AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.72 /5 (sur 47 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New-York , 1955
Biographie :

Chris Kraus est cinéaste et écrivaine.

Elle grandit dans le Connecticut et en Nouvelle-Zélande où elle obtient son B.A. à l'Université Victoria de Wellington. Après avoir travaillé comme journaliste pendant cinq ans, elle déménage à New York.

À la fin des années 1970, elle se fait connaître comme vidéaste et artiste-performeuse, notamment au sein de "The Artists Project", une entreprise de service public municipal financée par des peintres, des poètes, des écrivains, des cinéastes et des danseurs.

Aujourd’hui, son livre, "I Love Dick" (1997), passe pour être "le manifeste d’une nouvelle forme de féminisme", encensé par des millennials à la mode tels que Lena Dunham, Tavi Gevinson et Emily Gould.

Actuellement, elle partage son temps entre la Suisse, où elle enseigne l’histoire du cinéma à la European Graduate School, et Los Angeles, où elle vit.

Elle est également éditrice à la Semiotext(e).

+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Découvrez le nouveau roman de Chris Kraus : https://bit.ly/3neZrkv Après le choc de "La Fabrique des salauds", Chris Kraus nous revient avec un roman plein d'une fantaisie grinçante. Écrit sous la forme d'un journal posthume, un texte puissant et drôle, qui continue d'explorer ces familles hantées par les fantômes nazis, sur fond d'hommage à la Beat Generation.

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Nayac   19 mars 2017
I Love Dick de Chris Kraus
Qui est Chris Kraus? hurla-t-elle. Personne! La femme de Sylvère Lotringer! Sa cavalière!. Les films et les livres qu'elle avait faits n'y changeraient rien : tous ceux qui étaient quelqu'un pensaient toujours qu'elle n'était personne tant qu'elle vivrait avec Silvère. " Ce n'est pas ma faute !" lui cria Sylvère en retour.

Mais elle se souvint de toutes les fois ou ils avaient travaillé ensemble et que son nom avait ensuite été oublié, Sylvère avait été ambigu, rechignant à vexer ceux qui les payaient. Elle se souvint des avortements, des vacances ou Sylvère lui demandait de quitter l'appartement pour qu'il puisse être seul avec sa fille. En dix ans, elle s'était laissé effacer. Peu importait l'affection que lui Silvère avait montré, il n'avait jamais été amoureux d'elle
Commenter  J’apprécie          30
DOMS   11 octobre 2016
I Love Dick de Chris Kraus
Nous étions deux électrons qui se tournaient autour dans une circuit fermé. Sans issue, huis clos. J’avais pensé à toi, rêvé de toi chaque jour depuis décembre. T’aimer m’avait permis d’accepter l’échec de mon film, de mon mariage et de mes ambitions. La route 126, l’autoroute de Damas. Comme saint Paul et Bouddha qui firent l’expérience d’une conversation grandiose à l’âge de 40 ans, j’étais re-née en Dick. Mais était-ce une bonne chose pour moi ?

Voilà la façon dont j’ai compris les règles.

Si l’on veut quelque chose très fort, on peut continuer à chercher à l’obtenir jusqu’à ce que l’autre dise Non.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   05 septembre 2019
Dans la fureur du monde de Chris Kraus
Tout cela était un jeu. L’argent n’avait aucun sens. L’argent était une abstraction. Enfant du déconstructivisme des années quatre-vingt, Catt croyait au hasard, au processus et au flux. Une fois lancé, le jeu se jouait tout seul. Et ça marchait. En se donnant des objectifs atteignables et en vivant modestement, elle n’avait plus à supplier ou à se battre Tout cela était un jeu. L’argent n’avait aucun sens. L’argent était une abstraction. Enfant du déconstructivisme des années quatre-vingt, Catt croyait au hasard, au processus et au flux. Une fois lancé, le jeu se jouait tout seul. Et ça marchait. En se donnant des objectifs atteignables et en vivant modestement, elle n’avait plus à supplier ou à se battre Tout cela était un jeu. L’argent n’avait aucun sens. L’argent était une abstraction. Enfant du déconstructivisme des années quatre-vingt, Catt croyait au hasard, au processus et au flux. Une fois lancé, le jeu se jouait tout seul. Et ça marchait. En se donnant des objectifs atteignables et en vivant modestement, elle n’avait plus à supplier ou à se battre pour obtenir des charges d’enseignement. Elle pouvait faire ce que bon lui semblait. Alors pourquoi, au cœur de la nuit, quand son cerveau finissait par se calmer, était-elle si anxieuse ? « Il y a un prix à payer pour tout », l’avait mise en garde un collègue rock’n’roll à qui elle parlait de son penchant pour le sexe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chris Kraus
Nayac   13 février 2017
Chris Kraus
Je pense que le lecteur idéal est celui qui est amoureux de l'auteur et passe le texte au peigne fin à la recherche d'indices sur la personne qu'il est et ce qu'il pense.
Commenter  J’apprécie          20
Nayac   13 février 2017
I Love Dick de Chris Kraus
Je suis tiraillée entre mon envie de te préserver en tant qu'entité à qui écrire et celle de parler avec toi en tant que personne.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   05 septembre 2019
Dans la fureur du monde de Chris Kraus
Elle ne voyait aucune frontière entre les sentiments et les pensées, le sexe et la philosophie. Par conséquent, ses écrits étaient surtout lus dans le monde de l’art où elle attirait à elle un petit groupe d’admirateurs dévoués : des garçons souffrant d’Asperger, des filles qui avaient été hospitalisées pour maladies mentales, des chargés de cours qui n’obtenaient pas leur titularisation, des danseuses érotiques, des adeptes de la scarification, des putes.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   05 septembre 2019
Dans la fureur du monde de Chris Kraus
La mort qu’elle imaginait était précédée de plaisir, une transe rêveuse qui s’achevait dans l’obscurité. Il ne lui était pas venu à l’esprit que les moments qui précédaient la mort – laquelle, si elle n’avait pas fui, aurait frappé cette semaine dans un hôtel d’Acapulco hors saison – pourraient inclure une réelle douleur, coups de couteau ou coups de feu. L’hôtel serait charmant.
Commenter  J’apprécie          00
DOMS   11 octobre 2016
I Love Dick de Chris Kraus
Tout ceci était d‘une grande cruauté mais t’aimer était devenu un boulot à plein temps et je n’étais pas prête à me retrouver au chômage.
Commenter  J’apprécie          10
DOMS   11 octobre 2016
I Love Dick de Chris Kraus
Qu’est-ce qui est selon vous la plus grande réussite de votre vie ? a demandé un adolescent du Thurman Youth Group à George Mosher, un trappeur, fermier, homme à tout faire et bucheron de 72 ans. "Être resté ici" a dit George. "A 3 kilomètres de l’endroit où je suis né". Cher Dick, le sud des Adirondack permet de comprendre le Moyen Age.
Commenter  J’apprécie          00
Sarahcarabin   12 août 2017
I Love Dick de Chris Kraus
You were witnessing me become this crazy and cerebral girl, the kind of girl that you and your entire generation vilified. But doesn’t witnessing contain complicity? “You think too much,” is what they always said when their curiosity ran out. (p. 139)
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur