AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070378381
Éditeur : Gallimard (1987)

Note moyenne : 2.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
" Nemo Crespi - Légumes en gros ".
Nemo Crespi la grosse légume dirige, en fait, le Consortium qui, dans l'ombre, met la ville à sac. Pouvoirs spéciaux à John Conroy, le jeune professeur de droit. John Conroy s'obstine. Seul contre tous. Et puis un peu moins seul : il réussit à former son équipe. Et quand il passe à l'attaque, toute la ville le suit.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
lehane-fan
lehane-fan19 juillet 2013
  • Livres 3.00/5
Vous venez de prendre rendez-vous chez votre généraliste préféré qui lui vous prendra , comme d'habitude , à la bourre car :
a - son agenda est calqué sur le fuseau horaire GMT+2 et ça lui convient très bien .
b - il s'en fout royalement .
c – il aime , entre deux clients , traquer les bons plans sur la toile .
d - ( a+b+c ) - 2ab
C'est heureux , vous possédez Pertes et Fracas à portée de lorgnon et désormais le temps de vous y atteler .
Un récit dense qui possède les défauts de ses qualités .
Corruption vs moralisation .
Nemo Crespi qui , sous couvert de diriger le consortium légumineux , s'adonnerait beaucoup plus facilement au racket en tout genre vs John Conroy , tout jeune professeur de droit nouvellement promu procureur spécial , désormais chargé de laver plus blanc que blanc . Faites vos jeux , rien ne va plus .
Un récit ramassé qui n'est pas sans rappeler la croisade anti-Capone menée à Chicago dans les années 20 par Eliot Ness , alors charismatique leader des incorruptibles .
Conroy , itou , s'entourera de fidèles histoire de mener la vie dure à Némo qui , contrairement à son homonyme cartoonesque , s'épanouit lui en eaux troubles .
Le propos est passionnant mais y aurait peut-être gagné en épaisseur si l'auteur n'avait pas plié les gaules en un peu plus de 180 pages .
John Conroy , personnage rigide et intègre passant le plus clair de son temps à gazouiller " On m'appelle le chevalier blaaaaanc " ne suscite bizarrement ni admiration ni sympathie contrairement au parrain et sa clique qui eux ne font pas dans la dentelle . N'est pas du Puy-en Velay qui veut .
McCoy dénonce ici une justice gangrénée à tous les niveaux tout en permettant au final de passer un moment bien plus sympathique que mythique .
Pertes et Fracas : le crime ne paie pas...mais un p'tit peu quand même...
http://www.youtube.com/watch?v=V0E_bfujISc
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3812
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
GorditoGordito30 septembre 2012
Le cynisme de Conroy, violent et brutal, n'était pas voulu, il était naturel, et Conroy n'avait pas besoin de psychanalyste pour lui en dévoiler l'origine: il la connaissait. Il était devenu cynique à cause du milieu où il avait passé son enfance; à cause des odeurs de la pauvreté, de la sueur et de la lessive qui sèche devant le fourneau de la cuisine. Il était devenu cynique à force de voir son père ressemeler lui-même ses chaussures, à force de voir sa mère écrasée sous les corvées ménagères. Cette misère aurait pu être évitée ou, en tout cas, allégée, si son père, l'agent Michael Conroy, matricule 914, avait été moins sot et moins dérisoirement honnête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GorditoGordito30 septembre 2012
Le bidon d'alcool méthylique pouvait venir de trois cent quatorze endroits différents: soixante-cinq sociétés chimiques, trente-deux compagnies d'appareils hygiéniques, deux cent sept maisons de gros et fabriques diverses.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Horace McCoy (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Horace McCoy
Bande annonce du file de Jean Pierre Mocky tiré du roman de Horace Mac Coy
autres livres classés : roman noirVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
850 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre