AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.8 /5 (sur 551 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Montpellier , le 3/06/1966
Biographie :

Camille Pascal est un auteur, historien et personnalité de l'audiovisuel français. Il est depuis septembre 2007 secrétaire général du groupe France Télévisions et, parallèlement à ces fonctions, directeur de la communication depuis novembre 2008

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Camille Pascal   (10)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

LA CHRONIQUE DE GÉRARD COLLARD - LA CHAMBRE DES DUPES


Citations et extraits (171) Voir plus Ajouter une citation
migdal   17 février 2022
L'été des quatre rois de Camille Pascal
En cherchant bien, on trouvait aussi une hampe de bois autour de laquelle s'enroulait un grand drapeau ficelé dans sa housse jaunie par des cordelettes de chanvre qui cassaient lorsque l'on cherchait à les défaire. Alors chacun comprenait, et un silence presque religieux se faisait dans la pièce. Ceux qui étaient restés couverts au moment d'entrer dans la maison se mettaient tête nue comme à la messe. Une femme appelée à la rescousse s'occupait de déshabiller complètement ce vestige de gloire, puis on allait à la fenêtre pour le dérouler entièrement, et les trois couleurs, portant parfois en lettres d’or le nom d'un regiment dissous, claquaient au vent comme un premier coup de feu.
Commenter  J’apprécie          380
migdal   29 avril 2022
Le goût du roi : Louis XV et Marie-Louise O'Murphy de Camille Pascal
Etourderie d'éditeur ou retour du refoulé, l'histoire des maîtresses royales reste encore la chasse gardée de respectables chartistes, expertes dans l'art de la sublimation. Ce livre voudrait démontrer, au contraire, que la rigueur méthodologique élaborée par l'Ecole des Annales et ses différents héritiers permet de porter un nouveau regard sur l'histoire d'une petite maitresse en révélant des mécanismes sociaux et des pratiques politiques dont l'étude reste à entreprendre.



Faire, en un mot de la micro histoire en lieu et place de la petite histoire, ce qui rend, sur les hauteurs de la Montagne-SainteGeneviève un meilleur son.



Pour cela, il aura fallu conduire une véritable enquête dans un maquis documentaire quasi inexploité, relire d'un œil neuf des mémorialistes embaumé par une érudition pudibonde, interroger les archives de police, extirper les secrets soigneusement enfouis dans les minutes notariales et même entreprendre une véritable archéologie versaillaise.



En collectant les indices, en confrontant les témoignages, en dépouillant des archives dont l'austérité apparente rebute aujourd'hui la plupart de ceux qui prétendent écrire l'Histoire sans jamais la lire, il a été possible non seulement d'avancer des hypothèses mais de les étayer. Lentement s'est alors dessiné le portrait d'une femme insaisissable dont l'histoire était, dès l'origine, destinée à demeurer secrète, le portrait en creux d'une maîtresse royale mais aussi d'une époque, d'un système de cour et d'une économie libertine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          365
migdal   29 avril 2022
Le goût du roi : Louis XV et Marie-Louise O'Murphy de Camille Pascal
Les femmes admises à la Cour, même lorsqu'elles appartenaient à la clientèle de la favorite, n'étaient pas sûres. Après une passade avec le Roi, il était tentant d'exiger le renvoi de leur protectrice pour prendre officiellement sa place. Tous les biographes de la marquise de Pompadour ont dénoncé l'ingratitude de ces « petites cousines » qui, au lieu de remercier leur puissante parente de ses nombreux bienfaits, cherchaient à la supplanter dès la première occasion. La répétition de ces mésaventures n'a rien d'une cruelle fatalité. En réalité, la présence de cette jolie parente faisait partie d'un système de substitution, la Marquise délégant à des amies ou des cousines plus jeunes et moins rétives les plaisirs du Roi. Les dangers de cette première politique obligèrent à recourir à d'autres arrangements, moins avouables encore.
Commenter  J’apprécie          340
dannso   01 juin 2022
L'air était tout en feu de Camille Pascal
Pour faire bonne mesure, quelques mois plus tard, le duc du Maine, tout atrophié qu'il était, épousait la petite-fille du Grand Condé, la naine la plus spirituelle et la plus méchante de tout l'univers. À ce niveau d'infirmité, ce n'était d'ailleurs plus un mariage mais une sorte de parabole, la vilenie donnant la main à la médisance.
Commenter  J’apprécie          323
palamede   27 septembre 2020
La Chambre des dupes de Camille Pascal
Les Anglais, dont la perfidie n’était pas qu’une figure de style, travaillaient à ressusciter contre l’arrière-petit-fils la formidable coalition qui, trente ans plus tôt, avait bien failli emporter la puissance du roi Louis XIV ...
Commenter  J’apprécie          320
palamede   26 septembre 2020
La Chambre des dupes de Camille Pascal
Un faux pas, une chute, le moindre geste déplacé ou ridicule, bref tout ce qui pouvait faire rater une présentation à la Cour disqualifiait une débutante pour le restant de sa vie et entachait le prestige de toute une famille. 
Commenter  J’apprécie          320
migdal   17 février 2022
L'été des quatre rois de Camille Pascal
Chaque garde national avait conservé non seulement son uniforme mais aussi un équipement payé sur ses deniers, et il en était de même de tous les anciens conscrits, des demi-soldes et des vétérans des armées de l'Empire, de tous ceux, enfin, qui, démobilisés en 1814 puis en 1815, étaient rentrés chez eux, défaits, humiliés, mais solidement armés. On prenait de vieilles escabelles pour aller chercher à tâtons derrière les corniches droites des armoires de mariage ou au-dessus du ciel de lit moutonné de poussière des fusils parfaitement huilés et emmaillotés dans leur linge comme des nouveau-nés.
Commenter  J’apprécie          310
migdal   19 février 2022
L'été des quatre rois de Camille Pascal
Thiers n'ajouta rien d’autre qu’un sourire de triomphe et s'exécuta. Si le coup qu'ils préparaient à demi-mot réussissait, demain il serait ambassadeur ou député, en attendant mieux encore.



