AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.93 /5 (sur 543 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 25/12/1944
Biographie :

Jean-Christian Petitfils est un écrivain, historien et politologue français.

Il fait ses études à la Faculté de droit de Paris, à l'Institut d'études politiques de Paris et à la Sorbonne. Il est docteur en science politique (1971), licencié en droit public et en histoire-géographie, diplômé de Sciences Po (section PES, promotion 1967) et de l'Institut d'administration des entreprises de Paris.

Il fait la plus grande partie de sa carrière dans le secteur privé : fondé de pouvoirs (1977), sous-directeur (1983), puis directeur adjoint (1990) de la banque de Suez et de l'Union des Mines, devenue banque Indosuez, puis Crédit Agricole Indosuez, directeur exécutif à Calyon Corporate and Investisment Banking (2004) où il a dirigé le Service des montages juridiques des opérations financières, Secrétaire général du groupement pour la Modernisation de la distribution (1976-1991). Il a pris sa retraite en 2004.

Parallèlement, il a mené une carrière d'historien et d'écrivain.

Il est auteur de plusieurs ouvrages d'Histoire et de Science politique (La Droite en France, L’Extrême droite en France, Le Gaullisme, Les Socialismes utopiques) et des biographies de personnages du Grand Siècle (Le Véritable d'Artagnan, Le Régent, Lauzun, Madame de Montespan, Louise de La Vallière).

Il a écrit un ouvrage de synthèse sur Louis XIV, fruit de vingt-cinq années de travail (1995). Ce livre a remporté un grand succès (55 000 exemplaires) et a obtenu le Prix de la Biographie de l'Académie française 1996.

Il s'est intéressé également au personnage historique de Jésus. Son étude, parue en 2011, a connu un remarquable succès (160 000 exemplaires).

Au total, il est l'auteur de plus de trente ouvrages historiques, essais et biographies.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
NAR - 13 mai 2020 #3 - Jean-Christian PETITFILS pour son livre "Le Siècle de Louis XIV" A l'occasion du tricentenaire de la mort du Roi Soleil, Jean-Christian PETITFILS est venu présenter à la NAR le livre dont il fut le directeur titré "Le Siècle de Louis XIV".
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (128) Voir plus Ajouter une citation
Jean-Christian Petitfils
BazaR   12 août 2019
Jean-Christian Petitfils
Le mot baroque vient du mot portugais barroco, employé pour désigner des "perles qui ne sont pas parfaitement rondes" (Furetière). Au figuré, il désigne tout ce qui est "irrégulier, bizarre, inégal" (Dictionnaire de l'Académie de 1740). De là la prédilection du baroque pour le mouvement, pour la courbe et la dissymétrie, au détriment de la ligne droite. En art, le mot ne peut être séparé du contexte historique de la Contre-Réforme.



