AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.16/5 (sur 191 notes)

Nationalité : Belgique
Biographie :

Brigitte Lechanteur est née en Belgique et vit à Paris depuis trente ans. Comédienne, productrice phonographique et de spectacles vivants, elle a également exercé dix ans les fonctions de directrice administrative d’un groupe audiovisuel avant de se lancer dans l’écriture.
Ses récits ont tous en commun d’explorer l’univers des rapports intrafamiliaux, leurs non-dits, leurs secrets et leurs tabous.

Brigitte Lechanteur est l’auteure de « La Voix de mon père », finaliste des Plumes francophones, dont elle a écrit la suite, publiée en 2022 en version intégrale chez M+ Éditions.
Après « L’amour a de la mémoire », « La Voix de mon père » est son second roman publié aux Éditions M+.

Brigitte Lechanteur est également l’auteure de « Et que mon cri parvienne jusqu’à vous » et de « La Lettre ».


Page Facebook : https://www.facebook.com/brigittelechanteurauteur/

Instagram:
https://www.instagram.com/brigitte.lechanteur/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Brigitte Lechanteur   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Entretien avec Alice Quinn 2018 "La Voix de mon père " Et que mon cri parvienne jusqu'à vous"


Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
Il était épuisé. La course à l’ascension sociale, à l’argent, aux honneurs. Il s’est mis à boire. Les dernières années, c’était une éponge. Juste ce qu’il fallait pour que cela ne se remarque pas trop.
Commenter  J’apprécie          50
Acheter un voilier quand on n’avait jamais navigué ne suffisait pas ; le bateau devait être singulier, infiniment noble parce que tout de bois, adulé parce que follement désiré. Tout faisait sens chez cet homme. Son métier d’avocat relevait aussi d’un choix – tu ne vas pas intégrer cette race de bavards, lui serinait son père – mais l’idéalisme des débuts avait fait place aux concessions.
Commenter  J’apprécie          40
Avec ma mère, c’était pas marrant tous les jours. Son souci de perfection gâchait tout. Il fallait que ça brille ! L’argenterie, les voitures, nos cheveux… Elle amenait à table des plats en fusion et nous faisait un numéro de claquettes tellement c’était brûlant ! C’était délicieux, mais il fallait faire attention à ne pas se faire mal, attendre que ça refroidisse…
Commenter  J’apprécie          40
Elle a grossi mais ça lui va bien, elle porte les années dans les rondeurs, sans s’assécher. Son visage est à peine ridé. Un carré poivre et sel met en valeur le bleu de ses yeux et les fils argentés se fondant dans la masse des cheveux semblent l’œuvre d’un coloriste hors pair.
Commenter  J’apprécie          40
Je n’avais pas le droit de fréquenter Damia, ma mère me l’avait interdit.
Dans les années vingt, la France s’enorgueillissait encore de son empire colonial et la supériorité de la race blanche avait été un des principes de base de l’éducation de Louise. Elle était raciste.
Commenter  J’apprécie          40
Elle se souvient avoir écouté en cachette, l’apercevant par la double porte entrouverte du bureau sanctuaire. Deux portes distinctes capitonnées de cuir Chesterfield qui la fascinaient. Elles n’étaient que rarement ouvertes et toujours à l’heure du courrier, quand les rendez-vous de l’après-midi étaient terminés.Son père l’avait surprise quelques fois et ses yeux bleus avaient souri par-dessus ses lunettes de presbyte. Cet homme aimait par-dessus tout les preuves d’amour : celles de sa femme, de ses deux filles, de ses amis, des quidams, les petites, les grandes, les subtiles, les lourdes, les sincères. Aimez-moi, aimez-moi ! clamait tout son être et cela fonctionnait car il était plus qu’aimable : charismatique et généreux.
Commenter  J’apprécie          30
Je sais combien il en coûte d’arracher les racines de son ventre. Tant qu’elles vivent en nous, on ne soupçonne pas leur pouvoir, mais il suffit d’en être privé et la plaie reste ouverte à jamais.
Commenter  J’apprécie          40
L’origine du monde.
Leurs corps doués d’une expérience millénaire se reconnaissent et leurs mémoires ancestrales savent la patience pour prolonger le plaisir si accessible pour eux.
Commenter  J’apprécie          40
Je fais d’emblée connaissance avec le paradoxe de l’Inde : la splendeur et la misère se côtoient sans cesse.
Commenter  J’apprécie          40
— Des errants ? Mais qu’est-ce que c’est ?
— Des âmes qui sont ici depuis si longtemps qu’elles ont oublié leurs origines. Elles s’emparent des mensonges, c’est la seule nourriture qui les rattache à la Terre.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Brigitte Lechanteur (159)Voir plus

Quiz Voir plus

L'Irlande

Le pays est divisé en deux : l'Irlande du Nord et...

La République d'Irlande
Le Royaume d'Irlande
La Principauté d'Irlande

11 questions
175 lecteurs ont répondu
Thèmes : irlande , paysCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}