Epuisé d'avoir été tant poudré, le prince de Talleyrand ne prit pas la peine de raccompagner son hôte et s'avança en dandinant sur ses pieds de palmipède vers le salon d'angle où il avait pris l'habitude de dicter ses mémoires. Il s'assit à son bureau. Demanda au secrétaire d'entrouvrir les volets intérieurs pour garder un œil sur la place Louis-XV où les troupes royales stationnaient, quand soudain il entendit des cris et vit, sortant des jardins en courant en tous sens, des gardes Suisses désarmés et les bras levés vers le ciel. Il se retourna lentement car ce mouvement exigeait chez lui de faire pivoter son corps tout entier et découvrit le dome du pavillon de l'Horloge orné du drapeau de la Révolution et de l'Empire comme en 1815.



Puis il observa la superbe pendule au triomphe d'Apollon posée sur la cheminée qui venait de sonner les douze coups et dit à son secrétaire, dont la plume était restée suspendue :



- Mettez en note que, le 29 juillet 1830, à midi cinq minutes, la branche aînée des Bourbons a cessé de régner sur la France.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
palamede   01 novembre 2018
L'été des quatre rois de Camille Pascal
... il [faut] toujours que les acteurs, non contents de mal jouer, se donnent le ridicule de penser. 
Commenter  J’apprécie          312
migdal   30 avril 2022
Le goût du roi : Louis XV et Marie-Louise O'Murphy de Camille Pascal
C'est dans ce contexte que rabatteurs et pourvoyeurs vont se mettre en chasse pour trouver une doublure sexuelle à la marquise de Pompadour. Une lecture attentive des sources montre que se constitue, à cet effet, un véritable réseau avec ses fournisseurs, ses intermédiaires et ses enjeux financiers. Réseau occulte mais dont le fonctionnement présente des similitudes avec les autres circuits d'approvisionnement de la Cour.



Comme pour la viande et le poisson fournis au Roi par des sociétés de pourvoierie où se retrouvent les intérêts croisés des familles de valets de chambre et du puissant notariat parisien, les besoins sexuels du monarque sont pris en charge par les mêmes réseaux et les mêmes acteurs. Marie-Louise O'Murphy n'arrive pas par hasard dans le lit du Roi ; même si Casanova et Meusnier y voient pour l’un, «les chemins secrets de la très puissante destinée» et pour l'autre « un exemple de la bizarrerie et des caprices de la fortune ». Elle a été repérée, choisie et négociée avec soin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature française

L'homme qui rit

Honoré de Balzac
Victor Hugo
Stendhal
Gustave Flaubert

15 questions
1554 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , auteur françaisCréer un quiz sur cet auteur