AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.14 /5 (sur 293 notes)

Nationalité : Brésil
Né(e) à : Brasilia , 1965
Biographie :

Chris Carter est un auteur de romans policiers brésilien.

Fils d'un émigré italien, il passe ses premières années au Brésil avant de partir pour les États-Unis où il va suivre ses études secondaires et supérieures.

Après des études de psychologie, criminologie et sciences du comportement des criminels à l'Université de Michigan, il entre au Bureau du procureur de l’État du Michigan. Il y travaille pendant quelques années, rencontrant et étudiant de nombreux criminels et autres serial killers emprisonnés à vie.

Début des années 1990, il quitte ce milieu, s'installe à Los Angeles, puis à Londres, où il exerce le métier de guitariste au sein de divers groupes de "Glam Rock", avant d'entreprendre une nouvelle carrière dans l'écriture de thrillers.

Son premier roman "La marque du tueur" ("The Crucifix Killer") publié en 2009 remporte de suite un énorme succès. Numéro 1 des listes de best-sellers, il est traduit dans une douzaine de pays.

"Le prix de la peur" ("The Executioner", 2010) est son second roman.

son site : http://www.chriscarterbooks.com/home.htm
page Facebook : https://www.facebook.com/chriscarterbooksofficial

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
raynald66   05 septembre 2015
Le prix de la peur de Chris Carter (II)
Les tueurs en série changent très rarement de mode opératoire quand celui-ci

leur convient. Et, lorsqu'ils le font, ils ne s'en éloignent que légèrement, en général pour évoluer peu à peu vers quelque chose d'encore plus cruel.

Ce tueur-ci est assez calme et organisé pour modifier intégralement sa stratégie

d'une victime à l'autre, sans paniquer;
Commenter  J’apprécie          120
Tatooa   10 février 2015
Le prix de la peur de Chris Carter (II)
- Ironique que la seule certitude de la vie soit la mort, vous ne trouvez pas ?
Commenter  J’apprécie          110
Ziliz   25 mai 2012
La marque du tueur de Chris Carter (II)
Pour commencer, l'immense majorité des tueurs en série sont des hommes, expliqua Hunter. Les tueuses en série ont en général un intérêt purement matériel ou financier. Ce qui peut arriver aussi avec leurs homologues masculins mais beaucoup plus rarement. Les mobiles d'ordre sexuel sont les plus fréquents chez eux. Les études ont aussi révélé que les femmes criminelles tuent en général des proches, maris, membres de la famille ou personnes qui dépendent d'elles. Pour les hommes, ce sont en général des étrangers. Les tueuses en série ont aussi tendance à agir plus discrètement, avec du poison ou des méthodes moins violentes, comme l'étouffement. Les tueurs en série, au contraire, sont très portés sur les tortures et les mutilations. Quand les femmes sont impliquées dans des homicides sadiques, elles jouent en général le second rôle aux côtés d'un homme. (p.119)
Commenter  J’apprécie          80
lulubook   23 mai 2012
Le prix de la peur de Chris Carter (II)
peu importe ce que vous avez fait de votre vie,poursuivit-il,indifférent à sa victime qui saignait.peu importe votre richesse,ce que vous avez accompli-vos relations,vos projets et vos espoirs.en fin de compte,la même chose nous arrive,à tous, et cette chose,c'est la mort.
Commenter  J’apprécie          80
Tatooa   18 octobre 2014
La marque du tueur de Chris Carter (II)
D-King n'était pas précisément ravi qu'une de ses filles disparaisse sans crier gare. Jenny avait quitté l'ambiance survoltée du Vanguard trois soirs plus tôt, et il n'avait plus entendu parler d'elle depuis. A la différence des autres macs de L.A., D-King ne tabassait pas les réfractaires. Si l'une de ses filles décidait qu'elle en avait marre et qu'elle voulait laisser tomber, ça ne lui posait aucun problème, tant qu'elle ne partait pas pour travailler avec un concurrent, ou qu'elle ne se tirait pas avec son fric.
Commenter  J’apprécie          70
Tatooa   20 octobre 2014
La marque du tueur de Chris Carter (II)
- Je n'ai pas voulu vous écouter sur une affaire autrefois et je m'en suis mordu les doigts. Tout le service s'en est mordu les doigts, et je sais que vous ne vous l'êtes jamais pardonné. Ce producteur, un gros bonnet... John Spencer, c'était bien son nom ?

Hunter acquiesça en silence.

- Vous nous l'avez dit, à Wilson et à moi, que nous n'avions pas arrêté le bon. On ne vous a pas écouté. Vous vouliez poursuivre l'enquête et je vous ai dit de laisser tomber, je m'en souviens. Bon dieu, j'ai même failli vous suspendre... (Le capitainte Bolter se pencha en avant, posa ses deux coudes sur son bureau et appuya son menton sur ses poings serrés.) Je ne vais pas commettre cette erreur une deuxième fois. Agissez comme vous le sentez, Rob, mais chopez-moi ce fichu tueur.
Commenter  J’apprécie          60
Ziliz   25 mai 2012
La marque du tueur de Chris Carter (II)
L'une des victimes, un homme de vingt-cinq ans, avait eu les yeux enfoncés dans la tête jusqu'à ce qu'ils éclatent sous la pression. Ses deux mains avaient été écrasées au point de pulvériser les os. Une autre victime, féminine, cette fois, âgée de quarante ans, avait été éventrée et éviscérée. Une troisième, un Afro-Américain de cinquante-cinq ans, avait le cou entaillé sur toute sa longueur tandis que ses mains étaient clouées paume contre paume en position de prière. Les autres photos étaient encore plus atroces. Toute cette souffrance avait été infligée aux victimes alors qu'elles étaient encore vivantes. (p.117)
Commenter  J’apprécie          60
julienraynaud   18 septembre 2016
La marque du tueur de Chris Carter (II)
Avez-vous déjà vu ce qui arrive à un être humain qu'on électrocute ?
Commenter  J’apprécie          80
FILOUPS   27 juillet 2017
Le prix de la peur de Chris Carter (II)
Ironique que la seule certitude de la vie soit la mort, vous ne trouvez pas ?
Commenter  J’apprécie          77
raynald66   05 septembre 2015
La marque du tueur de Chris Carter (II)
Le tueur au crucifix ôtait toujours une partie du corps de ses victimes,

un oeil, un doigt, une oreille, des trophées humains en quelque sorte
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Trouver le polar avec du geek dedans ...

Très facile, je suis une trilogie de Stieg Larrson qui a été prolongée à sa mort. Lisbeth Salander est une geekette qui aide le journaliste Mikael Blomkvist dans ses enquêtes . Mon titre est ...

Les ombres de la toile
M, le bord de l'abîme
Millenium
Sous les vents de Neptune

13 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , informatique , geek , humourCréer un quiz sur cet auteur