("Louis XIII", note de bas de page)
Commenter  J’apprécie          360
BazaR   22 juillet 2019
Louis XIII de Jean-Christian Petitfils
Ces gens de robe formaient-ils donc une nouvelle noblesse ? "Noblesse de robe" : l'expression apparaît, semble-t-il, pour la première fois dans les Recherches de la France (1560-1569) d’Étienne Pasquier. Malgré la lutte acharnée qu'ils menaient pour se faire reconnaître leurs propres privilèges, ils étaient encore considérés comme membres du tiers états aux états généraux de 1614. Ils ne supportaient plus le carcan médiéval de la division tripartite et multipliaient les stratégies familiales pour sortir de leurs statuts et s'agréger définitivement au second ordre... Cela n'empêchait pas les différences sociales de demeurer fortes et l'aristocratie authentique de toiser cette "noblesse de paille".
Commenter  J’apprécie          190
BazaR   18 juillet 2019
Louis XIII de Jean-Christian Petitfils
Henri IV était ainsi : un immense roi, l'un des meilleurs sans doute que la France ait connus, mais coureur impénitent, voluptueux inapaisable, paillard débridé aux mœurs orientales, d'une incurable, d'une pitoyable naïveté le jetant, lui par ailleurs si fin, si mesuré, si habile, dans des situations inextricables.
Commenter  J’apprécie          190
BazaR   06 août 2019
Louis XIII de Jean-Christian Petitfils
La chasse était alors la préoccupation de prédilection de Louis XIII, chasse au renard, au sanglier, aux oiseaux... Il avait l'habitude de se rendre non loin de Saint-Germain, en la terre seigneuriale de Versailles. Sur une butte, au milieu d'un paysage doucement vallonné, de landes et de pâturages, coupés d'étangs et d'eaux stagnantes, s'élevait un moulin et un vieux manoir abandonné. C'est en ce lieu que, durant l'été de 1623, pour éviter d'avoir à retourner le soir au Louvre ou à Saint-Germain, il décida la construction d'un petit pavillon sans prétention, qui lui servirait de rendez-vous de chasse... Tels furent les débuts, forts modestes, du prodigieux chef-d’œuvre de l'art classique, qu'édifiera tout autour son fils et successeur.
Commenter  J’apprécie          183
BazaR   19 août 2019
Louis XIII de Jean-Christian Petitfils
Quelques auteurs ont attribué la grossesse de la reine à Mazarin, en raison de la passion amoureuse qui les unira sous la Fronde. Les dates ne coïncident pourtant pas. En 1636, le futur cardinal occupait les fonctions de vice-légat du pape en Avignon. Rappelé à Rome en octobre de cette année-là, il y resta jusqu'en 1640, ne revenant à Paris que le 4 janvier. Le dauphin avait alors seize mois. Le monsignore était assurément très doué, mais il est difficile de croire qu'il ait pu procréer à distance !
Commenter  J’apprécie          180
BazaR   09 août 2019
Louis XIII de Jean-Christian Petitfils
L’exécution eut lieu le 19 août 1626 à 6 heures du soir... La fin de Chalais fut particulièrement atroce. Monsieur, à moins que ce ne fût la famille du condamné, avait soudoyé le bourreau pour qu'il prît la fuite. Au lieu d'attendre celui de Rennes, on confia l'éprouvante mission à un autre prisonnier, condamné au gibet, sous promesse de grâce. L'homme - un tonnelier de Tours - était inexpérimenté. La hache étant introuvable, il commença avec une épée de Suisse non affilée, rata son coup une première fois, puis une seconde, demanda une doloire qu'il ne mania pas mieux. Au vingtième essai, l'infortuné jeune homme, les yeux bandés, gémissait encore: "Jésus Maria." Son chef ne tomba qu'à la vingt-neuvième tentative.
Commenter  J’apprécie          172
BazaR   23 juillet 2019
Louis XIII de Jean-Christian Petitfils
Le mot "absolutisme", forgé en 1797 par Chateaubriand, a pris de nos jours une connotation ambiguë : gardons-nous de le confondre avec la tyrannie ou la dictature. Par absolutisme, il faut entendre la volonté du pouvoir royal de lutter contre les tendances centrifuges des différents corps, de concentrer toutes les parcelles de la souveraineté que la féodalité avait éparpillées aux mains des grands barons et de façon plus générale de faire prévaloir la force modernisatrice de l’État.
Commenter  J’apprécie          170
BazaR   15 août 2019
Louis XIII de Jean-Christian Petitfils
Est-ce pour autant que Louis se considérait comme un roi fainéant, soumis à son omnipotent maire du palais ? On sait qu'il n'en était rien. Pour chacun de ses projets, le cardinal devait soigneusement tenir compte de son opinion, ménager son amour-propre, lui en expliquer les raisons, leur bien-fondé, obtenir son consentement. Cela n'avait rien d'une formalité. Louis XIII avait une haute conscience de son "métier de roi" au service de son royaume. Il ne renonçait à aucune bribe de son autorité.
Commenter  J’apprécie          160
BazaR   13 août 2019
Louis XIII de Jean-Christian Petitfils
La physique des lois, la mathématisation du monde n'éliminaient pas la possibilité par Dieu de faire des miracles. Pas plus Kepler que Descartes ne rejetaient l'idée métaphysique d'un Dieu créateur. Ils recherchaient trace de la pensée divine dans le mouvement des planètes ou la grammaire mathématique du cosmos... Ce siècle de la raison et des savants était, ne l'oublions pas, celui de la foi et des saints. En revanche, chez les élites intellectuelles et savantes, c'était le vieil univers magique, matrice de la connaissance, qui s'effondrait, les concepts datant de plusieurs siècles qui étaient culbutés, le cosmos de l'aristotélisme et de la scolastique thomiste qui était pulvérisé.
Commenter  J’apprécie          140
BazaR   20 juillet 2019
Louis XIII de Jean-Christian Petitfils
Louis jouait à la guerre, défendait avec ardeur une place que d'autres bambins étaient censés assaillir. Les ennemis étaient les Espagnols : "Hoo je tuerai les Espagno qui sont ennemy de Papa, je les epuceray bien." Comme on lui faisait remarquer qu'ils étaient chrétiens, il répliquait : "Mai i son enemy de Papa – Mais, Monsieur, ils sont chrétiens. – J'iray donc tué le Tu (Turc), je les accomoderay bien, je les epuceteray bien... Avé mon épée je leu donneray de gan cou."



(citations extraites du Journal de Jean Héroard, sur l'enfance et la jeunesse de Louis XIII (1601-1628))
Commenter  J’apprécie          140
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Jean-Christian Petitfils (616)Voir plus


Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..