AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.11 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Châtenay-Malabry , 1972
Biographie :

Née à Châtenay-Malabry en 1972, Anne Le Maître a passé toute sa jeunesse entre les vignes du Mâconnais et les forêts de l’Yonne. De cette enfance bourguignonne, elle a gardé le goût des longues marches dans les bois, du chapardage des pommes et de la cueillette des champignons. Un premier voyage au Sénégal à l’âge de 18 ans lui donne le goût de la géographie et des destinations lointaines. Titulaire d’un diplôme d’urbanisme, elle passe des poblaciones de Santiago du Chili aux townships sud-africains. Retour en France : si tout semblait la mener vers des destinations lointaines, c’est à l’occasion de son premier emploi, dans un cabinet d’architecture et d’urbanisme, qu’elle découvre les questions liées au paysage et à l’environnement. Elle participe à la réalisation d’un atlas des paysages de Saône-et-Loire, tout en complétant sa formation par un DEA en histoire des sociétés occidentales. Mais elle rêve d’écriture. En 1995, afin de pouvoir approfondir cette voie, elle accepte quelques heures d’enseignement de l’histoire-géographie dans un collège. Elle se découvre passionnée par le contact avec les jeunes et enseigne encore aujourd’hui à temps partiel dans un collège de Dijon.
+ Voir plus
Source : transboréal
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
ivredelivres   15 septembre 2018
Sagesse de l'herbe de Anne Le Maître
Calendrier des récoltes : en Bourgogne on ne va plus aux jonquilles ni aux mûres mais aux cornouilles et aux cèpes, dont le fumet boisé se combine à celui des pommes sures pour composer la senteur de l’automne.
Commenter  J’apprécie          90
Syl   18 février 2019
Les bonheurs de l'aquarelle : Petite invitation à la peinture vagabonde de Anne Le Maître
» Que rapportes-tu de ton voyage, voyageur ?

As-tu griffures aux jambes ou bleus à l’âme ?

Que nous rapportes-tu de plus que ce hâle léger de ta peau et quelques rides au coin des yeux ?

Je vous rapporte des mots et des couleurs. Voici un bouquet d’émeraude et de cobalt. Voici le carmin d’un épilobe, l’or d’un collier, l’outremer d’un orage. Voici la laque de garance dont était issue par un matin d’hiver la montagne de la Table dominant la baie du Cap où vaguaient cargos et baleines… Et mêlé aux pigments, en même temps que la poussière de la route, c’est le voyage entier que je vous livre. Ce sont les effluves musquées du marché aux étoffes de Dakar, c’est la nuit qui tombe en longs accords d’orgue sur les vitraux de l’abbatiale de Conques. C’est la peur mauve du sanglier sous les pins, le froid d’un lac suédois qui noue les muscles des mollets, le baiser d’un brin de chèvrefeuille. Le poids du sac. Le goût du pain tiède. Le craquant d’une pomme. C’est l’empreinte, la moisson, la matière brute, le minerai sortant tout juste de la fosse. Plié sur le dessus de mon bagage, je vous rapporte le temps que j’ai passé à me dépayser. La lenteur des jours. Dix minutes en tête-à-tête avec une fleur. Un quart d’heure sous un chêne à regarder tomber l’averse… »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
ivredelivres   15 septembre 2018
Sagesse de l'herbe de Anne Le Maître
Début octobre, les feuilles des marronniers envahissent les trottoirs et au réveil, quand j’ouvre mes volets, les petits matins sentent la mousse et le brouillard. C’est le temps des premières flambées et des dernières confitures, gelées de pomme et de coing couleur de cuivre qu’on aligne avec soins dans l’ombre des placards.
Commenter  J’apprécie          41
Maya26   13 avril 2013
Carnet d'Aubrac de Anne Le Maître
L'aligot.

De la tomme de Laguiole et des pommes de terre, de la crème et de l'ail : c'est l'aligot, le plat de l'Aubrac, une purée qui file avec malice du plat jusqu'à l'assiette. Il a réconforté plus d'un randonneur qui avait sous-estimé la rudesse du climat de l'Aubrac. D'abord fait avec du pain au Moyen Age, quand les pommes de terre ne figuraient pas au menu des Européens, plat maigre des vendredis sans viande, base alimentaire des buronniers exilés loin des villes, ce mets réconfortant est aujourd'hui un argument supplémentaire pour le développement du tourisme local.

........Prévoir une promenade digestive après le repas.
Commenter  J’apprécie          30
Macile   22 octobre 2018
Sagesse de l'herbe de Anne Le Maître
Sagesse première, premier enseignement de l'herbe des chemins, de la fleur du sous-bois, du vent qui nous serre elles et moi dans une même étreinte : le trésor de l'être-là. Hic et nunc, ici et maintenant. Toute projection, toute fuite abolie, délivrée du passé comme des incertitudes de l'avenir, je suis invitée à la présence.

Et le monde se dévoile à moi comme ce qu'il est : un espace sacré.
Commenter  J’apprécie          20
cathulu   24 mars 2019
Sagesse de l'herbe de Anne Le Maître
L'émerveillement ou l'inquiétude: tout plutôt que l'indifférence, cette mort lente du cœur.
Commenter  J’apprécie          30
Syl   18 février 2019
Les bonheurs de l'aquarelle : Petite invitation à la peinture vagabonde de Anne Le Maître
« Je ne suis pas peintre. Simplement je peins. A l’aquarelle. Il ne s’agit pas d’art, quoi que ce mot puisse signifier. Je ne suis ni Turner, ni Cézanne, et si je dessinais la montagne Sainte-Victoire, personne d’autre que moi n’en ferait cas. Je le ferais, moi, au nom de l’occasion qui me serait ainsi donnée, une heure durant, de dialoguer avec chaque brin d’herbe qui m’en sépare, avec chacun des arbres, chacune des pierres qui la composent ; avec Cézanne, même, pourquoi pas ?… »
Commenter  J’apprécie          00
AnnaT13   18 mars 2019
Les bonheurs de l'aquarelle : Petite invitation à la peinture vagabonde de Anne Le Maître
Contrairement à une peinture à l'huile ou à un dessin au trait, on ne maîtrise jamais totalement une aquarelle. Les pigments se diffusent magiquement dans l'eau de la feuille ; l'évaporation différenciée va les concentrer en certaines zones ; les coloris eux-mêmes interagissent et certains dévorent sans état d'âme tout pigment étranger qui passent à leur portée.
Commenter  J’apprécie          00
AnnaT13   18 mars 2019
Les bonheurs de l'aquarelle : Petite invitation à la peinture vagabonde de Anne Le Maître
De l’œil à la main, de la palette à la feuille, le meilleur dessin sera celui qui aura su conserver ce caractère d'évidence qu'a la réalité quand elle se déploie sous mes yeux.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Voyager en chanson

On commence sans surprise... Voyage voyage - Desireless Sur le Gange ou l'Amazone Chez les blacks, chez les sikhs, chez les jaunes Voyage, voyage .....

Sortir de mon home
Dans tout le royaume
Avec des fantômes
Fuir une heure mes mômes

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : voyages , confinement , chansonCréer un quiz sur cet auteur