AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.79 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Varsovie, Pologne , le 20/11/1924
Mort(e) à : Cambridge, Massachusetts , le 14/10/2010
Biographie :

Benoît Mandelbrot est un mathématicien franco-américain.

Il a travaillé au début de sa carrière sur des applications originales de la théorie de l’information, puis développé ensuite une nouvelle classe d’objets mathématiques : les objets fractals, ou fractales.

Mandelbrot est né dans une famille avec une forte tradition académique : sa mère était médecin et son oncle Szolem Mandelbrojt était professeur de mathématiques au Collège de France ; son père, lui, a bâti sa vie sur la revente de vêtements. Sa famille a quitté la Pologne pour Paris afin de fuir la menace hitlérienne, en raison de leurs origines juives. Là, Mandelbrot a été initié aux mathématiques par ses deux oncles. Mais l'invasion allemande force la famille à se réfugier ensuite à Brive-La-Gaillarde. Il est aidé pour la continuation de ses études par le rabbin David Feuerwerker. Après avoir fréquenté le lycée Edmond-Perrier de Tulle, il poursuit ses études au lycée du Parc à Lyon.
Après avoir quitté l’École polytechnique (promotion 1944) où il a suivi les cours de Paul Lévy, il s’intéresse aux phénomènes d’information.
Il quitte alors la France une année, vers la Californie, mais y revient en 1949, jusqu’en 1958, époque où il retourne à nouveau aux États-Unis d’Amérique attiré, d'après lui, par une plus grande liberté de créativité non restreinte à une seule discipline précise. Il travaille comme chercheur chez IBM sur la transmission optimale dans les milieux bruités, tout en poursuivant son travail sur des objets étranges jusque là assez négligés par les mathématiciens : les objets à complexité récursivement définie comme la courbe de Von Koch auxquels il pressent une unité. Son travail sur les fractales en tant que mathématicien à IBM lui a valu un « Emeritus Fellowship » au laboratoire de recherche T. J. Watson. Ses travaux y ont été repris par son collaborateur, Richard Voss. Il a été lauréat de la médaille Franklin en 1986.

En plus de la découverte des fractales en mathématiques, il a montré le grand nombre d’objets bien décrits par des fractales dans la nature, conduisant ainsi à de nouveaux terrains de recherche. Des fractales se retrouvent également dans des phénomènes étudiés en théorie du chaos.
En 2004, il a publié "Une approche fractale des marchés" dans lequel il dénonce les outils mathématiques de la finance parce qu’il les juge inadaptés
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Cette vidéo de deux minutes contient une vidéo de deux minutes qui contient une vidéo de deux minutes qui ... Petit cours illustré sur l'ensemble de Mandelbrot...


Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Luniver   16 octobre 2017
Fractales, hasard et finance de Benoît Mandelbrot
[La] carence de la géométrie [fait] que la littérature des sciences — sans même s'en excuser — ne comportait pas de réponse utile à des questions pourtant incontournables dont voici des exemples :

« Comment mesurer la volatilité des chroniques boursières, ne serait-ce que pour pouvoir évaluer les risques financiers de façon réaliste ? »

« Combien mesure la côte de Bretagne ? »

« Comment peut-on caractériser la forme d'un côté, d'un rivière, d'une ligne de partage des eaux ou de la frontière d'un bassin d'attraction, non point hydraulique, mais dynamique ? »

« Comment peut-on mesurer et comparer les rugosités d'objets communs, tels qu'une pierre cassée, un talus, une montagne ou un bout de fer rouillé ? »

« Quelle est la forme d'un nuage, d'une flamme ou d'une soudure ? »

« Quelle est la densité des galaxies dans l'Univers ? »



Plus généralement, dès le début de ma carrière scientifique, j'ai conclu que de nombreuses formes du réel sont à tel point irrégulières ou brisées, que la complexité de la Nature dépasse de façon non pas quantitative mais qualitative tout ce qu'on admet la géométrie d'Euclide. Un petit nombre de longueurs significatives distinctes suffit pour caractériser un intervalle ou un cercle, mais pour les objets naturels, ce nombre est si grand qu'il est en pratique infini.



L'existence de tels objets posait un défi : il restait décrire la forme de ce que la géométrie déclarait « informe » ou « amorphe ». Ce défi n'était pas entendu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ElGatoMalo   01 septembre 2012
Les objets fractals : Forme, hasard et dimension de Benoît Mandelbrot
La notion qui lui sert de fil conducteur sera désignée par l’un de deux néologismes synonymes, "0bjet fractal" et "fractale", termes que je viens de former, pour les besoins de ce livre, à partir de l’adjectif latin fractus, qui signifie "irrégulier ou brisé".
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Benoît Mandelbrot (50)Voir plus


Quiz Voir plus

Éléments chimiques

Qui n'est pas un gaz rare ?

Argon (Ar)
Xénon (Xe)
Chlore (Cl)
Radon (Rn)

12 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : chimie , périodique , élémentsCréer un quiz sur cet auteur