AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.12 /5 (sur 45 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 11/01/1887
Mort(e) le : 21/04/1948
Biographie :

Aldo Leopold était un écologiste américain, forestier et environnementaliste. Il a influencé le développement de l'éthique environnementale moderne et le mouvement pour la protection des espaces naturels. Aldo Leopold est considéré comme l'un des pères de la gestion de la protection de l'environnement aux États-Unis et a toujours été un éternel pêcheur et chasseur. Leopold est mort en 1948 d'une crise cardiaque en combattant un feu dans une ferme voisine.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
mesrives   16 février 2018
Almanach d'un comté des sables de Aldo Leopold
J'ai lu de nombreuses définitions de ce qu'est un écologiste, et j'en ai moi-même écrit quelques-unes, mais je soupçonne que la meilleure d'entre elles ne s'écrit pas au stylo, mais à la cognée. La question est : à quoi pense un homme au moment où il coupe un arbre, ou au moment où il décide de ce qu'il doit couper ? Un écologiste est quelqu'un qui a conscience, humblement, qu'à chaque coup de cognée il inscrit sa signature sur la face de sa terre. Les signatures diffèrent entre elles, qu'elles soient tracées avec une plume ou avec une cognée, et c'est dans l'ordre des choses.
Commenter  J’apprécie          490
mesrives   20 janvier 2018
Almanach d'un comté des sables de Aldo Leopold
Concevoir l'Amérique comme une Histoire et la destinée comme un avenir, respirer le parfum d'un hickory à travers le silence des âges, c'est possible. Il nous suffit d'un ciel grand ouvert et de la volonté de faire usage de nos ailes. C'est-cela, plus que les bombes de M.Bush ou les bas Nylon de M.Dupont, qui fournit une preuve objective de notre supériorité sur les bêtes.
Commenter  J’apprécie          340
Aldo Leopold
Aunryz   24 avril 2015
Aldo Leopold
L'enthousiasme des oies pour les hautes eaux est fort subtile, qui ne peut s'apprécier à sa juste valeur que si l'on a l'habitude de leurs commérage ; Mais l'enthousiasme des carpes est tellement visible qu'il est impossible de passer à côté.

A peine la crue a-t-elle humecté les touffes d'herbe qu'elles déboulent avec la prodigieuse énergie de cochons lâchés dans un pâturage.

Commenter  J’apprécie          211
psycheinhell   11 août 2011
Almanach d'un comté des sables de Aldo Leopold
"Ce dont la jeunesse a besoin, c'est qu'on lui dise qu'il y a un bateau en construction dans sa propre cale sèche mentale, et que ce bateau est destiné à prendre la mer."
Commenter  J’apprécie          120
psycheinhell   15 mars 2011
Almanach d'un comté des sables de Aldo Leopold
Il y a des gens qui peuvent se passer des êtres sauvages et d'autres qui ne le peuvent pas. Ces essais sont les délices et les dilemmes de quelqu'un qui ne le peut pas.

Tout comme le vent et les couchers de soleil, les êtres sauvages faisaient partie du décor jusqu'à ce que le progrès se mette à les supprimer. Nous sommes maintenant confrontés à la question de savoir si un "niveau de vie" encore plus élevé justifie son prix en êtres sauvages, naturels et libres. Pour nous, minorité, la possibilité de voir des oies est plus importante que la télévision, et la possibilité de trouver une pasque est un droit aussi inaliénable que la liberté d'expression.
Commenter  J’apprécie          90
ivredelivres   25 septembre 2010
Almanach d'un comté des sables de Aldo Leopold
Chaque année, après les tempêtes de neige du coeur de l’hiver, survient une nuit de dégel où le tintement de l’eau qui goutte traverse le pays, réveillant sur son passage les créatures assoupies pour la nuit et d’autres qui dormaient depuis le début de l’hiver. La mouffette roulée en boule au fond de sa tanière déplie ses membres et risque une sortie dans cet univers humide, en traînant son ventre dans la neige. La trace de la mouffette marque l’un des premiers événements repérables de ce cycle de fins et de commencements qu’on appelle une année
Commenter  J’apprécie          80
Wendat69   30 octobre 2019
Almanach d'un comté des sables de Aldo Leopold
L'homme assassine toujours ce qu'il aime; ainsi nous, les pionniers, nous avons tué notre nature sauvage. Certains disent que c'était nécessaire. Peut-être, mais je suis heureux de ne pas devoir être jeune à une époque où il n'y a plus de nature où profiter de sa jeunesse. À quoi bon la Liberté, sans espace vide sur la carte?
Commenter  J’apprécie          60
Wendat69   01 novembre 2019
Almanach d'un comté des sables de Aldo Leopold
C'est peut-être cela, l'idée contenu dans la proposition de Thoreau: le salut du monde passe par l'état sauvage.

C'est peut-être cela, le sens caché du hurlement du loup, bien connu des montagnes, mais rarement perçu par les humains.
Commenter  J’apprécie          60
Wendat69   19 octobre 2019
Almanach d'un comté des sables de Aldo Leopold
Un jour, peut-être au beau milieu de nos actions de bienfaisance, ou bien à la fin des temps géologiques, la dernière grue claironnera ses adieux et montera pour la dernière fois en spirale vers le ciel du grand marais. On entendra alors, sortant des nuages, le son des cors de chasse, les aboiements de la meute fantôme, le tintement de clochettes, puis un silence qui ne sera plus jamais brisé, sauf dans quelques pâturages lointains de la Voie Lactée, avec un peu de chance.
Commenter  J’apprécie          50
lerital31   23 février 2016
Almanach d'un comté des sables de Aldo Leopold
On court deux dangers spirituels à ne pas posséder une ferme. Le premier est de croire que la nourriture pousse dans les épiceries. Le second, de penser que la chaleur provient de la chaudière.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox