AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription
ISBN : 2365350917
Éditeur : VRAOUM EDITIONS (27/05/2015)

Note moyenne : 4.55/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Une série quasiment muette sur un père et son fils faisant cent farces et vivant milles aventures. Ecrites entre 1933 et 1936 par un caricaturiste ostracisé par le pouvoir nazi, cette série rencontra un succès énorme malgré -ou peut être à cause- de l'époque lourde. Le père, sorte de Dupont rondouillard et son fils, petit Gaston sans gros nez, traversent la vie quotidienne, s'offrent des cadeaux, font l'école buissonnière mais aussi gagnent un héritage, vivent sur u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
25 juin 2015
★★★★★
★★★★★
J'aime beaucoup e. o. plauen et son plus célèbre petit livre d'images (quasiment pas de texte et il n'est absolument pas question d'être germanophone pour ce repaître de l'ouvrage) intitulé Vater und Sohn, soit Père et Fils en français.
e. o. plauen est le pseudonyme d'Erich Ohser (ça c'est pour le e. o.) et Plauen est le nom de la ville où il a grandi.
Il faut savoir que les bandes (au sens premier du mot) dessinées par e. o. plauen (constituées de 4 à 6 vignettes) paraissaient dans un journal en pleine période nazie (de 1934 à 1937), sous la férule de la censure et sous la menace toujours très présente de la déportation ou de la prison si les dessins étaient jugés " contraires à l'ordre et à la morale publique ".
On comprend mieux la nécessité de travailler avec un pseudonyme et l'on s'aperçoit que malgré cette très mince fenêtre de liberté, l'auteur a réussi à faire passer beaucoup d'idées, ou du moins à les suggérer habilement, au travers de ces petites saynètes apparemment anodines.
On y retrouve toujours un homme quelque peu ventripotent, chauve et affublé d'une moustache que n'aurait pas reniée Bismarck, et son fils, un petit brun espiègle.
Et si l'on sent que la fessée n'est jamais très loin entre le père et le fils, on sent aussi beaucoup de connivence et de complicité entre le père et son enfant. le père qui, d'ailleurs, en voulant montrer les bonnes moeurs à son fils finit souvent par faire pire encore que ce dernier.
Au final, on y voit un père qui n'aime pas tant que cela se plier aux règles, qui fait beaucoup de bêtises lui aussi ou qui a des idées encore plus saugrenues que son fils, bref, qui est tout sauf le canon du père de famille tel que le désirait le régime tendrement dictatorial de l'époque.
J'en termine en saluant cet opuscule tant pour sa fraîcheur et son comique que pour le courage politique de son auteur, qui, quelques années plus tard, pour ses idées et pour l'amour de la liberté, a été contraint au suicide, ayant été démasqué, lui qui avait signé plusieurs dessins plus nettement politiques et anti-nazis.
Chapeau bas et respect Monsieur Erich Ohser, mais à jamais dans nos coeurs, e. o. plauen. Donc, une petite BD ancienne à découvrir ou à relire, au nom du père, du fils et du sain d'esprit. Mais ce n'est là que mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          760
tynn
25 septembre 2015
★★★★★
★★★★★

Classique de la littérature de jeunesse en Allemagne, cette bande dessinée construite en scènettes muettes des tribulations d'un père et d'un fils est un régal. Et l'édition intégrale en forme d'hommage à son dessinateur Erich Ohser, est d'une belle élégance.
Un père bedonnant, qu'on devine bon vivant, aux sourcils broussailleux, à la moustache imposante,
Un fiston espiègle jusque dans sa coupe de cheveux,
Une complicité touchante pour les aventures et les farces.
Le lecteur, séduit, les accompagne dans les joies quotidiennes, les disputes, et l'éducation stricte mais attentive d'un paternel plutôt ouvert et tolérant. C'est indémodable, d'une grande fraicheur et à mettre entre toutes les mains.
L'humour du trait, la tendresse du propos, le coup d'oeil décalé sur les tranches de vie du quotidien...le talent de l'auteur fait tout passer dans quelques planches.
C'est une véritable travail d'artiste. Remise dans le contexte de sa création dans les années sombres du nazisme, l'approche historique est passionnante en offrant une image discrète de la société allemande des années 30.
Quel plaisir de garder ce livre en table de chevet. Un support "bande dessinée" également fort utile dans une approche pédagogique d'apprentissage à la narration chez les plus jeunes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
odin062
02 octobre 2015
★★★★★
★★★★★
Mais quel beau livre ai-je reçu dans ma boite aux lettres ! « Vater und Sohn » ou une suite de strips qui sonne culte et pourtant qui m'est inconnu. Je remercie les éditions Warum et Babelio pour m'avoir sorti de mon ignorance ! J'avais pourtant fait des recherches et puis… rien. Ce livre se veut donc indispensable rien qu'en lisant le titre ! Qu'en est-il de l'objet ?
Ecrit par ED Plauen (ou Erich Ohser de son vrai nom) en Allemagne post « 32 », ce livre se veut très drôle au premier degré, puis très engagé au second degré. L'idée est de raconter une suite de gags au milieu d'une complicité entre le père et le fils. Une suite de situations qui se trouvent être universelles et qui ont, de ce fait, traverser le temps sans problème.
L'objet est d'une grande qualité avec un format paysage, des feuilles épaisses mi cartonnées et une couverture visuellement très jolie. En plus de l'intégrale des strips, nous avons droit à de nombreux commentaires permettant de donner une nouvelle dimension à la lecture. Ainsi, même si certain passage ne nous font pas forcément rire, on se prend au jeu de s'y repencher pour voir qu'on est passé à côté de quelque chose.
On pourrait se dire que 300 pages de strip sur un fils et son père est barbant au possible. Et pourtant l'auteur se renouvelle sans problème. Tantôt dans la vie ordinaire, puis sur une île déserte et se retrouvant riche comme crésus. Nous vraiment chapeau bas à l'artiste qui a su mêler humour et engagement.
La toute simplicité des dessins muets se mêlent à cette époque du nazisme. C'est vraiment brillant et je le recommande au plus grand nombre. Encore une fois, cet objet est culte et donc indispensable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Latviane
11 septembre 2015
★★★★★
★★★★★
Un grand soin apporté à de multiples détails, fait de cet ouvrage un objet raffiné : format à l'italienne, luxueuse couverture avec mélange de textures agréables au toucher et de teintes agréables à l'oeil, dos toilé, reliure cousue, impression sur un papier d'une belle épaisseur.
Le travail d'adaptation a été, lui aussi, particulièrement soigné (Voir une interview de l'éditeur Wandrille Leroy : http://fumetti.over-blog.com/2015/07/interview-de-wandrille-leroy-editeur-chez-warum-editions.html)
A l'intérieur, une préface puis une postface replacent l'oeuvre dans son contexte politico-social : cette série de strips hebdomadaires, parus dans le journal "Berliner Illustrirte Zeitung" de 1934 à 1937 et donc pendant la montée du nazisme, fut le moyen d'expression privilégié par E.O. Plauen (pseudonyme d'Erich Ohser) pour remettre en cause l'autorité ou les traditions, sous couvert de divertissantes bulles de fraîcheur.
Les petits personnages du père et de son fils apparaissent tellement actuels, indémodables...et universels, qu'on oublie leur date et lieu de naissance (en Allemagne, il y a environ 80 ans) et l'on peut penser au "Petit Nicolas" ou même au film "Mon oncle" de Jacques Tati.
Malgré quelques fessées à répétition, il est question de tendresse et de malicieuse complicité.
De la sobriété des dessins en noir et blanc, issus de l'imagination d'Erich Ohser, se dégagent une poésie, un charme et une légèreté, en même temps qu'une grande force d'expression, comme si l'extrême simplicité du trait venait renforcer la puissance du message...tantôt amusant, tantôt sérieux, tantôt surprenant, mais toujours pétillant d'intelligence.
Un immense merci à Babelio et aux éditions Warum. le livre a tardé à me parvenir mais l'attente en valait vraiment la peine !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
svecs
17 août 2015
★★★★★
★★★★★
Critique discrète de la société nazie, ces strips mettant en scène un père et son fils gardent une fraicheur et une pertinence remarquable.
L'auteur, opposant au nazisme, prend un malin plaisir à s'éloigner des canons de l'image parfaite de la société nazie. Absence quasi totale de la mère (elle n'apparaît que dans un des premiers gags), préférant de ne s'intéresser qu'à un père et son fils, qui n'ont rien de l'idéal nazi du surhomme blond. le père est chauve et ventripotent, peu soumis aux règles. le fils est farceur et rêveur. Si la politique est absente des gags, l'ambiance générale, douce et poétique, malgré une gravité qui pointe parfois, semble être un pied de nez permanent à la société nazie.
Quant à la fraicheur, les gags restent charmants et amusants. Plus étonnant, mon gmain de 6 ans les as découverts et aiment beaucoup, preuve de la modernité de l'auteur qui, près de 80 ans plus tard, continue de séduire. Une belle découverte!
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (1)
BDGest18 août 2015
Petit chef-d’œuvre datant des années les plus noires de l'Histoire, Vater und Sohn réussissent toujours à faire rire : que demander de plus ?
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
odin062odin06202 octobre 2015
Vater und Sohn, loin d'être un gentil divertissement, livre une vision du monde qui, mise en perspective, porte une critique de la dictature. Il serait injuste de dénier à Erich, Ohser, qui a payé de sa vie sa dissidence, le courage de sa critique.
Commenter  J’apprécie          100
Lire un extrait
autres livres classés : stripsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de E. O. Plauen (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
855 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre