AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.53 /5 (sur 156 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Indianapolis, Indiana , le 24/01/1911
Mort(e) à : Hollywood, Californie, , le 04/04/1987
Biographie :

Catherine Lucille Moore est un écrivain de science-fiction et de fantasy.

Elle quitta l'Université pendant la grande dépression pour travailler comme secrétaire à la Fletcher Trust Company d'Indianapolis. Ses premiers récits sont publiés dans des pulp magazines dans les années 1930, dont deux séries importantes dans Weird Tales.

En 1936, elle rencontre Henry Kuttner (07/04/1915 - 04/02/1958), un autre écrivain de science-fiction, qui deviendra son collaborateur et, par la suite, son mari en 1940.

Le couple écrivit de nombreuses nouvelles, et signeront la quasi-totalité de leurs textes en commun, utilisant soit leurs vrais noms soit de pseudonymes dont l’un le plus connus est Lewis Padgett.

Catherine MOORE aborde la S.F. avec Shambleau, publié dans « Weird Tales » en 1933, qui la classe d'emblée au tout premier rang. Elle signe avec Henry Kuttner la série des Mutants (1945-1953) et celle de Galleher Galloway. Sous son nom propre elle donne encore la Nuit du jugement (1943) et, après la mort d'Henry Kuttner, la Dernière Aube.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Catherine L. Moore   (13)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
BazaR   28 août 2022
Le livre d'or de la science-fiction de Catherine L. Moore
Être obligé de dire "monsieur" à une machine faite de métal et de plastique, c'était trop contraire à l'ordre des choses.

("Androïde")
Commenter  J’apprécie          180
thimiroi   08 juillet 2022
Le livre d'or de la science-fiction de Catherine L. Moore
– Crois-tu à l’imprégnation psychique des objets inanimés ? questionna Phil (…)

– Quoi ? Qu’est-ce que tu racontes ? répondit Melton (…)

– Une vieille théorie, énonça Phil paresseusement. Si un homme vit longtemps dans un lieu, les murs finissent par absorber ses émanations psychiques…



(Il se passe quelque chose dans la maison)
Commenter  J’apprécie          170
BazaR   15 mars 2020
Jirel de Joiry de Catherine L. Moore
— Mais Jirel, je ne crois pas que vous compreniez. C'est un sort pire que les plus terribles tourments de l'enfer. C'est... c'est au-delà de toutes les bornes des enfers que nous connaissons. Et je crois que les flammes les plus ardentes de Satan seraient le souffle du paradis comparées à ce qui peut se passer là-bas.

— Je sais. Croyez-vous que je me risquerais à y descendre si je n'en étais pas sûre ? Où trouverais-je ailleurs l'arme qu'il me faut, sinon hors du royaume de Dieu ?

("Le baiser du dieu noir")
Commenter  J’apprécie          150
BazaR   12 août 2022
Le livre d'or de la science-fiction de Catherine L. Moore
Il ne pouvait plus douter que, d’une certaine façon, la vie de Clarissa empiétait sur un autre monde que le sien. Et, chaque fois que les deux mondes entraient en conflit, l’autre monde affirmait sans effort sa suprématie.

("L'heure des enfants")
Commenter  J’apprécie          130
BazaR   26 juin 2022
Le livre d'or de la science-fiction de Catherine L. Moore
Pratiquement toutes les œuvres de maturité de Henry Kuttner ont été écrites en collaboration avec sa femme, Catherine L. Moore. Il semblait rarement y avoir quelque chose de préconçu dans cette collaboration, spécialement dans ses dernières années ; l’un d’eux laissait simplement une nouvelle en train sur la machine à écrire, pour ainsi dire, et en revenant la retrouvait avancée de plusieurs milliers de mots par l’autre.

(Préface d'Alain Dorémieux)
Commenter  J’apprécie          110
BazaR   07 août 2022
Le livre d'or de la science-fiction de Catherine L. Moore
Contemplant vaguement par la fenêtre l’endroit où aurait dû se trouver sa cour, Gallegher sentit là nausée lui tordre le ventre à la vue du trou béant, de ce trou ridicule et invraisemblable. C’était un gros trou. Profond. Presque assez pour contenir la gueule de bois un tantinet colossale de Gallegher.

("Gallegher bis" - 1943)
Commenter  J’apprécie          110
Slava   03 mars 2016
Shambleau de Catherine L. Moore
La beauté est aussi concrète que le sang, d'une certaine manière. C'est une force séparée, distincte, qui habite le corps des hommes et des femmes. Vous n'avez pas été sans remarquer le vide qui accompagne une beauté parfaite chez de nombreuses femmes... La force est si puissante qu'elle chasse toutes les autres et vit comme un vampire aux dépens de l'intelligence et de la bonté et de la conscience et de tout le reste.



(La Soif Noire.)
Commenter  J’apprécie          90
pictura   18 mai 2014
Shambleau de Catherine L. Moore
Pendant un long moment il resta à la contempler en silence, le regard baissé sur ses yeux mi-clos. Puis avec le détachement aisé de quelqu’un qui se meut dans un rêve, il se pencha, répondant à l’invitation de ses bras levés. Le sable était frais et doux, et sa bouche avait un imperceptible goût de sang.
Commenter  J’apprécie          90
gill   12 août 2013
Le livre d'or de la science-fiction de Catherine L. Moore
Il était une fois un polygraphe prolifique, un bâcleur acharné, qui fourmillait d'idées astucieuses mais les exploitait n'importe comment, qui écrivait à la chaîne et à la commande des histoires en série pour des magazines populaires, et dont l'oeuvre se caractérisait par un manque certain d'ambition et de recherche.

Il rencontra un jour une jeune femme attirante, à la fois introvertie et pleine de magnétisme, qui avait vécu une adolescence recluse peuplée de fantasmes morbides qu'elle traduisait avec préciosité en des récits captivants, au style élaboré, aux images flamboyantes.

Ils se marièrent, furent heureux, et faute d'avoir beaucoup d'enfants devinrent à eux deux, en unissant leurs talents respectifs, un seul auteur protéiforme, qui à visage découvert ou sous le masque des pseudonymes tint, pendant des années, une place de premier plan sur la scène de la science-fiction américaine.......

(extrait de la préface du volume paru dans la collection "le livre d'or de la science-fiction" en 1979)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Cath_perrin   08 août 2021
Shambleau de Catherine L. Moore
Il se souviendrait toujours, dans ses cauchemars, jusqu’à sa mort, de l’instant où la chevelure de Shambleau l’avait enveloppé. Une odeur nauséeuse, suffocante de vers gras, visqueux s’emparant de son tout corps, leur tiédeur moite passant à travers ses vêtements comme s’il avait été nu sous leur étreinte.
Commenter  J’apprécie          71

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le Temps en Littérature

Dans ce recueil de poèmes, Victor Hugo dépeint l'histoire et l'évolution de l'Humanité et nous offre une oeuvre magistrale. Quel est son titre : " La légende ..." ?

du millénaire
des siècles
des ans
du Temps

10 questions
199 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur