AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.7/5 (sur 110 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1955
Biographie :

Alain Korkos est un illustrateur, dessinateur et écrivain français.

Il abandonne ses études à seize ans pour devenir employé de banque, standardiste, vendeur, peintre en lettres, coursier, steward de wagon-lit, correcteur dans l'édition, etc., avant de se consacrer au dessin qu'il pratique depuis l'enfance.

Il commence comme illustrateur de livres pour la jeunesse, puis il réalise des bandes dessinées, des couvertures de livres, écrit des nouvelles et des romans, anime des ateliers d'écriture.

En 1996, il reçoit avec Sylvie Desrosiers le Prix 12/17 Brive-Montréal.

Il écrit également des chroniques pour le site d'@rrêt sur images.

Ajouter des informations
Bibliographie de Alain Korkos   (42)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Salon du Livre et de la Presse Jeunesse 2010 - Journée 3
Troisième journée du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Seine Saint-Denis. Avec par ordre d'apparition à l'image : Christophe Honoré & Gwen le Gac ( "La règle d'or du cache-cache" - Baobab de l'album 2010, Acte Sud Junior), Ghilem Meric ("Myrihandes" - Au Diable Vauvert), Ange & Henri Lovenbruck ("Shift", Intervista), Alain Korkos & Marie de Monti ("Les mystères des musées de Paris" - Après La Lune Jeunesse), Denis Teste / Gilles Leroux / Jean-Paul le Goff / François-Marc Baillet / Arthur H. ("Le Voyage du Prince Tudorpah" - Eveil & Découvertes).

+ Lire la suite

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
"C'était une histoire d'il y a longtemps, au temps où l'on ne comptait pas le temps."
Commenter  J’apprécie          270
Et maintenant ? Tu descends en vitesse et tu lui cours après ?
- Pour lui dire : "Monsieur, monsieur, c'est quoi ce trafic de statuettes africaines fabriquées en plein Château-Rouge ? Vous y cachez à l'intérieur des diamants comme le fétiche arumbaya de L'Oreille cassée ?" C'est pas possible, Betty, pas possible
Commenter  J’apprécie          80
"La vie peut parfois basculer à cause de trois fois rien : une rencontre au coin d'une rue, un ticket de métro, une chanson entendue à la radio."

Sofian
Commenter  J’apprécie          40
L'homme nous a tendu un paquet enveloppé dans un tissu, puis il a refermé sa porte, nous n'avons même pas eu le temps de le remercier. (choisie par Marvin)
Commenter  J’apprécie          40
Karine avait l'air grave quand elle m'a dit : "Ma p'tite soeur, fais attention, les garçons, vaut mieux pas trop les croire. Tu sais, ils sont pas comme nous. Les mots, pour eux et pour nous, c'est pas pareil ! Méfie-toi, t'es trop douce..."

Voilà. Je n'arrête plus d'entendre ces mots "Méfie-toi, t'es trop douce..." Mais si je dois me méfier d’Édouard, alors en qui est-ce que j'aurai confiance p 48
Commenter  J’apprécie          30
Karine avait l'air grave quand elle m'a dit : "Ma p'tite soeur, fais attention, les garçons, vaut mieux pas trop les croire. Tu sais, ils sont pas comme nous. Les mots, pour eux et pour nous, c'est pas pareil ! Méfie-toi, t'es trop douce..."

Voilà. Je n'arrête plus d'entendre ces mots "Méfie-toi, t'es trop douce..." Mais si je dois me méfier d’Édouard, alors en qui est-ce que j'aurai confiance p 48
Commenter  J’apprécie          30
"Les ongles de Marie-Thérèse" !? Tu connais la légende de ce tissu ? On dit qu'il s'agit des ongles que Mari-Thérèse Houphouët-Boigny, l'épouse du premier président de la Côte d'Ivoire, a sorti quand elle a appris que son mari avait une maîtresse. [...] C'est un classique. Cette année, la couleur à la mode pour ce pagne est le rouge bordeaux avec les ongles jaune d'or. Les femmes l'aiment beaucoup dans cette version, il dit encore plus clairement son message : "Attention, je suis une tigresse, si tu m'approches, je te griffe, et tu vas saigner tout ton sang de poulet !
Commenter  J’apprécie          20
Dans les premiers temps de notre amour, quand je te raccompagnais, ma Perle, tu restais souvent silencieuse . Parfois tu t’arrêtais,tu passais ta tête entre les croisillons d'acier riveté du pont de Caulaincourt et tu parlais aux chats du cimetière...

J'aurais tant voulu être un chat errant entre les tombes nues et les mausolées dégoulinants de fioritures empierrés ! Être l'hôte indiscret de tes confidences murmurées ! p 15
Commenter  J’apprécie          20
J'ai mis longtemps à confier tout ça à Édouard.Quand il me demandait à qui je parlais, je répondais que c'était un jeu... et puis un jour, je lui ai dit qu'avant lui j'étais trop toute seule et que je parlais aux chats.

Et Édouard, il m'a murmuré que lui, toujours, il serait là pour m'écouter et pour me répondre. Moi j'ai été sûre que l'amour c'était ça. p 41
Commenter  J’apprécie          20
A quoi ça sert de porter des lunettes ?
A voir clair, bien sûr !
La vraie question est plutôt : pourquoi ne voit-on pas clair ?
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Alain Korkos (206)Voir plus

Quiz Voir plus

Une enquète signée Betty

Comment s'appelle le personnage principale de cette histoire ?

Magalie
Betta
Lucy
Betty

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Une enquête signée Betty de Alain KorkosCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}