Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique



ISBN : 2205064029
Éditeur : Dargaud (2011)


Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Revenue à la vie, Megan, la fille de Morton Chapel, est maintenant possédée par Seth, un démon. Morton a déjà vécu cette épreuve, des années plus tôt, avec la propre mère de Megan. Il sait donc que sa fille est en grand danger et que le seul moyen de tuer ce démon est d... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par MissG, le 10 novembre 2012

    MissG
    Ce dernier tome de la série W.E.S.T. est consacré à Seth, le démon vivant avec Megan et auparavant sa mère (et auparavant sa propre mère).
    Si le précédent tome montrait au lecteur le côté pervers et diabolique de ce démon, ce volume permet d'en prendre la pleine mesure et de découvrir enfin quelles sont ses motivations : "Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. Tu dois me donner la force de te protéger, Megan. Offre-moi un corps, offre-moi la vie ... et plus rien ni personne ne pourra nous séparer.".
    Et si finalement cette série n'était pas en réalité la quête de la vie ?
    Qu'il s'agisse du personnage de Morton qui chercher à retrouver vivante sa fille et fonder avec elle une vraie famille : "Une famille, c'est tout ce dont un homme a besoin.", ou de celui de Bart Rumble qui finira par quitter la W.E.S.T. complètement désabusé : "Je suis rentré dans W.E.S.T. parce que j'y avais des amis. L'un est mort, l'autre traîne quelque part dans cette ville, avec une main en moins ... et pour quoi ? Pour sauver une petite furie qui tue des gens comme elle respire ? Ou pour aider son propre père à mettre fin à ses crimes ? Non, très peu pour moi ! Je vous souhaite bien du bonheur, à tous les deux, le docteur et ses théories, vous et vos fantômes ... vous êtes faits pour vous entendre !", tous ces personnages n'aspirent finalement qu'à une vie calme, tranquille et heureuse.
    Je trouve qu'il se dégage de ces deux derniers volumes une dimension philosophique qui n'était qu'effleurée dans les précédents tomes et ceci au détriment de l'action et de l'aventure.
    L'histoire, tout en étant intéressante, manque d'aventure et de réelle tension, ceci étant sans doute lié au fait que l'action se concentre autour du personnage principal et de sa fille, alors que précédemment dans les cycles 1 et 2, elle touchait des personnes inconnues et extérieures à l'unité W.E.S.T.
    A mon sens, l'intérêt principal de ce troisième cycle réside dans l'opposition entre croyance spirituelle et médecine, certains personnages croyant réellement en l'existence du démon, tandis que le personnage de Kathryn Lennox croit fermement à la médecine, plus particulièrement à la psychiatrie, pour expliquer l'état de Megan : "Je ne crois pas aux démons ... mais je crois au pouvoir de l'esprit ! Je crois même que ce pouvoir est sans limites ... Megan en est la preuve vivante.".
    Au final, je ne saurai dire qui a raison, mais les dernières images laissent à penser que c'est le domaine de la psychiatrie qui l'emporte sur le spirituel et le démoniaque.
    Quant aux personnages, je leur fais le même reproche que dans le précédent volume, certains ont pris un virage à 180° dans leur attitude et je ne suis pas sûre d'apprécier totalement l'orientation choisie par les auteurs, d'autant plus que ce tome clôt de façon définitive la série, avec la dissolution du W.E.S.T.
    Par contre, du point de vue des dessins et de la mise en couleur, c'est visuellement très beau et agréable à regarder, d'autant que par moment cela tient plus de l'aquarelle que du dessin précis et académique.
    "Seth" clôt définitivement la série W.E.S.T., série qui dans son intégralité mérite d'être lue et découverte pour ses histoires à rebondissements conçues intelligemment par les auteurs et servies par un très beau graphisme.
    Néanmoins, je trouve que ce troisième cycle est plus en demi-teinte par rapport aux deux précédents, l'histoire qui y est développée n'en a pas la puissance narrative et les personnages sont moins en osmose entre eux.

    Lien : http://lemondedemissg.blogspot.fr/2012/11/west-tome-6-seth-cycle-3-1..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par temps-de-livres, le 17 juillet 2011

    temps-de-livres
    Pendant que Morton Chapel est entre la vie et la mort, l'équipe de W.E.S.T au complet le recherche. de l'autre côté, Seth et Megan Chapel traversent le pays en direction de Valeria City. Johan Verhagen, le grand-père de Megan les y attend, là où tout a commencé. Une course poursuite infernale dont l'enjeu est la vie de Megan, et la mort de Morton.
    W.E.S.T ou Weird Enforcement Special Team. Si les apparences font penser à la série télé "Les mystères de l'ouest", c'est s'arrêter à la surface d'une histoire. Xavier Dorison et Fabien Nury ont inventé une scénario complexe et logique. C'est le dénouement des cinq précédents livres que nous retrouvons ici. Chaque protagoniste est détaillé dans sa psyché. Si nous avions une brève aperçue de la folie des membres de W.E.S.T, ou si nous voulions nous la cacher, elle apparaît évidente. Morton Chapel qui veut tuer sa fille, Kathryn Lennox qui pense que Megan est "simplement" folle, Angel Salvaje qui doit finir l'exorcisme qu'il a commencé, et enfin les deux hommes armés: Bart Rumble, peut-être le plus raisonnable et Joey Bishop, la machine à tuer. Et Seth? Double personnalité de Megan Chapel pour les uns, démon voulant s'incarner en humain selon les autres. Les auteurs vont jouer avec les nerfs des lecteurs jusqu'à la dernière planche, pour donner une solution. Quant aux personnages secondaires, ne les croyez pas angélique. Tous les protagonistes ont une face cachée.
    Si le duo Dorison-Nury écrit une histoire efficace et complexe, n'oublions pas Christian Rossi qui a travaillé le dessin et la couleur. Les cinq premiers tomes prouvaient que le dessinateur avait de la ressource, qu'il savait prendre des risques aussi bien dans les ambiances à rendre que dans les cadrages des dessins. Ce dernier tome est magnifique. Il suffit de regarder la couverture et le dos de celle-ci: Simple, élégant, sans artifice. le dessin est efficace, il n'est pas surchargé de détails, mais il reste beau grace à une maîtrise de la mise en couleur. Dans cet album, il y a des planches sans bulle. Christian Rossi a su les mettre en valeur, dès la première page. Nous sommes prévenus si nous ouvrons ce livre: Chaque planche est une histoire à elle seule.
    Un sixième tome époustouflant au niveau de l'intrigue et des moyens scénaristiques mis en oeuvres : planches sans bulle, flashback, scène onirique... le dessin accompagne le scénario en donnant corps et âmes aux protagonistes. Rien n'est épargné au lecteur. Chanceux lecteurs que nous sommes de pouvoir lire cette fin de cycle. La série W.E.S.T fait partie de ces livres qu'on se doit de posséder dans la bibliothèque.

    Lien : http://temps-de-livres.over-blog.com/article-w-e-s-t-t6-seth-7953708..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par MissG, le 10 novembre 2012

    Je ne crois pas aux démons ... mais je crois au pouvoir de l'esprit ! Je crois même que ce pouvoir est sans limites ... Megan en est la preuve vivante.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par MissG, le 10 novembre 2012

    Je suis rentré dans W.E.S.T. parce que j'y avais des amis. L'un est mort, l'autre traîne quelque part dans cette ville, avec une main en moins ... et pour quoi ? Pour sauver une petite furie qui tue des gens comme elle respire ? Ou pour aider son propre père à mettre fin à ses crimes ? Non, très peu pour moi ! Je vous souhaite bien du bonheur, à tous les deux, le docteur et ses théories, vous et vos fantômes ... vous êtes faits pour vous entendre !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par MissG, le 10 novembre 2012

    Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. Tu dois me donner la force de te protéger, Megan. Offre-moi un corps, offre-moi la vie ... et plus rien ni personne ne pourra nous séparer.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par MissG, le 10 novembre 2012

    Une famille, c'est tout ce dont un homme a besoin.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

Lire un extrait

> voir toutes (13)

Videos de Xavier Dorison

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Xavier Dorison

Xavier Dorison - Long John Silver .
A l'occasion du festival international de la BD d'Angoulême édition 2014, Xavier Dorison nous parle de sa série en bande dessinée réalisée avec Mathieu Lauffray, « Long John Silver », parue aux éditions Dargaud. http://www.mollat.com/livres/dorison-xavier-long-john-silver-guyanacapac-9782205067514.html http://www.mollat.com/livres/dorison-xavier-long-john-silver-labyrinthe-emeraude-9782205063486.html http://www.mollat.com/livres/dorison-xavier-lauffray-mathieu-long-john-silver-neptune-9782205060249.html http://www.mollat.com/livres/dorison-xavier-lauffray-mathieu-long-john-silver-lady-vivian-hastings-9782205056839.html Notes de musique : "Dusty Summer Road" by Wooden Ambulance








Acheter sur Amazon
   

Faire découvrir W.E.S.T., tome 6 : Seth par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (19)

> voir plus

Quiz