) circulant un peu partout dans l'Union, les hommes respirant un air un peu plus pollué et....le crime qui, s'il ne paie pas toujours, est encore d'actualité. le crime et ces grosses entreprises ou ces groupes d'hommes qui n'hésitent pas à écraser et sacrifier n'importe quel quidam pour s'en mettre plein les fouilles. le nerf d'une guerre interminable. du profit, encore du profit, toujours du profit. Une chasse incurable qui participe à la folle ruée dans le mur.
    Ah, si, comme changement notable, on peut citer l'apparition de Tommy, une intelligence artificielle – il se présente ainsi en tout cas – qui recrute les agents d'EPICUR (European Police Investigatory Crime Unit Reserve), une unité d'élite d'enquêteurs d'Europol. Ceux-ci, triés sur le volet dans plusieurs pays, utilisent leurs compétences respectives pour mener à terme des enquêtes de grande ampleur.
    Dans Carnivore express, suite au décès maquillé en suicide d'un policier britannique intervenu sur les lieux d'un accident ferroviaire douteux, Tommy lance ses agents sur une sombre affaire aux implications redoutables.
    Parfois, à trop voir les inspirations d'un écrivain, à trop penser à d'autres histoires télévisuelles ou littéraires, on pourrait croire qu'une intrigue est vouée à s'échouer sur les rives de l'oubli, ou pire, à se briser sur les récifs du désintérêt. Ce n'est vraiment pas le cas ici, et puis de toute manière, c'est bien connu, les lecteurs voient parfois tout et n'importe quoi comme ça les arrange, quitte à se retrouver à une tablée et à vous ennuyer à mourir en vous expliquant la signification symbolique d'un éternuement (le tout d'une longueur exaspérante, cela va de soi) à la quatorzième page d'un auteur à la mode quand ce dernier n'a voulu illustrer qu'un...éternuement. Hé, oui, un écrivain n'a pas forcément d'intention derrière chaque mot, chaque situation...
    Tout ça pour dire qu'en l'occurence, je reste un lecteur qui serait prêt à vous parler très longtemps des dessous de l'oeuvre de Stéphanie Benson et qu'il se pourrait très bien que j'ai tout faux sur toute la ligne. De la perte de confiance du super-héros...
    Néanmoins, donc, en ce qui concerne les deux premiers ouvrages de la série EPICUR, je n'ai pu m'empêcher de penser à la célèbre série télévisée, revisitée plus tard, mode oblige, par le cinéma, j'ai nommé : Mission Impossible ! Pour les décors (à Venise plus particulièrement et pour la description qui est faite de cette brume impénétrable) et la réunion des pesonnages évoluant plus ou moins à couvert en fonction des situations.
    Et puis, bien sûr, j'ai pensé à MACNO, d'autant plus que Stéphanie Benson avait participé à cette courte aventure littéraire. Pour ceux qui ne connaîtraient pas MACNO, c'est, c'était à la science-fiction ce que le Poulpe est au polar, un empêcheur de tourner en rond, un redresseur de torts et, accessoirement, un casse-couilles de première. Les volumes qui sont parus n'étaient franchement pas très prenants ni intéressants. Mais du coup, j'ai eu le sentiment, jusque dans la construction du récit, que Stéphanie Benson avait voulu perpétuer cette aventure à sa sauce. Et grand bien lui en a pris: pas de fioritures, les affaires sont parfaitement traitées, les personnages, leur vie, évoluent au fil des tomes et l'on se plait à les suivre. Les romans sont courts et maîtrisés, jusque dans la dénonciation des travers de notre société et de ces pourritures qui ont perdu tout sens moral et humain, complètement déconnectés de la réalité, pour lesquels seul importe l'accroissement des chiffres sur leurs comptes en banque.
    A en avoir les poils qui se hérissent !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par XL, le 10 janvier 2011

    XL
    EPICUR 1, Carnivore express est un polar un peu simpliste à mon goût mais agréablement écrit (six tomes parus).
    Un homme traqué, portant une mallette menottée à son poignet, meurt dans la collision entre le train qui le conduit vers Londres et un convoi de marchandises transportant des fertilisants. Dans la nuit suivante, un des policiers chargés de l'affaire est "victime" d'un suicide, puis un pompier intervenu sur les lieux fait une chute mortelle. EPICUR, une agence rattachée à Europol missionne une équipe internationale pour élucider cet accident aux circonstances de plus en plus suspectes. Les enquêteurs ne tardent pas à remonter jusqu'à une grosse entreprise agro-alimentaire à laquelle l'inconnu du train avait rendu visite le jour de sa mort.
    voir d'autres titres de Stéphanie Benson sur

    Lien : http://ccommecolomb.blogspot.com/2009/11/al-teatro-cavalier-seul-3.h..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (1)

Video de Stéphanie Benson

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Stéphanie Benson

L'avenir dure longtemps | Tafurs .
Voici, en 30 minutes, le résumé filmé d'une aventure théâtrale collective.4 représentations d'1 h 1/2 chacune.Chaque fois différente.Il s?agit ici d?un spectacle à voix multiples mêlant auteurs, comédiens et musiciens.Professionnels et amateurs se sont retrouvés autour d?un projet initié par le Théâtre des Tafurs et mis en ?uvre avec la complicité de quelque vingt-cinq structures sociales et culturelles de Bordeaux.Quatre quartiers de Bordeaux (Bacalan, le Lac, le Grand Parc et la Bastide) ont d?abord accueilli des ateliers d?écriture animés par Stéphanie Benson, Béatrice Mauri, Jean-Luc Coudray et Joël Zanouy sur le thème de l?avenir. Une cinquantaine d?habitants de ces quartiers y ont participé. Ils ont écrit, parfois joué.Brigitte Giraud a composé la dramaturgie avec François Mauget qui, de son pupitre de chef d?orchestre, a réglé la mise en scène.Chercher l?impossible pour connaître l?avenir, telle était la question. Imaginer sa vie, sa ville, la planète à l?aune de ses rêves, de ses inquiétudes, de sa fantaisie, voilà l?enjeu de L?Avenir dure longtemps.Le film court d'un film long (1h50) de Dominique-Emmanuel Blanchard








Sur Amazon
à partir de :
1,90 € (neuf)
1,38 € (occasion)

   

Faire découvrir Carnivore express par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz

    La Curée d'Emile Zola

    Paru en 1872, La Curée, deuxième roman de la série des Rougon-Macquart d'Emile Zola se déroule en 1851. Il dépeint les milieux enrichis et spéculateurs à Paris peu après le coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte. Ceci est:

    •   parfaitement exact
    •   faux
    •   partiellement exact: le roman se passe en 1869, peu avant la guerre
    •   La Curée est bien d'Emile Zola mais est un roman indépendant qui ne fait pas partie du cycle des Rougon-Macquart

    25 questions - 72 lecteurs ont répondu
    Thème : littérature française , rougon-macquart , xixème-xxème siècles

    Créer un quiz sur ce livre.