AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.37 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

Linguiste canadienne.

Chargée de cours depuis plus de 10 ans à l’Université Laval, elle enseigne en linguistique, en français langue maternelle et en français langue étrangère.

Depuis l’automne 2013, elle poursuit également des études doctorales en dialectologie gallo-romane à l’Université Paris Sorbonne (Paris IV).

Site : http://www.entouscas.ca/auteure/
Twitter : https://mobile.twitter.com/ambeaudoinb

Ajouter des informations
Bibliographie de Anne-Marie Beaudoin-Bégin   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
ieo9   30 avril 2016
La langue rapaillée de Anne-Marie Beaudoin-Bégin
Confondre la langue écrite et la langue elle-même, c'est confondre le symbole avec ce qu'il symbolise. Car l'écrit, ce n'est pas une langue. C'est un code utilisé pour préserver physiquement des idées. C'est une manière de rendre réel ce qui se trouve dans notre tête.
Commenter  J’apprécie          80
ieo9   30 avril 2016
La langue rapaillée de Anne-Marie Beaudoin-Bégin
Le problème avec cette confusion, c'est qu'elle donne l'impression à ceux qui ne maîtrisent pas les règles du français écrit qu'ils ne maîtrisent pas leur langue. Quand on pense à quel point la langue fait partie de l'identité, surtout dans le contexte québécois, on constate la gravité de ce raisonnement.
Commenter  J’apprécie          50
Pixie_dust   02 avril 2021
La langue rapaillée de Anne-Marie Beaudoin-Bégin
Il faut comprendre que la sauvegarde d'une langue ne dépend pas de la langue elle-même, mais bien des locuteurs qui la parlent. Une langue ne disparaît pas quand elle s'éloigne de la norme prescriptive, elle disparaît quand elle n'est plus utilisée, point. Deux situations peuvent mener à ce résultat : soit les locuteurs ont disparu, soit ils ne peuvent plus aspirer au bonheur dans leur langue.



Ce ne sont pas les puristes qui ont maintenu le français au Québec. En premier lieu, ce sont les femmes qui, à la sueur de leur ventre, ont engendré des dizaines et des dizaines de petits francophones. La Revanche des berceaux, disait-on. Voilà pour empêcher la disparition des locuteurs.



Quant à l'aspiration au bonheur en français, c'est la loi 101 qui l'a permise. Sans la loi 101, beaucoup de baby-boomers auraient préféré que leurs enfants aillent à l'école anglaise, car il était manifeste que, de moins en moins, on pouvait aspirer au bonheur en utilisant le français. Et on souhaite toujours le bonheur de ses enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie_dust   02 avril 2021
La langue rapaillée de Anne-Marie Beaudoin-Bégin
La question que je pose ici est pourquoi diantre le locuteur québécois moyen devrait-il, dans son quotidien, se préoccuper que les mots qu'il utilise soient compris par les Martiniquais ou les Malgaches?! Pourquoi Denis, lorsqu'il discute avec son beau-frère Réjean, devrait-il faire attention pour que les mots qu'il emploie soient tous compris des Libanais ou des Sénégalais?
Commenter  J’apprécie          10
Pixie_dust   02 avril 2021
La langue rapaillée de Anne-Marie Beaudoin-Bégin
Quelqu'un a déjà justifié devant moi sa piètre connaissance des règles du français écrit par le fait que, selon lui, il n'y avait aucune logique dans la langue française. Je lui ai fait remarquer qu'il était bien chanceux, dans ce cas, d'être capable d'aligner des mots choisis au hasard, sans logique, et d'être quand même capable de se faire comprendre.
Commenter  J’apprécie          10
ieo9   22 mai 2016
La langue rapaillée de Anne-Marie Beaudoin-Bégin
C'est que les Canadiens anglais peinent à faire reconnaître la particularité de leur culture. Ils peinent à bloquer l'envahissement de la culture de masse américaine. Le français, au Québec, sert de bouclier contre cet envahissement.
Commenter  J’apprécie          10
Pixie_dust   02 avril 2021
La langue rapaillée de Anne-Marie Beaudoin-Bégin
Les francophones parlent une langue tellement prestigieuse qu'ils n'ont pas le droit d'en faire ce qu'ils veulent, de peur de l'abîmer ou de la salir.
Commenter  J’apprécie          10
Pixie_dust   02 avril 2021
La langue rapaillée de Anne-Marie Beaudoin-Bégin
Cher locuteur québécois, j'ai le malheur de t'annoncer que les mots linge, couverte et habit, comme tu les utilises parfois dans ton registre familier, ne sont plus employés dans la langue française. Le fait que tu les emploies toi-même et le fait que ta langue maternelle soit le français n'y changent rien.
Commenter  J’apprécie          00
ieo9   30 avril 2016
La langue rapaillée de Anne-Marie Beaudoin-Bégin
Dépêchez-vous, amis Québécois, à écrire comme bon vous semble les mots qui ne sont pas encore relevés dans le Petit Robert! Dépêchez-vous à écrire tabarnak, tabarnac, tabarcack (sic) ou tabarnaque! Car s'il lui prend l'envie de relever les sacres, le Petit Robert vous en imposera l'orthographe!
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Anne-Marie Beaudoin-Bégin (18)Voir plus