AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.61 /5 (sur 22 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Né en 1952 à Provins (Seine-et-Marne), attaché à l’Auvergne où il a passé sa jeunesse, Alain Van Der Eecken vit à Bruxelles. Après une carrière de journaliste en France et en Belgique, il se consacre désormais à l’écriture. Son premier roman, De si vieux ennemis, paraît en 2016 dans la collection Rouergue noir.

Source : Editions du Rouergue
Ajouter des informations
Bibliographie de Alain Van der Eecken   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Alain van der Eecken - de si vieux ennemis .
Alain van der Eecken vous présente son ouvrage "De si vieux ennemis". Parution le 6 avril 2016 aux éditions du Rouergue. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/van-der-eecken-alain-vieux-ennemis-9782812610462.html Note de Musique : Waragine a ragine by Dubosmium. Free Musique Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation

Victor, en ce moment tout va cul par dessus tête. On mélange tout, les fachos se proclament résistants, les héritiers de Drumont se prennent pour Dreyfus, les militants de la révolution nationale traitent les CRS de SS et pas pour les flatter crois moi. On a ouvert la boite de Pandore, ça décomplexe à tout va. Aux chiottes le politiquement correct, au poteau les droits de l'hommistes, l'extrême droite ce n'est pas sale, c'est ton corps électoral qui change ! Victor, ça déconne à plein tube, on a ouvert les vannes. Ce n'est pas le moment de faire sauter les barrages. Il y en a déjà tant qui réécrivent le roman national, qui voudraient organiser une colonisation pride, une nuit blanche du Maréchal. Les enfants naturels de Pétain aimeraient que la nation les reconnaisse, les fête. On trafique le passé à tout-va, on bricole l'histoire. Aujourd'hui bien malin qui pourra dire de quoi hier sera fait.

Commenter  J’apprécie          120

Je crains, Monsieur le Président, que la justice n'aime pas toujours la vérité. La justice des hommes comme on dit, est inquiète, fragile, si sensible au vent de l'Histoire qu'elle devient souvent aphone. Je l'ai connu bien peureuse la justice. La vérité ne pesait pas bien lourd devant la réalité.

Commenter  J’apprécie          100

« Je suis heureux de vous voir et pour tout dire ne plus sentir votre foutu garum ne me gêne pas du tout. Question odeur, je me suis mis au mazout. (Martial à Régis)

Commenter  J’apprécie          50

« Vous êtes odieux, macho en phase terminale et ça vous suffit pas ? Secouez-vous, mon vieux. Je ne vais pas rester dans cette boîte avec un grabataire du sentiment. Attendez de vraiment clamser pour adopter la position.

Bon, on va s’en jeter un ? » (Lally à Achenbauer)

Commenter  J’apprécie          40
Alain Van der Eecken
- Commandant, vous n’êtes pas sans ignorer…
- Sans savoir.
- Pardon ?
- Non rien, poursuivez.
Commenter  J’apprécie          50

L’audition dura encore une heure. Micoulon finit par renvoyer l’homme dans sa cellule entre deux gendarmes sans doute adeptes du bio, de la détox, boycottant le déodorant et revendiquant une haleine du haut Moyen-Âge.

Commenter  J’apprécie          40
Alain Van der Eecken

Le flic se leva brutalement en faisant tomber sa chaise. Lally se dressa à son tour.

- Commandant, avant que vous ne réduisiez ce bureau en miettes, je vous rappelle que toute destruction de mobilier et de matériel administratif entraîne des sanctions dont les hors-d’œuvre vont de l’avertissement à la mise à pied. En revanche, se pochetronner fait partie des us et coutumes d’un service de police bien géré. On va donc sortir au plus vite et gagner le débit de boissons pourvu d’une licence IV le plus proche. C’est moi qui paye la première.

Commenter  J’apprécie          30

Martial avait aimé l’armée. Ce fut comme si on lui avait ôté un poids insupportable, celui de l’amour de ses parents, de l’espoir toujours déçu des profs de le sauver de l’ignorance, de la bêtise. Pourquoi vouloir le ramener sur la rive d’un confort médiocre, d’une petite bourgeoisie glissant vers le déclassement ? Il n’avait rien contre la bêtise, il trouvait des frères en connerie par wagons entiers, il aimait cette chaleur épaisse.

Commenter  J’apprécie          30
Alain Van der Eecken

En entrant dans son bureau, Achenbauer envoya la porte claquer contre le mur. Lally sursauta et le dévisage.

- On vous sent tonique tout à coup, si vous voulez aussi arracher la fenêtre, ne vous gênez pas. On étouffe ici.

Commenter  J’apprécie          30
Alain Van der Eecken

Achenbauer prit l’escalier et se trouva essoufflé en arrivant à l’étage du patron. Manque de sommeil, trop d’alcool, une hygiène de vie de flic.

Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Des titres auxquels il a mieux valu échapper (n° 3)

J'aurais créché chez Nothomb.

Frédéric Beigbeder
Sylvain Tesson
Boris Vian
François Mauriac

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : titres , jeux littérairesCréer un quiz sur cet auteur