AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.43 /5 (sur 55 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Bénédicte Desforges a passé 14 ans dans la police (quatre en temps que gardien de la paix, puis dix ans comme officier), en banlieue parisienne et dans le nord de Paris.

En disponibilité, elle a commencé à raconter ses histoires dans un blog :
http://police.etc.over-blog.net

Elle s'est fait connaître avec deux livres: Flic, chroniques de la police ordinaire, qui a connu un immense succès, et Police, mon amour.

Source : www.decisio.info
Ajouter des informations
Bibliographie de Bénédicte Desforges   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
david19721976   02 février 2021
Flic : Chroniques de la police ordinaire de Bénédicte Desforges
GENTILS FLICS ET MÉCHANTS FLICS



À l'école, j'avais appris que mon futur métier serait une délicate alchimie de prévention et de répression. Les instructeurs, qui étaient des vieux de la vieille --- certains avaient connu les calvacades de Mai 68--, nous avaient intelligemment fait comprendre et accepter les faces d'ombre et de lumière des flics de base que nous étions appelés à devenir. Nous ne serions pas des codes de procédure pénale sur pattes, mais des citoyens à part entière n'oubliant jamais leur humanité et leur bon sens au vestiaire. On avait appris les lois à appliquer et la façon de le faire, et compris le pouvoir énorme que nous avions entre les mains, celui de priver autrui d'une liberté fondamentale, celle d'aller et venir. Autrement dit, et pour la faire courte, phase: menotter, phase deux: mettre quelqu'un au trou, ce ne serait pas anodin...Ils nous disaient qu'on avait le droit et le devoir de réfléchir avant d'agir, et même de s'autoriser quelques états d'âme.



Page 214
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Dexterette   01 juin 2012
Flic : Chroniques de la police ordinaire de Bénédicte Desforges
Sur le trottoir, il y a des habitants hagards tirés de leur sommeil, grelottant en peignoir, dans des couvertures, des enfants qui pleurent, des gens qui se cherchent. Une foule muette, immobile, le regard fixe, fascinée par le feu.
Commenter  J’apprécie          40
Stephanie39   11 novembre 2019
Flic : Chroniques de la police ordinaire de Bénédicte Desforges
Quand les pompiers arrivent quelque part, les gens disent "ouf"! Quand les flics débarquent, ils disent "merde".
Commenter  J’apprécie          30
Stephanie39   11 novembre 2019
Flic : Chroniques de la police ordinaire de Bénédicte Desforges
Il suffit de sentir un cadavre une fois pour toujours reconnaître l'odeur, même derrière une porte fermée.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Des villes en chantant

De Barbara - Bien sûr, ce n'est pas la Seine, Ce n'est pas le bois de Vincennes, Mais c'est bien joli tout de même, A

Esslingen
Tübingen
Göttingen
Erlangen

11 questions
389 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson française , villes , chansonCréer un quiz sur cet auteur