AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.63/5 (sur 199 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 18/06/1969
Biographie :

Anne Nivat est la fille de l'historien Georges Nivat, spécialiste de la Russie. Docteur en sciences politiques, elle est correspondante à Moscou, de Ouest France, Le Soir, Le Point, RMC... depuis 1998. Anne Nivat a couvert la guerre de Tchétchénie pour le quotidien Libération de 1999 à 2001.

Son livre, "Chienne de guerre" (Fayard, 2000) a reçu le Prix Albert-Londres. En 2001, elle a publié Algérienne, en collaboration avec Louisette Ighilahriz, un livre-témoignage qui a relancé le débat sur la torture pendant la guerre d'Algérie.

Anne Nivat est désormais le personnage d'une BD. Elle a accepté la proposition de la jeune dessinatrice Daphné Collignon, qui vit entre France et Maroc. Daphné Collignon brosse un portrait en BD de la journaliste, simplement intitulé "Correspondante de guerre".

En 2004, elle publie "Lendemains de guerre en Afghanistan et en Irak" prix littéraire de l'armée de terre - Erwan Bergot.

Suivent notamment "Bagdad, zone rouge" en 2008 et "Les brouillards de la guerre" en 2011, tout deux chez Fayard.

En 2015, elle travaille sur un livre d'enquêtes en France, paru en mars 2017 chez Fayard, "Dans quelle France on vit".
+ Voir plus
Source : www.bibliomonde.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Anne Nivat   (23)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Anne Nivat vous présente son ouvrage "La haine et le déni : avec les Ukrainiens et les Russes dans la guerre" aux éditions Flammarion. Entretien avec Aude Ferbos. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/3034668/anne-nivat-la-haine-et-le-deni-avec-les-ukrainiens-et-les-russes-dans-la-guerre Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite

Citations et extraits (71) Voir plus Ajouter une citation
Je me sens plus utile à trier mes déchets qu’à choisir un président. (Amandine, jeune technicienne de labo surdiplômée)
Commenter  J’apprécie          220
Bref, être journaliste, c’est refuser la posture et ne jamais esquiver ses efforts.
Commenter  J’apprécie          200
Si, dans ma carrière, je m’étais limitée à questionner mes semblables, je ne serais jamais partie durant des mois dans des pays en guerre découvrir une situation, un peuple, une religion, des us et coutumes. Je me serais privée d’interviewer des djihadistes, des talibans, des oligarques, et de raconter leur histoire. J’aurai failli à devenir cet intermédiaire nécessaire entre la source d’un récit et sa réception par le public, qui veut et doit savoir.
Commenter  J’apprécie          170
Vivre ensemble, c’est accepter la différence de l’autre, ce à quoi ici, personne ne parvient.
Commenter  J’apprécie          180
Dans le chapitre « Éléments du pouvoir. Comment évaluer l’influence ? », le capitaine dresse une liste des moyens potentiels pour faire changer de bord un chef de village soupçonné d’être de mèche avec les insurgés ; avant de le « retourner », il estime capital de répondre à ces questions : « Ce taliban a-t-il mis ses fils dans des madrasas de l’autre côté de la frontière au Pakistan ? À qui ses filles sont-elles mariées ? A-t-il des problèmes sexuels avec sa femme ? Peut-être peut-on lui faire passer discrètement quelques pilules de Viagra pour qu’il change d’avis ? »

Rendue perplexe à cette lecture, j’ai cherché à vérifier l’existence de la méthode côté taliban : elle m’a été confirmée.
Commenter  J’apprécie          00
Pour être respectée, sois toujours respectable. (Élise, auxiliaire de vie)
Commenter  J’apprécie          170
Pour eux, ces militaires restent avant tout des gens d’ailleurs, représentant d’autres civilisations, qui n’ont pas vraiment témoigné de respect pour la leur. S’ils ne saisissent pas leurs motivations, leur prospérité, elle, est évidente. Les Afghans estiment avoir droit à cette manne, ne serait-ce que pour compenser les dommages matériels et psychologiques que subit la population depuis l’arrivée et l’installation de militaires étrangers sur leur sol.
Commenter  J’apprécie          00
La hantise du recteur reste le départ des forces militaires étrangères : « S’il est seul aux commandes, notre gouvernement ne tiendra pas un mois », prédit l’universitaire. L’Afghanistan semble enferré dans un insurmontable paradoxe : dans le cas d’un départ des forces armées d’« occupation », on redoute le pire, mais, concomitamment, les mêmes critiquent la présence étrangère confortant un système pourri par la corruption, le népotisme et la gabegie.
Commenter  J’apprécie          00
Sur l’un des murs de la terrasse – celui surplombant la rue –, un trou de la largeur d’un gros doigt a été creusé à même la brique : en se collant à la paroi brûlante, on peut tranquillement observer l’extérieur sans être vue. J’écris « vue » au féminin, car ce sont avant tout les femmes qui se glissent devant cette anfractuosité pour regarder l’extérieur ; les hommes, eux, n’en ont nul besoin, ils entrent et sortent à leur guise.
Commenter  J’apprécie          00
La création de cette Commission des droits de l’homme, imposée lors de la conférence de Bonn en 2001, est une flagrante illustration de ce qu’Américains et Occidentaux dans leur ensemble croient être adapté à ce pays, alors qu’eux-mêmes se sont décrédibilisés en montrant au monde extérieur à quel point ils peuvent se jouer des droits de l’homme, quotidiennement bafoués en Irak, à Guantanamo ou sur la base afghane de Bagram.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Anne Nivat (461)Voir plus

Quiz Voir plus

Marivaux en 6 questions

Au classement des auteurs les plus joués par la Comédie-Française, à quelle place Marivaux pointe-t-il ?

3ème
4ème
5ème

6 questions
70 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre Carlet de Chamblain de MarivauxCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..